mik dupont UA-70672535-1

13/11/2006

Lettre 60 ( itinéraire de coeur)

Kikou mon ordi,

 

Campagne cévenoleDans mon itinéraire, pourtant pas encore si long, j’ai vu les téléphones à manivelle. Je me souviens de la voix de la téléphoniste qui branchait toutes les fiches du numéro que papa voulait appeler. Et te voilà, toi, ordi, bien loin et pourtant au fond pas si éloigné de cette époque révolue.

Devant notre première télévision, déjà nous nous asseyions pour regarder la mire avant que le monde en noir et blanc n’apparaisse sur le petit écran magique. Et je me souviens, avant qu’elle ne soit à la maison, avoir  été souvent la regarder chez les parents de mon pote Godin l’entarteur, déjà un peu déjanté.

J’ai eu mon premier téléphone de voiture, avec cette énorme valisette de captation dans le coffre et des antennes relais peu performantes.

Que de bouleversements en quelques années. Que de progrès techniques dans une vision des choses devenue universelle.

ChapelleEt le cœur, lui ? Il a aussi parcouru son itinéraire de jour, de nuit, de terre et de ciel. Certains me le diront chaotique, d’autres riche. Oh, il a bourlingué ce cœur. En féminin et masculin. En fidélité et infidélité. En peur et en courage. En rage et en douceur. En incertitude et en sécurité.

J’ai cru parfois le voir usé par tant de courses, de marches, de fougues ou d’arrêts. Pourtant chaque fois, il est reparti dans la joie de battre encore pour un regard, un baiser, une caresse, un rire, un pleur, une main posée sur son épaule. Il a partagé tant de pensées comprises ou incomprises.

Il a connu la chaleur des présences et la froideur des absences. Jamais, il n’a perdu ses espoirs, ses rêves, ses élans.

A chaque étape de sa route, il a pu trouvé celui ou celle qui savait le faire carburer.

De stabilité il ne connut que celui d’être papa et papy.

Aujourd’hui, je ne veux point le mettre au repos ou le laisser vaquer dans la nostalgie des moments passés heureux ou malheureux.

Automne au québecUne fois de plus, il s’est réveillé pour nouer jeunesse et vieillesse, pour recevoir nouveau sang et bouillonner pour jeune beauté.

Quelle chance il a eu ce cœur baroudeur ! Quelle chance il a encore à son automne de vie. Jamais, je ne voudrais qu’il connaisse l’hiver en dehors de son cimetière.

A vous qui passez ici, sachez que rime mal, à mes yeux, amour et institution, même si je connais exception.

Libertin ou pas, je sais la beauté de l’éphémère que nous gardons en nos cœurs. Faut-il se déchirer quand les moments heureux s’envolent à la recherche d’autres cieux ?

J’ai pourtant peur encore et toujours que le super aimé d’aujourd’hui ne quitte l’émoi de mes jours présents.

J’arrête ici cette élucubration cardiaque, me souvenant que beaucoup me disent être trop long dans la prose du courrier que je t’adresse, cher ordi confident !

Mik. Boire et conduire

23:29 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Cher Papy Tu as raison, il faut tout vivre à 200% !
Gros bisous de Bruxelles !
Sois malgré tout prudent !
Je t'aime

Écrit par : den5897 | 14/11/2006

... Quand coeur bat tout va et même plus :o))
Bisous

Écrit par : petit_verglas | 14/11/2006

toujours touchée par te sposts pour moi, tu peux le faire encore plus long car c'est toujours un régal de venir te lire.
Oh papy du coeur, j'espère de tout coeur que cette histoire avec ton mimi reste longtemps pres de toi ... que c'est bon d'entendre ton coeur battre de bonheur.
bisous tendresse

Écrit par : love-angel | 14/11/2006

je crois que j'ai besoin des deux: du bisou et du coup de pied au derrière ... un peu de pause et puis récupérer mes heures de sommeil perdues me ferront du bien.
benmoi,je te laisse juste un gros bisous

Écrit par : love-angel | 14/11/2006

Content... ...de t'avoir retrouvé Mik et c'est vrai, comme tu dis, ces rencontres, ça fait du bien au moral...comme quoi les blogs, c'est un peu plus que du purment "virtuel"
Vivement la prochaine rencontre ;-)

Écrit par : Le p'tit randonneur | 14/11/2006

mais qui a dit..... ..que tes posts étaient trop longs mik?

qui a osé? ;-)



Écrit par : MNB | 14/11/2006

C'est toujours un plaisir de venir te lire

ps:remets le bonjour à ton Ordi lol

A++

Écrit par : Pascal | 15/11/2006

Les commentaires sont fermés.