mik dupont UA-70672535-1

07/01/2007

Lettres 102 ( fashion)

 ï lövë d&ġCher odi,

 

Grâce encore à toi, je rencontre pas mal de jeunes. En dialoguant avec eux, je suis toujours surpris de l’importance accrue de nos jours de ce qu’ils nomment la fashion.

Etre à la mode ne date pas d’aujourd’hui. L’adolescent qui veut se démarquer du monde adulte, considéré comme ringard, non plus. Il n’a pas fallu attendre le piercing ou autre signe «  à part » pour cela.

Ce qui m’effraie est d’un autre ordre. C’est, et je le notais hier dans les différentes formes d’identification, le matraquage publicitaire qui veut presque faire croire qu’on n’existe pas si on ne porte pas telle ou telle marque, si on n’a pas la coiffure, l’écran ou la console dernier cri. Plus tard ce sera alors la voiture, etc.…

Bref, cette course effrénée à l’identification de porter telle ou telle marque ou d’avoir tel ou tel objet « fashion » pour être considéré comme un VIP !

La reconnaissance sociale s’obtiendrait donc par la possession, plus que par la profession, plus surtout que par la personnalité de l’être. L’apparence deviendrait la clé indispensable du bonheur.

Tout ce qui nous entoure tente en tout cas de nous le faire croire.

On  s’identifie à quelqu’un qui porte tel vêtement, telles lunettes ou emploie telle produit.

Ce que reçoivent les grands sportifs, les vedettes et stars pour la publicité prouve combien cette identification à l’avoir pour être fonctionne à merveille.

Avouons également que si l’adulte critique aisément la jeunesse, il n’a jamais été aussi soucieux de la conserver à travers les artifices des produits miracles…

Les vendeurs d’illusion font leur beurre, tandis que les pauvres cons tombant dans leur panneau s’enlisent petit à petit dans les dérives de la délinquance ou de la dépression.

Personne ne sera Justine Hénin en se lavant au Sanex, pas plus que Johnny en portant des lunettes d’Afflelou , Claudia Shiffer en utilisant l’Oréal, pas plus d’ailleurs que personne ne sera Brad Pit en se musclant bien le torse…

EtoilesLe «  parce que vous le valez bien » sera évidemment d’un tout autre ordre que celui qui veut faire croire au bonheur par le fric et la consommation. Ceux-ci feront peut –être de moi quelqu’un de « fashion », mais vide de vraies valeurs que sont et seront toujours celles de notre capacité d’aimer, de nous ouvrir l’esprit, d’apprendre, de trouver la paix intérieure, de marquer un véritable intérêt à autrui.

Le VIP est et restera évidemment aux yeux d’une majorité, je l’espère, la personne que je respecte pour sont être et pas pour son apparence ou son avoir.

Mik.

 

07:49 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

Déjà Levé Tout comme moi , tu es un lève tôt . Mais là je crois que je vais aller me remettre une heure ou deux sous la couette . Bon Dimanche à toi

Écrit par : La Dame De Coeur | 07/01/2007

Bonjour Mik... L'adolescence serait toujours cela : le partage de quelques illusions. L'âge adulte, la solitude des déceptions.
C’est toujours un vrai plaisir de passer te faire un coucou. Je te remercie au passage pour les tiens.
Je te souhaite un bon dimanche

Écrit par : Chadou/Yes | 07/01/2007

Un monde d'illusions, de superficialité, du paraître à tout prix... La pression est si forte que beaucoup y succombe juste pour être, être comme les autres, être dans le coup, être un autre. On ne peut lutter contre ce matraquage, on peut juste se démarquer en restant soi-même avec tout ce que cela comporte :) Je me sens très bien comme je suis, sans vêtements de marque, sans "fashion", si on pouvait vivre "nu", cela m'irait parfaitement :)))

Écrit par : manureva | 07/01/2007

toujours un plaisir pour moi de te lire tu sais bien pour moi ce que signifie VIP ... toute personne étant dans mon coeur.
je t'envoie plein de gros bisous et te souhaite un bon dimanche.

Écrit par : petit peps | 07/01/2007

BISOUS bisous bisous bisous et encore bisous
juste pour que tu saches que je vis encore ;-))
merci pour ta porte, si j'avais pas les enfants je viendrais la pousser et venir me blottir dans tes bras
j'aimerais tes mots

Écrit par : Ange | 07/01/2007

kikou comment va?je passai te faire un petit coucou,bisous.

Écrit par : andora | 07/01/2007

Beau texte ! Qui me fait d'autant plus aimer la vie que je me suis faite, lol
Bonne soirée :-)

Écrit par : loulou | 07/01/2007

Bien le bonsoir! Etre ou paraitre : 2 mots diametralement opposés,mais qui se rejoigne das la façon de faire des jeunes de maintenant...On a connu cela avec sandrine,et la période "chippie" ou "Chevignon" il y a quelques années(et ça ne nous rajeunit pas!) Quelle gene d'aller a l'ecole sans avoir au moins quelque chose a la marque en vogue...

Écrit par : libra | 07/01/2007

Bonjour Mik je passe ce matin en "coup de vent" mais je reviendrai te lire dans le courant de la semaine (j'ai trop de lecture en retard!)
mais..je te souhaite, je ne l'ai pas encore fait, une très très heureuse année 2007 et que ton ami ordi te donne l'occasion de rencontrer d'autres VIP sans artifices et en toute simplicité
bisous

Écrit par : Gibritte et Cie | 08/01/2007

Les commentaires sont fermés.