mik dupont UA-70672535-1

21/10/2006

Lettre 44 ( ma petite fille à la mer!)

Mon ordi,

 

Tu n’es évidemment pas le seul élément de communication. Et oui, tu sais tu n’as pas encore remplacer le téléphone. J’y pensais hier à propos de ma petite fille, partie en classe de mer.

Nous avions un numéro où appeler, avec un code à taper. Là nous tombions sur la voix d’une institutrice nous informant du déroulement des dernières activités de la journée des bambins à la côte. Le papy a évidemment pris les nouvelles.

Et je me suis amusé d’entendre la voix des pédagogues s’adressant aux adultes avec toujours un peu la même voix, la même intonation que si ils s’adressaient aux élèves. Déformation professionnelle. J’en rigole un peu, mais bon, cela faisait plaisir et démontrait le soin apporté à sécuriser les parents et le sérieux du petit voyage.

J’avoue ne point trop aimer le monde des enseignants. Ne généralisons point, mais souvent ils vivent dans un monde assez clos et ne semblent jamais quitter celui de l’école. Puis, comme la en classe ils ont toujours raison, ils reportent cette manière de penser ailleurs sans jamais de véritable remise en question.

A décharge, ils exercent un métier de plus en plus difficile et exigeant. Motiver, éveiller, instruire les petites têtes devient une charge bien lourde dans une société en perpétuel changement rapide, sans compter la démission de plus en plus grande des parents dans leur tâche éducative, trop occupés par les sollicitations et contraintes externes.

J’ai toujours été un peu révolté par cette inégalité sociale qui veut que l’éveil de l’intelligence soit bien différent dans des milieux où on ne lit que « la Meuse » ou « La dernière heure » et « Closer » que dans les familles où l’on parle d’autres choses que des faits divers.

Comment ne pas être attristé lorsque l’on sait que la dite « élite » se renouvelle entre elle, en constatant que 95% des universitaires sont filles ou fils de parents ayant eu accès à ce type d’études ?

C’est que le développement de l’intelligence ne se fait pas par la simple instruction ou le bourrage de crâne de matières scolaires. Il se construit dans l’éveil, la curiosité, la critique du monde qui nous entoure. Il se fait dans les moyens d’expression que nous offrons à nos enfants, dans les mots avec lesquels nous nous adressons à eux.

Voilà, j’étais donc heureux de savoir ma petite fille adorée bien encadrée dans son premier voyage scolaire.

C’est que j’adore l’écouter, toujours surpris de ses progrès d’autonomie.

Il y a entre nous une grande complicité et j’aime écouter ses petits secrets, ses activités, ses petits moments pas toujours très sages, ses pleurs et rires pour ce que nous estimons des futilités.

Mik.

07:47 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

oui c'est vrai chacun en sait pas s'ouvrir aux curiosité du monde ... ont nés inégales face à cette chose. Celà est bien dommage car il y a des genies dans toutes les classes.
Ah le grand bonheur que nous apporte les enfants .. surement encore plus quand on est grand-parents (plus de temps, plus d'écoute ...).
Et c'est merveilleux de voir comme ils évoluent.
Je t'embrasse bien fort en te souhaitant un très bon we.

Écrit par : love-angel | 21/10/2006

Tout en tendresse... Merci pour ces jolis mots, cher Mike.
Passe un bon week-end.

Écrit par : le Râleur.na | 21/10/2006

Coucou Bon week-end à toi
Bisous

Écrit par : Pollux | 21/10/2006

salut, Je connais aussi les répondeurs des classes d'hiver de mes enfants.Tout va très bien dit le répondeur!! Et lorsque j'arrive à la gare de BXL.mes enfants ont des brûlures sur le visage causé par le soleil qui reflète dans la neige.C'était d'un triste!
Allez, bonne soirée à toi.
A+

Écrit par : Bruno | 21/10/2006

Suggestion Il n'est jamais trop tôt pour y penser, le temps passe si vite que bientôt ce sera là. Je n'étais pas la seule à penser (merci Bruno) qu'un réveillon de Nouvel An entre bloggeurs pourrait éventuellement être mis sur pied. Souvent on se retrouve seul, ou pas, devant la télé qui fait c..... avec du réchauffé. Donc, si vous avez des suggestions, des propositions, ou simplement si cela vous intéresse, faites-moi part de vos desiderata !

Écrit par : manureva | 21/10/2006

Cette semaine j'ai déserté un peu les blogs amis. Pas mal de fatique ces derniers temps. Il faut dire que le travail de facteur n'ést plus ce qu'il était, que la Poste a bien changée, pas toujours en positif et qu'il faut parfois (de plus en plus souvent) affronter la mauvaise humeur des gens qui ne comprennent pas toujours que le facteur ne fait que subir les changements décidés par quelques cols et cravates qui n'y connaissent rien dans ce très beau métier.
Bon, à part cela me voilà et comme je suis en congé (ouf c'est pas du repos, je ne serai pas rappelé), je vais en profiter pour faire le tour de tous mes amis..
Je te souhaite un bon dimanche quelques heures à l'avance.
Amitié

Écrit par : jicé | 21/10/2006

bonsoir :) Bon we papy ;))
kisss

Écrit par : bio | 21/10/2006

Les commentaires sont fermés.