mik dupont UA-70672535-1

28/03/2007

Lettre153 ( Vrai et faux moi)

1149454825

Cher ordi,

Souvent je mets sur mon « avatar » de MSN : «  je suis ce que je suis ».

Mais qui suis-je au fond ? Qu’est-ce qui fait mon vrai moi ?

Suis-je parfois ce faux-moi qui dès notre enfance se construit pour plaire, séduire papa et maman ?

Suis-je ce faux-moi qui pour entretenir plus tard de bons rapports avec un entourage toujours plus large puis avec avec la société, présente des attitudes conformes à la « bonne » éducation reçue ?

Le vrai-moi serait-il alors mes pulsions, mes envies cachées, ma vie secrète intérieure, mon désir de liberté de faire selon ce que je ressens ?

Comme souvent, je crois plus vrai et préférable, de penser que je suis à la fois le faux et le vrai moi !

Je sais que mon faux-moi a certainement diminué avec le temps, occupant maintenant peu de place. Il a certainement fallu aussi que je m’habitue à ce que le vrai-moi soit parfois mal vu, blessé, réprimé. Pas simple de se montrer dans toutes nos dimensions.

Lorsque je regarde un peu autour de moi et décode, je vois encore de très nombreuses personnes trouver une espèce de sentiment d’existence dans des futilités ( enfin ce que j’estime futilités), ou aussi dans une illusion, à mes yeux, d’utilité. Ce qui semble brillant chez certains, me parait de plus en plus comme étant souvent amputé de véritable existence personnelle.

Il m’a fallu une longue thérapie pour voir mieux en moi. Il a fallu presque passer par une douloureuse étape de non-existence pour enfin me reconnaître dans les multiples morceaux qui forment mon entier.

Mais, même si toujours fragile, quel bonheur alors de vivre un moi plus authentique et percevoir en mon corps un vrai, calme et serein, sentiment d’exister !

Mik. 

09:16 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour, il y a en chaun de nous un "ying et un yang", nous sommes comme chacun des communs des mortels des êtres complexes dont certains ne se connaitront jamais.
L'important n'est-il pas de dormir la conscience tranquille?
Passe un agréable jeudi.
Bisous

Écrit par : SOLEDAD | 29/03/2007

... Difficile que d'assembler toutes les pièces, ou de faire reconnaître toutes ces pièces, difficile de paraître ce que les autres veulent voir et non ce que l'on veut montrer.
Le principal est que tu sois toi et surtout que tu t'y sentes bien.
Gros bisous

Écrit par : petit_verglas | 29/03/2007

mhum... futilités? peut être pour toi mais pas pour eux...c just une question de point de vue ,non ? :))
tout ça n'est pas bien grave ;)
passes une belle journée Mike
kisssss

Écrit par : bio | 30/03/2007

.... "tu es ce que tu es" et c'est là l'essentiel pour toi et pour tous ceux qui t'apprécient !
bon week-end Mik
ps : j'aurais eu la même réaction que toi face à un parano !

Écrit par : nanar | 30/03/2007

Cher Mik, Bonjour! Je suis venue lire tes deux derniers articles plusieurs fois... Sans commenter, mais là, je reviens te faire un petit bonjour. Ce que tu écris me fait penser à ce que disait un de mes copains blogueurs, Alain, sur les schémas de pensées. En très résumé, il y a le bonheur de se dire qu'on est devenu un soi-même débarrassé de pas mal de schémas de pensée.

L'homosexualité n'est pas toujours facile à vivre, même au sein de ses pair(e)s (oserais-je écrire, "pairs" - "pairesses" au féminin??? - pour les hommes je ne m'avance pas, n'étant point un homme, mais pour les femmes, hum, mon expérience de ces dernières années me fait dire que si j'ai pas vécu la facilité, c'est aussi parce que je n'ai pas opté pour la facilité) - Donc, cela aide aussi, (en principe, lol), le mental à s'ouvrir et se développer, et la personnalité à s'affirmer, (comme tu le dis: "je suis ce que je suis") parce qu'il s'agit d'une expérience particulière, mais cela demande aussi une grande force intérieure. Je pense que cette force intérieure, tu l'as et je crois que c'est une des raisons pour lesquelles on t'apprécie tant :-)

Pour ma part, cela a complètement changé le cours de ma vie, et j'étais bien jeune quand j'ai dû faire face à tout ça... Et en plus, aujourd'hui, je ne peux rien augurer de l'avenir...

Donc, soyons ce que nous sommes, même complexes (même "bi", même échappant aux stéréotypes dans lesquels on voudrait bien nous mettre) et tant pis pour le reste...

Arfff ! Je suis d'humeur franche aujourd'hui...

Écrit par : Pivoine | 30/03/2007

kikou Tu es... Mais tu es quelqu'un de bien...
Un petit coucou habituel pour te souhaiter
Bon week-end en ce début de printemps.
Tendres bisous.
COCO !

http://romyrose.skynetblogs.be

COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be



Écrit par : COCO ! | 30/03/2007

Les commentaires sont fermés.