mik dupont UA-70672535-1

20/02/2007

Lettre 130 ( regard de l'autre)

ou-le-regard

Ah, mon cher ordi,

 

Je t’ai un peu retrouvé aujourd’hui, bien que j’aie visité moins de blog qu’à l’habitude.

Ma pensée élucubratoire m’amène souvent à me dire que j’ai la chance d’avoir été jugé et condamné, parfois lourdement, par le regard de personnes, y compris aimées. Cela m’a appris avec le temps, de ne plus vivre en fonction du regard de l’autre, mais seulement du mien. Apprendre aussi que ce n’est pas parce que les gens désapprouvent parfois ma vie, qu’ils ne m’aiment pas et que je ne l’aime pas.

Chacun a son histoire. Nous l’ignorons bien souvent ou nous pensons trop la connaître. Elle est source parfois de préjugés normaux et je ne peux exiger de l’autre identique ouverture d’esprit, identique morale ou regard sur la vie et particulièrement sur la mienne.

Cette prise de conscience m’apporte grande quiétude, même si parfois je souffre de ne point être compris, comme je le souhaiterais.

J’ai remarqué que le fait de vivre en paix avec moi a comme effet de casser un peu des jugements hâtifs ou malveillants dont certains évidemment ne se privent pas, ordinairement exprimés derrière mon dos. Mais qu’importe !!

Exemple. Ma relation avec un aussi jeune homme doit éveiller pas mal de critiques négatives, de ceux qui d’ailleurs, en majorité, m’envient…

A ce sujet, merci à celles et ceux qui me laissent à ce propos des commentaires bienveillants et plein de compréhension.

J’en reviens souvent aux mêmes thèmes, mais qui me paraissent tellement réels. Qui peut s’enorgueillir d’être cohérent dans sa vie, de la construire sur des références acquises, intégrées personnellement et où la culture, l’éducation, la famille, la pression sociale n’entrent pas dans les conflits que nous avons en notre for intérieur et avec les autres ?

Je crois avoir réussi à ne plus avoir de conflits intérieurs. Cela ne veut pas dire que je ne connais plus aucune tension ou que je ne fais que ce que je veux, en ne tenant compte de rien, ni de personne. Bien au contraire. Etant tolérant avec moi, je ne puis que l’être d’autant plus avec l’autre.

Je ne m’immisce dans sa vie que selon ce qu’il souhaite et en tentant de ne pas trop l’envahir.

J’ai élargi mon cercle relationnel, grâce à toi, cher ordi. Je ne le regrette pas.

Je sais pertinemment pourtant que le monde de la blogosphère n’est ni meilleur, ni pire que moi…

Il est un microcosme de société. Parfois les échanges ne sont pas ceux que nous aurions crus. Et alors ? Rien de dramatique à cela.

Il est parfois aussi utiles d’échanger dans la différence, voire l’intolérance que dans une fusion illusoire et parfois tout aussi destructrice.

Ma tolérance n’est pas non plus un manque d’appréciation ou une indifférence à tout. Je ne souhaite pas nécessairement la bonne entente avec tout le monde. Je ne suis ni mère Térésa, ni l’abbé Pierre !! Mais entre la bonne entende et la rancœur, le rejet total ou la courtoisie minimum, il a de la marge ! Je ne suis pas quelqu’un qui réagit à fleur de peau et avant de porter appréciation, je me pose toujours la question : quelle est la souffrance qui le fait agir ainsi ? Car notre action résulte, hélas, bien plus des souffrances reçues que du bonheur reçu.

Moi, je tente qu’elle émane de mon bien-être. Et vous ?

Mik.

Commentaires

... Que de sagesse une fois de plus, mais j'avoue que ce matin, je suis plus sereine, la vague est passée, mon coeur est pansé, je dois apprendre à vivre, je dois apprendre à plaire et à déplaire, mais avant tout, je veux être moi et je le serai.
Ma vie a pris un angle à 180° ces dernières semaines et je veux assumer ce choix, qu'il plaise ou non, je veux le vivre pour moi, et je te remercie encore de l'oreille attentive que tu m'as porté hier matin, elle me fut du plus grand bien, j'étais complètement perdue. Merci, merci et merci encore, tu sais que t'as de la chance d'aimer les mimi ;o))
Gros bisous.

Écrit par : petit_verglas | 20/02/2007

Bonjour, il est certain que les expériences que nous vivons apportent un changement dans nos réactions.Je suis convaincue que pour vivre en harmonie avec soi-même il faut savoir reconnaitre ses erreurs, en tirer leçon mais surtout et avant tout faire sa vie comme on l'entend sans s'occuper des autres, vivre pour soi, pour ses proches, pour ses amis et être soi en toutes circonstances.
De toute façon quoiqu'on fasse, quoiqu'on dise, jamais nous ne ferons l'unanimité.
Que ce Mardi gras chasse l'hiver et laisse entrer le soleil dans ta maison. Bonne journée. @+

Écrit par : SOLEDAD | 20/02/2007

bonjour,il est certain que vivre en paix avec soi,cela rejaillit innevitablement,il y a une lumiere une,paix, une ouverture que chacun perçoit ,une maniere de se comporter verbalement,de se tenir physiquement,une sureté aussi,; donc moins de prises au discours culpabilisateur d'autrui.par contre les avis sont toujours entendus ,les reticences aussi, je renvoie, je dis"- ah vous, ce ne serait pas ainsi que vous auriez fait,ou pas ce choix ,ou pas ces mots..ou...."et on confronte,j'ecoute,je reflechis ...je ne juge pas ,on ne me juge pas ,car je ne laisse pas cette possibilité.je ne prends pas ce qui ne m'appartient pas dans le propos de l'autre.
ma fille dit depuis qu'elle est ptite qu'elle est elevée par une extra terrestre.je ne porte jamais de jugements ,chacun fait comme il peut ,oui comme il peut pour sa vie,c'est pas si facile non,de vivre droit,de se respecter soi et de respecter l'autre qui m'est proche ou moins proche ou carrement etranger,avec toutes les interrogations, les erreurs d'interpretations qui en decoulent. pouvoir se regarder chaque soir dans le miroir et se dire ok,ta coherence est encore là,tu est restée au plus pres de ce qui compte.demain sera un autre jour,à construire pour encore et toujours plus de lumiere, d'acceptation .encore une autre opportunité pour m'affiner et ainsi plus de competences pour aller au plus juste vers l'autre.
bon là ,c'est un peu long..hum
m.

Écrit par : m. | 20/02/2007

hello un tit coucou pour te souhaiter une bonne semaine...bisous

Écrit par : muriel | 20/02/2007

Bonjour; Tout d'abord merci d'ètre passée sur mon tout nouveau blog.
Je saute en marche sur ta conversation avec ton ordi, va falloir que j'attaque dés le début :-) mais je sens quelqu'un qui reprend confiance en soi, et c'est chouette...

A bientôt..

Écrit par : srris | 20/02/2007

tit coucou du soir :) une belle soirée et un gros kisssss

Écrit par : bio | 20/02/2007

Encore plein de sagesse içi.
J'éi décidé d epartir d ela bloggosphère pour me retrouver moi ... je me perdais mais celà tu me l'a si souvent dit ;))).
N'empêche que je passerais voir mes amis içi de temps en temps et continuer à vous lire.
allez zou je file vers mon autre moi.
bisous plein de tendresse

Écrit par : muriel alias petit peps | 20/02/2007

Moi je pense exactement comme toi. Mais entre les paroles et le ressenti (il y a le mental qui gère) mais le coeur les émotions c'est autre chose. enfin on se comprends un peu j'espère. Chacun sa vie et que la tienne soit celle que tu aimes. a +

Écrit par : rita | 25/02/2007

Les commentaires sont fermés.