mik dupont UA-70672535-1

05/11/2006

Lettres 54. (jolie mélodie)

Cher ordi,

 

Me revoilà auprès de toi, après une journée remplie d’une mélodie de bonheur.

A l’image de cette guitare que Ludo a ressortie pour quelques notes de chansons profondes et sensibles. A l’image de la sonorité pure et enchantée de la flûte d’un Florian artiste.

Quelle journée ! De midi à 1h du matin, elle fut angélique. C’est que des anges étaient passés. De beaux anges, un peu démons parfois d’ailleurs !

L’instant de Mireille, moins fugace qu’un flash, révélait un sourire complice, semblable à son fils qui dans la franchise sait exprimer envers elle son attachement touchant.

Belle soirée de secrets partagés dans la quiétude de la tolérance, de l’amitié sensible, de la joie, dans un climat tendre et piquant, comme ces plats en nids d’hirondelles ou en potages extrêmement pimentés !!

Belle symphonie de personnes différentes dont les musiques jouent à l’unisson les notes du partage simple et vrai.

Et que dire de l’après-midi ! Il était là mon jeune ami, beau, gentil. Il était là, avec des yeux qui parlent, des gestes qui osent l’attachement. Il était là en vainqueur de l’affection que je lui porte (plus que de sa partie de bowling perdue !).

Nous étions ensemble, goûtant les plaisirs d’une table et bien d’autres encore !

Il est des jours où le bonheur nous donne rendez-vous.

Je les garde ces moments, ancrés au fond de la mémoire, blottis dans le cœur, prêts au renouvellement.

Mon parcours déjà long de vie m’a toujours donné ce cadeau incalculable d’avoir des amies et amis sensationnels.

Merci à vous les anges qui bâtissez des amitiés autres que celles trop souvent de plumes.

Merci à toi, mon bel et jeune ami, par qui m’arrive le temps d’un vrai bonheur inespéré.

En pensant à F.Cabrel que nous chantions en chœur, je dirais que nous n’avons pas été seuls cette journée.

Et toi, ami, même si nous ne vivrons jamais tous les deux, même si la morale est pour eux, je voudrais quand même te dire tout ce que je vis pour l’instant c’est ton regard qui me le dicte.

Mik.

02:58 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Que j'aime ... ... ta plume, toujours aussi vivante, même vu l'heure tardive, tu nous fais ici un si joli résumé d'une soirée extraordinaire, moment de bonheur intense.
Gros bisous

Écrit par : Mireille | 05/11/2006

Salut Mike c'est le Père blanc lol. Je ne suis plus passé depuis quelques jours. Vouilait te dire en retard Merci de ces fous rire chez Mumu et Ludo et puis je vois que tu as passé encore de merveilleuxs moments ces derniers jours. Super ... A bientôt

Écrit par : jicé | 05/11/2006

Bien le bonjour ! Salut Mik,un petit bonjour pour vrnir te lire,je suis toujours soufflé de la facilité avec laquelle tu manies la plume...Enfin,le clavier veux-je dire ! a bientot !

Écrit par : Libra | 05/11/2006

je dirais la mêm chose que mireille ... que j'aime ta plume ... oh que de beaux instants encorepassés hier en compagnie de belle troupe de chanteurs ;).
Et puis je suis tellement heureuse de te voir t'épanouir grâce à ton amouritié envers ce beau jeune-homme.
bisous tendresse pour ppay du coeur

Écrit par : love-angel | 05/11/2006

J'aime beaucoup ce que écris ici ...

Ta sensibilité me touche particulièrement.

Bonne et douce journée à toi.

Amicalement.

Écrit par : Mary | 06/11/2006

Les commentaires sont fermés.