mik dupont UA-70672535-1

08/01/2007

Lettre 103 ( s'exprimer, c'est s'épanouir)

photo larmes!!!Cher ordi,

 

Lorsque tu me fais parcourir les blogs, j’y lis bien souvent combien il est difficile pour beaucoup d’entre nous de trouver vraiment quelqu’un qui puisse comprendre ses aspirations, ses inquiétudes.

Personnellement, j’ai eu la chance de rencontrer très jeune des gens de valeur qui m’ont aidé, hors du cercle familial, à devenir adulte, plus exactement à trouver ma voie ou à répondre un peu à la question qui nous hante tous : comment vivre ?

Je ne pense pas que ce soit dans les discours convenus de la famille que nous trouvons réponse à nos aspirations profondes.

Je lisais chez Ange et ses secrets le souvenir d’une mère qui a toujours caché ses peines. La mienne aussi, et je le regrette. Nous devrions pouvoir apprendre à lâcher nos larmes sans la moindre honte parce qu’il faut savoir laisser exprimer sa peine. Hélas, je suis de cette génération où l’on m’a inculqué l’inverse.

Bien s’exprimer n’est pas aussi simple que nous n’imaginons. Exprimer nos attentes et nos désirs engendrent bien des frustrations parce que nous confondons un peu tout en nous.

Cher ordi, tu me faisais lire à ce propos sur un blog http://voyagedevie.canalblog.com/archives/2006/04/10/1678245.html

quelque chose qui me faisait penser à ce que j’entends mais dis également souvent : « Tu ne fais pas assez attention à moi ».

Alors pour celui qui veut savoir un peu plus, voilà :

Il ne faut pas confondre "faire une demande" et "exprimer un besoin".

-   J'aimerais que tu ais plus d'attentions envers moi.

Cette phrase n'exprime pas le besoin (d'amour) que les attentions devraient combler.

Explication : Demander de l'attention exprime quelque part de la frustration (on sent un manque et on n'exprime pas réellement ce manque.)

La véritable expression du besoin serait celle-ci :

-   J'ai besoin de tendresse en ce moment, veux-tu me prendre dans tes bras.

Dans cet exemple on notera que la première façon de s'exprimer ne révèle pas le vrai besoin, (tendresse, amour). On est presque dans le reproche :

-J'aimerais que tu ais plus d'attentions envers moi.

Revient à dire : Tu ne fais pas assez attention à moi. (On exprime sa frustration sous une forme masquée.)

On réclame quelque chose plutôt que de révéler le besoin. Exprimer son besoin c'est en quelque sorte se montrer vulnérable, (on peut essuyer un refus).

Cependant c'est le risque à prendre pour arriver à avoir le réflexe de ne pas masquer ses besoins. Pour perdre l'habitude de rendre l'autre responsable de combler nos besoins.

C'est la façon de prendre son besoin en charge, éviter les non dits.

- J'ai besoin d'attentions. N'est pas une phrase explicite, elle sous entends, "j'ai besoin que tu devines quand j'ai besoin de tendresse." "Tu ne m'en donnes pas assez".

Mik.

11:50 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

A agrandir ... et afficher !
Merci Mik

Écrit par : just-de-passage | 08/01/2007

... Je fus élevée comme cela aussi, mais rien n'y fit, mes larmes ont toujours coulé quand le besoin s'en faisait ressentir, on avait beau me sermoner, je pleurais encore et encore et c'est toujours comme ça, Florian m'a vu la larme à l'oeil, peut-être trop souvent et en grandissant, il a essayé de me consoler, il me prenait dans ses bras et il le fait toujours pour calmer mon chagrin.
Je ne l'ai jamais sermoné quand il se mettait à pleurer, je l'écoutais pour connaître la raison de sa peine et essayer le mieux possible de fermer la source.
Bisous

Écrit par : petit_verglas | 08/01/2007

ben là je commence à m'attacher merci pour ces belles paroles qui donne à reflexion. C'est pas facile de trouver le juste milieu dans la vie. Moi je cherche tous les jours et le combat est long d'être bien avec moi même et avec les autres. Je t'embrasse à bientôt. Bonne semaine.

Écrit par : rita | 08/01/2007

Bonsoir, Je suis d'accord avec toi quand tu dis que nous nous exprimons mal, mais on fait passer le message comme on peut.
Je te souhaite une agréable soirée.
Bisous Soledad

Écrit par : SOLEDAD | 08/01/2007

deux choses à dire mon éducation a été que je ne pouvais pas afficher ma sensibilité ... he ben, pas de chance, comme tu le sais, je suis une jeune dame à la sensibilité à fleur de peau ... çà me joue parfois des tours mais je m'en fous ;)))
Pour la deuxième partie de ton post, je vais mettre en application tout de suite ;)))).
t'adore ... gros bisous papy de coeur.

Écrit par : petit peps | 09/01/2007

Je viens chez toi en laissant mes microbes à l'extérieur lol. Pour en revenir à ton post, je me rappelle que l'on m'a souvent dit : Un hommme cela pleure pas et bien de ce côté c'est raté. Je suis tellement sensible que dès qu'il y a un moment d'émotion, mes larmes coulent. Ce qui fait parfois rire mon fils... On cherche à combler ses besoins et bien souvent c'est ses manques que l'on veut combler. J'en sais quelque chose car je n'exprime pas toujours de la bonne façon cette envie et cela m'a joué des mauvais tours..Te souhaite une bonne journée. Amitié

Écrit par : jicé | 09/01/2007

Besoins J'ai exprimé mes besoins, besoin de présence, besoin d'attention, besoin de partage, besoin d'amour reconnu. J'ai perdu, mais malgré tout j'ai gagné parce que j'ai pensé à moi en disant ces mots, moi seule suis importante en premier lieu. Je suis en voie de guérison, tout doucement, mais sûrement :)

Écrit par : manureva | 09/01/2007

mwé bien souvent les gens sont tellement centrés sur eux mêmes qu'ils ne font plus attention aux autres ,à l'Autre
une belle soirée à toi :))
kissss

Écrit par : bio | 09/01/2007

bonjour bonne soirée.

Écrit par : rita | 09/01/2007

Mes meilleurs voeux... ... à toi aussi, pour une année riche de découvertes...

Écrit par : paikanne | 09/01/2007

Je me reconnais bien là !! Mais chuuuuut ;=)
Bizzzzz

Écrit par : katsuraa | 12/01/2007

Les commentaires sont fermés.