mik dupont UA-70672535-1

27/11/2006

Lettre 72 ( fantasmes et réalité)

Cher ordi,

C’est étrange, car parfois, je crois que tu participes aussi à nos fantasmes, aux miens probablement aussi.

C’est que nous en avons besoin des fantasmes pour corriger, avouons le, une réalité qui donne beaucoup moins de satisfaction ! Ils sont un peu nos rêves éveillés. Ils ne sont point interdits et pourquoi les nier ?

J’étais encore surpris en lisant la « métamorphose » de Kafka (bien sur pour aider un peu mon mimi en français), combien au fond la littérature, comme d’ailleurs tout art, puise dans les fantasmes son inspiration. Ils sont la révélation de nos désirs.

Pourquoi les poètes, les romanciers, parviennent-ils donc à nous émouvoir autant, sinon par leur talent de nous faire entrer dans des fantasmes que nous avons souvent craints d’exprimer. Par eux, nous retrouvons une émotion que nous ne nous serions pas cru, parfois, d’avoir.

Fantasmes et réalités sont-ils toujours destinés à vivre un divorce ?

Sans doute, et ma tristesse parfois vient de là. Cette tristesse dont ange tente avec succès de m’ôter un peu dans son beau commentaire d’hier.

Qui n’aimerait vivre dans le beau monde poétique décrit si finement dans beaucoup de blogs, comme celui, par exemple,de love-angel ?

Les blogs comme ceux-là deviennent source de jouissance et d’émotions.

Opposition entre fantasmes et réalités ?

Et oui, c’est lundi, il faut reprendre les cours, le boulot ou retrouver sa solitude…

Mais je ne suis pas triste, pas autant que si je n’avais aucun fantasme… Parce que je sais que bien souvent mon désir, mon fantasme peut aussi, même si c’est éphémère, se réaliser…

Et si ils ne se réalisent pas tous, ils nous restent encore l’humour pour alléger un peu nos déceptions !!

Bon lundi.

00:34 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

... Laissons nos fantasmes vivre, pour moi il est important de les laisser s'exprimer, de les sentir vibrer, de les laisser venir me rejoindre dans la réalité de tous les jours.
Ils sont nous.
Bisous

Écrit par : petit_verglas | 27/11/2006

Le lundi au.... S'il ne nous restait plus rien, au moins aurions nous encore nos rêves, nos fantasmes, ce qui nous permet d'affronter parfois la triste réalité dans laquelle on essaye de vivre ou de survivre. Je broie un peu du noir en ce moment, une surcharge de tout, trop de responsabilités, trop de fatigue accumulée, trop peu d'affectif au quotidien, ce n'est pas nouveau mais parfois on est plus fragile et la moindre petite chose se transforme en incommensurable :( ça ira mieux demain, du moins je l'espère :)

Écrit par : manureva | 27/11/2006

... Heureusement qu'il nous reste l'humour quand le reste ne va pas... Bisous !!

Écrit par : miss | 27/11/2006

Bonsoir Mik ! Tout d’abord, je te demande de m’excuser pour mon silence de ces dernières semaines mais je n’étais plus en état physique pour me consacrer à « l’ordi »…trop mal au dos suite à l’accident de voiture (explication sur mon blog !). Mais je vais mieux et donc je reviens !!
Merci pour tes coms et surtout pour ton appréciation de mon texte « oublier ».
Pour discuter un peu de ton dernier texte, je ne pense pas que la littérature puise, dans les fantasmes, sa qualité… mais bien inversement, que la qualité de la littérature dépend bien de la possibilité que nous avons à alimenter nos fantasmes...
Je m’explique par rapport à moi bien entendu : Toutes les lettres d’amour que j’ai écrites se sont nourries aux rencontres que j’ai faites et même s’il s’agit parfois ou si j’exprime parfois une extrapolation de mes sentiments, jamais je pense, je n’aurais été capable de les écrire s’il n’y avait eu ces sentiments tellement vibrants qui régénèrent notre corps et notre pensée au contact d’êtres vivants, désirés et aimés. Chaque peintre ou écrivain s’est nourri d’une muse, s’est inspiré d’une femme, d’un homme, d’un amour réel vécu ou en tout cas approvisionné de part la proximité qu’il procurait. Il n’y a donc pas d’opposition entre fantasme et réalité mais bien un prolongement de l’un (la réalité) sur l’autre (le fantasme) qui malgré ce que d’aucun ont pu dire (le fantasme est la projection d’un plaisir qui ne se réalisera jamais) peut se réaliser si nous trouvons la force (et non « prenons la peine ») de l’exprimer… Comme tu le dis bien en bout de lettre, le désir et le fantasme se rejoignent et c’est cela justement qui nous fait évoluer !!!
Voila, Mike, une petite dissertation du soir qui me fait reprendre pied dans la blogosphère ))
J’espère bien être présente lors de la prochaine rencontre entre bloggeurs, ho oui, cela me ferait vraiment plaisir !!!
Bonne soirée et salutations amicales…
DOU

Écrit par : DOU | 27/11/2006

je pense que fantasme et réalité peuvent parfois cohabiter ... moi je rêve plutot comme tu si bien d'un monde d'amour, d'amitié et de partage ainsi que de tolérance ... merci de décrire mon blog comme un monde poétique çà me touche beaucoup venant de toi.
et puis en reprenant le com d'ange ... ohhhh ... tu sais je n'ose imaginer le jour où tu ne seras plus là ... çà ferra un grand vide dans ma vie ... je t'aime papy du coeur ... tu es important et tu as une place importante et bien au chaud dans mon coeur. Moi aussi, je boierais un café crème à une terrasse en pensnat que tu me manques.
t'embrasse bien fort et te dit d'en profitez à 100% de tes doux moments d'amour et d'amitié.
gros bisous
en ce moment tu joue au babysitter, j'espère que ta petite fille ne te fait pas enrager.
pense fort à toi

Écrit par : love-angel | 27/11/2006

Coucou papy Quels joies de vivre ses fantasmes !
N'en es-tu pas heureux ?
Bonne semaine à toi aussi !
Gros bisous de Bruxelles !
Je t'aime

Écrit par : Den5897 | 27/11/2006

fantasmes? Si tous nos fantasmes se réalisés, je pense que l'on devrait changer leur nom.
le fait de ne pas pouvoir en réaliser certain fait parti de l'exitation du fantasme (enfin ce n'est qu'un avispersonnel).
Bonne soirée à toimon ami.

Écrit par : koleg | 27/11/2006

Bonjour, Une foi le fantasme rélisé, il n'en n'est plus un, mais on peut toujours en nourrir d'autres. Moi je trouve que c'est bien de pouvoir en réliser de temps en temps. Cela prouve que tout est possible dans la vie. Mais tu as raison, en toutes circonstances il faut garder l'humour.
Je te souhaite une agréable journée.

Écrit par : Soledad | 28/11/2006

Les commentaires sont fermés.