mik dupont UA-70672535-1

05/04/2007

Lettre 156 ( neuro maketing)

Cher ordi,

 

J’avoue ne rien comprendre à ton fonctionnement. Pour moi, le mystère de ta carte mère et de toutes tes connexions reste entier. Je te vois juste de plus en plus ramer à l’allumage.

Et pourtant, tu pourrais me répondre qu’à côté de la complexité du cerveau humain, cela n’est vraiment pas compliqué.

A ce propos, j’étais sur le cul en regardant l’émission à la une sur la pub. Ainsi, voilà que le neuro marketing, devenu à la mode, cherche de plus en plus, comment peut se produire le processus de décision, utile évidemment à ceux qui veulent faire acheter leurs produits.

Ainsi, on parvient déjà à localiser la partie du cerveau où se logent les marques à partir d’analyses très scientifiques, scanners à l’appui.

Si toute cette science progresse à grand pas, nous pourrions, non pudiquement comme il est dit, nous faire influencer, mais à mes yeux, carrément nous faire manipuler.

Je savais que la publicité était déjà une technique bien étudiée, mais pas à ce point.

Que dire alors de la manipulation que pourraient avoir les hommes politiques, ayant comme c’est déjà le cas, recours à ce moyen pour se faire élire ?

Que dire de l’employeur, utilisant cette technique de décodage décisionnel pour embaucher les meilleurs ?

Quelle place serait accordée à une spontanéité, qui au fond n’existerait plus ?

Attention donc à cette nouvelle forme de manipulation qui tenterait de jouer sur tous les terrains et qui se faufile derrière tous les progrès.

Un monde sans mystère, sans rêves, où tout deviendrait question de décodage scientifique de notre matière grise aurait-il encore la saveur qu’il a de nos jours ?

Voilà en tout cas qui remet bien en cause les théories fondamentalistes des doctrines, y compris, les folles déclarations d’un Monseigneur Léonard qui ose encore prétendre à l’anormalité de l’homosexualité en se basant, mal à propos, sur ce cher Freud, qui fut un des fondateurs justement du décodage de nos comportements, mais qui est largement dépassé.

La dangerosité se situe à mes yeux, autant dans ce fondamentalisme religieux qui rend l’être humain aveugle que dans la croyance exagérée de toutes les théories scientifiques.

La croyance en Dieu remplacée par la croyance scientifique ne rendra pas l’homme plus heureux.

Que prendre alors comme point de repères ?

Je n’ai pas de réponse, constatant seulement que notre monde trop rationnel a de plus en plus recours à des techniques charlatanesques du style diseuses de bonne aventure, gourous, horoscope, etc.

Je reste pourtant convaincu qu’il y a moyen d’être heureux, sociable, respectueux de l’autre sans avoir recours à des références, à des repères de type religieux, moraux ou scientifiques.

Une des clés est selon moi la tolérance. Celle qui évidemment est active et dénonce les conditionnements, les besoins artificiels, les préjugés et démasque toute forme de censure.

Mik.

 

10:28 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour, la liberté dans ce monde n'est bien souvent plus qu'une illusion, où la manipulation invisible nous ronge chaque jour un peu plus... Alors restons nous même le plus possible...Restons vrai.
Je te souhaite une bonne fin de journée.
A bientôt

Écrit par : Soledad | 05/04/2007

Je voulais voir 300 mais les filles n'ont pas voulu !!! Quand on s'éloigne, on se rapproche bien souvent, c'est bien le sentiment que j'ai. Un éloignement et des rapprochements de grande qualité affective, c'est un très bon équilibre il me semble. Je ne me jette pas sur les chocolats, juste les regarder me fait déjà plaisir. A très bientôt j'espère, je recherche quelque chose de sympa à Bruxelles, à suivre.... :)

Écrit par : manureva | 05/04/2007

La tolèrance si tout le monde n'y met pas
un peu du sien!!!Je t'invite a faire une petite intervention dans certains quartiers de bruxelles.
Bisous.
Dane.

Écrit par : ledane | 05/04/2007

Pour ce mot "tolérance" Ce mot ne devrait même pas exister.
On est tous comme on est et y a pas à tortiller.
Ceux qui le font n'y voit que leur propre intérêt.
J'adore tes lettres Mike.
Gros bisou
Yasmina

Écrit par : Yasmina | 05/04/2007

Quand j'entends ... le discours d'hommes dits représentants de Dieu, tels que Léonard, la nausée s'accapare de tout mon être. Pitoyable conservateur et davantage encore, il n'aura pas son ciel ...
Alors ? Tolérance m'interpelle au plus profond de mes tripes ...
Tu es trop gentil cher Papy.
Amicalement.
Jean-Pierre

Écrit par : L'enthousiaste | 05/04/2007

un coucou en passant Je viens juste te souhaiter un bon week-end . Pour l'instant je ne suis pas en grande forme , mal de gorge et frisson , je supposes que je couvres un petit état grippale . Pour à ce que ton PC rame , je peux juste te donner quelques conseils , supprimes bien tous tes cookies , les fichiers internets temporaires. Si tu as un logiciel anti spywares comme spyboot ou ad aware fait les fontionner pour illiminer les mouchards ceux-ci font ralentir beaucoup le PC . Il y a peut-être aussi trop de programmes qui démarrent à l'allumage de ton PC qui fait aussi que cela met plus de temps ( Pour cela y'a une manoeuvre à effectuer , pour que certains programme ne démarre pas à l'allumage de windows mais trop longue à expliquer via les posts sur skynet .Si tu as mon adresse mail , je peux te faire une assitance à distance , si tu as entièrement confiance en moi à ce que j'aies sur ton PC . Où si tu n'habites pas trop loin , je peux toujours demander à mon mari qu'il me conduise chez toi et je verrais si je peux t'aider . c'est pas la première fois que j'ai dépanné quelqu'un . Bizzzzz

Écrit par : christiane | 06/04/2007

en passant Salut!il fut un temps ou j'écrivais aussi à mon ordi brf!
très bonne confession bonne continuation
joyeuses Pâques

ciaooo

Écrit par : un ancien | 06/04/2007

Un long week end avec le soleil j'espère. Je te souhaite qu'il soit rempli de bons moments. Amitié

Écrit par : jicé | 06/04/2007

bizarrement le fiston pense à "Niker" tout son monde ! lol
amitiés

Écrit par : nanar | 08/04/2007

tolérance les laïques disaient toujours "la tolérance, y a des maisons pour ça..." (;-) bon, quels repères? Ca pourrait être aussi de relativiser? Donc, de se démarquer de l'absolu et de l'absolutisme, surtout (pcq enfin, chercher l'absolu, pq pas? On est quand même sûr de ne jamais le trouver ;-)

Sinon, pour la pub, sûr de sûr, j'en connais un qui doit se retourner dans sa tombe :-)

Écrit par : Pivoine | 08/04/2007

Les commentaires sont fermés.