mik dupont UA-70672535-1

18/09/2006

Lettre 19 ( la passion du Christ)

Bonsoir mon chéri d’ordi !

 

 

Ce soir je te quittais un peu pour regarder, sur la Une, la passion du Christ.

Une horreur ! Des litres et des litres d’hémoglobines pour un mélodrame sans grande valeur.

Bon peut-être utile de rappeler que l’existence historique de Jésus est aujourd’hui encore contestée, même si elle semble majoritairement reconnue par des universitaires.

Jésus n’est évoqué dans aucun document autre que le Nouveau Testament.

Aucun autre document de l’époque, notamment romain ou juif, ne notifie l’existence de ce prophète. Vrai que la Palestine était une colonie mineure, mais surprenant tout de même !!

Mais qu’importe au fond. Je veux bien croire à ce juif, sans pour autant adhérer à sa biographie décrite vaguement par des écrits chrétiens des dits 4 évangélistes, de Paul, etc.…

Le premier historien qui évoque Jésus vers 94 est le juif  Flavius Josèphe, né en 39. Il n'en a donc pas été le témoin direct. Si la plupart des historiens s'accordent sur leur authenticité, les écrits sont contestés, car le premier « original » connu de l'historien date du IX s ap. J.-C !!

Quelle langue d’ailleurs parlait cet homme (si il a existé) ? Quatre langues étaient avérées dans la région de sa prêche : le latin, l’hébreu, le grec et l’araméen. Du coup, nous connaissons le difficulté d’être fidèle traducteur d’une langue…

Le message délivré, lui, développe une philosophie à laquelle je puis adhérer, sans en faire une doctrine religieuse et en rejetant une église qui s’est saisie d’une espèce d’enseignement de l’amour pour en faire un catéchisme rigide et horriblement moraliste.

Etonnant , cher ordi, toi qui sais facilement te documenter, de voir combien des gens, intelligents, voire intellectuels, en restent à leur enseignement primaire sur la vie de ce Christ!

Le débat qui suivait a peu traité scientifiquement le sujet.

Moi, je constate simplement aujourd’hui ce que toutes les religions génèrent : guerres, haines. Alors que toutes se disent louer et alimenter le contraire.

Bien, je ne veux pas faire de cours théologiques ici, ni ailleurs…

J’invite bien simplement mes lecteurs, comme sur tout autre sujet, de ne jamais perdre le sens critique et de ne point adhérer à ce dont nous n’avons pas un minimum d’information.

Amen.

Mik.

 

 

23:07 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

Le film On m'a prêté un jour le DVD et je ne l'ai pas regardé jusqu'au bout. Je ne vais pas tomber dans la sensiblerie mais l'excès de sang et de violence était vraiment exagérée. Qu'on y croit ou pas, chacun est libre de son opinion, la foi c'est quelque chose d'intérieur, pas besoin de l'étaler au grand jour et de le crier bien fort. Modération devrait prévaloir dans tout ce qui touche au spirituel, ce qui n'est pas le cas à l'heure actuelle.
Sur cette tirade philosophique, je te souhaite une bien bonne journée :)

Écrit par : manureva | 19/09/2006

Bonjour Mik... Un petit coucou pour que mon soleil réchauffe ton coeur car on ne doit pas compter sur la météo pour l'instant…!
Sois heureux et profite de chaque instant !
A tout bientôt et je te souhaite de passer une excellente journée!

Écrit par : Chadou | 19/09/2006

bonne réflexion que je partage mais développer ça sur un com serait interminable!
Je n'ai pas vu le film par contre !
bonne journée à toi

Écrit par : mag | 19/09/2006

Bonjour cher ami Je viens de changer tes deux liens sur mon blog et j'ai mis aux oubliettes l'autre blog..dumoins pour le clic..si tu as envie que je rajoute l'autre blog, dis le moi. J'aime beaucoup celui-ci.
En ce qui concerne ton article sur la passion du Christ j'ai vu le film à l'époque sur grand écran et il y avait du sang à l'exagération et je doute que cela ce soit réellement passé comme ça si l'histoire nous dit vrai. Quand aux croyances je rejoins l'avis de Christine chacun est libre de ses opinions et s'il n'y avait plus de croyances ce monde serait bien triste. Et dis moi dans l'histoire en général, à quoi faut il croire ou non puisque nous n'étions pas toujours là pour le vivre, nous ne pouvons que nous baser sur des écrits.
BIzzzzzzzz

Écrit par : martine | 19/09/2006

coucou mik je n'ai pas vu ce film (je fais la nuit pour le moment au boulot :().

mais je suis toute à fait d'accord avec toi de garder toujours en nous l'esprit critique face à tout.

amitiés

Écrit par : love-angel | 19/09/2006

coucou bah j'ai pas vu le film mais suis pas étonnée que ça soit sanglant etc etc t'as déjà vu les tortures qui étaient appliquées ,les façons cruelles et sadiques d'appliquer les sentences de mort... allé un exemple pas trop lointain ,à l'époque des rois de France quand le peuple n'avait pas la tele :)) ils assistaient à tout ça avec joies et plaisir...l'homme est la creature la plus cruelle de l'univers
ps ,je suis croyante :P
Bonne soirée et kisssss

Écrit par : bio | 19/09/2006

... Je n'ai même pas eu le courage de regarder plus que l'extrait du film... comme tu le dis si bien : amen !
Bisous mister Mik ;-)

Écrit par : miss | 19/09/2006

J'ai aussi voulu regarder ce film mais comme beaucoup me semble-t-il, je n'ai pas eu le courage d'aller jusqu'au bout...Le Christ a-t-il vraiment exister... J'en sais rien perso mais c'est un mythe et comme tous les mythes il faut prendre cela d'une façon critique comme tu le dis. Amitié

Écrit par : Jicé | 19/09/2006

Jésus/Ieshoua/Ieschou Bonjour Mike,
Tu abordes là un sujet qui m'intéresse particulièrement. Tu fais assez justement référence à Flavius Josèphe, (Juif converti), et à ce propos, j'ai suivi, il y a quelques années, une série de conférences culturelles sur le judaîsme (données par Thomas Gergely, directeur du centre Martin Buber, à l'ULB). Il existe plusieurs traductions du livre de Flavius Josèphe. Il y a bien sûr, la célèbre traduction où il est dit qu'en l'an ... sous le règne de (tibère je suppose), il y aurait eu un Juif qui, et que, et qui serait mort crucifié et ressuscité, etc. etc. Les historiens se sont échinés là-dessus (il faudrait vérifier dans la somme d'études ou d'articles, donc, consulter une bibliographie sur la question), jusqu'au jour où l'on a trouvé une traduction arabe (mais oui) antérieure à ces traductions et qui mentionnent bien l'existence d'un homme, d'un Juif, en Palestine, qui, et que, et qui serait mort crucifié. Point. Pas plus. La mention de la résurrection est postérieure.

Je crois que les origines juives du christianisme sont un domaine très très très intéressant, peu exploré jusqu'à présent (et c'est compréhensible...)

Pour le film, hum, je n'avais pas trop envie de le voir, à l'époque de sa sortie, on avait pas mal critiqué le film et la position de... De... Bref, du réalisateur, ...

Hélas, les débats sont ce qu'ils sont, pour un sujet pareil, il faut vraiment des hommes très intelligents, mais peuvent-ils se permettre le non politiquement correct (qui se tient dans les conférences, les discussions, les conversations et les études sur la religion), à une heure de grande écoute à la télévision ?

Écrit par : Pivoine | 20/09/2006

Pour creuser le sujet... Tu trouveras certainement pas mal de livres intéressants chez FILIGRANES, librairie spécialisée (entre autres) sur les religions et le judaïsme, sinon, je vois... Gérard ISRAEL, les origines juives du christianisme... (Paru en 1999, je pense), bien que ces études soient régulièrement décriées par les tenants de l'un ou l'autre bord... Sinon, ARTE s'est fait le spécialiste d'émissions sur la question, remarquablement faites et documentées.

oufti

(c'est un sujet qui me passionne... Je rêve d'apprendre l'histoire des religions - des trois religions du Livre...)

Écrit par : Pivoine | 20/09/2006

Les commentaires sont fermés.