mik dupont UA-70672535-1

22/07/2007

Lettre 185 ( rupture et continuité)

mensonge

Mon cher ordi,

 

Ainsi tu es devenu source puis intermédiaire pour créer, entretenir amitié de ce jeune devenu sans doute un peu trop mon dieu.

Aujourd’hui, tu es devenu son messager et le mien pour construire probablement un autre type de relation entre nous.

J’ai mon âge, il a le sien. Plus que jamais, nous en avons pris conscience, avec ses conséquences normales. Non pas de ce que nous n’étions pas dans les « normes », car la normalité relève uniquement du bien-être, du bien dans sa peau. C’est donc ce bien-être qui diminuait un peu. Le temps ravage souvent la magie que nous voudrions garder. Nous le sentions mutuellement, sans vraiment passer au dit.

Le dit est établi, dans le calme et la sérénité, avec ce qu’il apporte comme souffrance mais aussi de soulagement. Eternels paradoxes de notre vie intérieure.

Il ira vers les filles et je retrouverai sans doute la route qui me convient le mieux, celle du libertinage.

Nous nous retrouverons encore à des carrefours heureux où le passé mutuel vécu dans le bonheur, offrira de nouveaux rayons de soleil.

La rupture des chemins ne doit pas engendrer la rancœur ou les reproches. Elle ne peut nous laisser sur place à ressasser ce qui aurait pu être fait ou pas fait.

Je crois de moins en moins que les relations sexuelles peuvent conserver durant des années la magie, la passion de leur début.

Dans le couple hétéro ou gay, d’autres liants compensent certainement l’union prolongée.

Que dire alors dans des relations amicales et sexuelles fortes qui n’ont aucun but de vie commune ? Elles peuvent, si bien gérées, fonder des liens de complicités qui n’ont besoin d’aucun préambule pour la meilleure connaissance de l’autre.

Je suis heureux du parcours de 18 mois avec ce jeune ami préféré. Les mois qui viendront, après petit temps de recul, apporteront certainement d’autres rayons de soleil communs dont d’autres pourront certainement profités.

Il entre dans une autonomie dont il avait besoin, et je suis heureux de l’avoir aidé modestement à cela. Je le perds ainsi sans le perdre vraiment.

Mais ne pensez pas cette rupture, que ce changement de cap, se fassent sans souffrance, sans questions, sans larmes, sans même sentiment de vengeance, d’ingratitude. Non, cela fait très très mal au cœur. Cela vous pompe de l’énergie.

Ce qu’il faut éviter justement c’est une espèce de balance d’apothicaire.

La balance ici a été chargée avec un même bonheur sur chaque plateau, même si les poids heureux et malheureux n’étaient pas de la même matière.

Voilà d’ailleurs que tout change quand je voulais charger son plateau d’un beau cadeau.

Mon ami, pas toi ordi, mon ami en chair et os, tu es et restes un très chic mec.

Nos futures rencontres et dialogues renforceront peut-être plus qu’au lit, si jamais il ne nous accueillait plus, des instants de bonheurs enrichissants.

Je savais et je sais encore que mes futures « victoires », comme disait Brel, seront aussi mes prochaines « défaites ». Mais il y a des défaites qui apportent plus que des victoires.

Mes ami(e)s, je reprends la liberté de ma solitude, enrichi d’une nouvelle aventure. Et elle fut grandiose.

Solitude : tu es le sort de chacun et ce n’est pas dramatique. Ce qui l’est plus, c’est quand elle nous ôte la liberté ou le partage.

Voilà, une nouvelle page de ma vie s’écrit déjà. Je sais que les suivantes me réservent encore bien des moments heureux.

Je sais que les siennes seront aussi remplies des contrastes et paradoxes que tous nous vivons dans des bonheurs et des souffrances.

Mik.

00:38 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

... Comme toujours, sous ta plume, les plus grandes douleurs en deviennent presque bonheur. Mais il est vrai que la rupture n'est pas toujours un mal, le vivant aujourd'hui, je l'ai enfin compris.
Gros bisous

Écrit par : petit_verglas | 22/07/2007

p'tit coucou une belle fin de we Mik :)
kissss

Écrit par : bio | 22/07/2007

Bonsoir, Désolée pour la rupture, mais comme tu le dis, chaque expériences est enrichissante. En tout cas, j'espère que ton amis, aura conscience que tu es un mec bien... Je connais peu de personne qui prennent la rupture sous un angle tel. Bien souvent c'est vengenace, mensonge , coup bas...
Félicitation Mik et courage.
Bisous

Écrit par : Soledad | 22/07/2007

Bonjour Mik "Peu importe ce que la vie nous reprend pourvu qu'elle nous l'ait donné un jour ."
Je ne vis pas cette pensée avec autant de sagesse que toi. La séparation (non la rupture)s'est bien déroulée. Que doit-on faire ou penser quand tout à coup, le silence et l'absence s'installent sans explications aucune ?
Paradoxalement tes mots m'ont fait du bien et je me suis sentie moins seule, moins "abandonnée".
Belle journée Mik !

Écrit par : jolily | 23/07/2007

Hello mik après une absence,je revient lire tes derniers écrits.
Je m'apperçois que tu as changé de "LOOK" pas mal.
Amitiés.
Dane.

Écrit par : ledane | 23/07/2007

kikou c'est moi la sorcière mon petit mik adoré,je crois qu'on devrait faire une belle virée,danser jusqu'au bout de la nuit et finir dans un tourbillon de folies, je vois que tu le prend bien c'est déjà un grand pas,mais tu trouveras bien vite un autre coeur a prendre car le tiens il est immense,donc patience et continue a voir la vie tout en couleur,bisous.

Écrit par : andora | 23/07/2007

coucou Mike comme je vois tu a vévu des moments d'immenses bonheur partagés. Et même si tu avais mis avec lui les points sur les I dès le début , il n'en reste malgré tout que des bons souvenirs , mais quand je te lis je ressens en toi de la tristesse et de la mélancolie comme tout être normale d'ailleurs .Je ne peux que t'admirer de pouvoir gérer ta vie de la sorte . Je ne penses pas que j'aurais été aussi forte que toi pour surmonter une rupture si l'on peut l'appeler ainsi. car je supposes que vous pourrez malgré tout rester en contact .Il est vrai que la vie est un chemin sinueux et qu'il faudrait n'en prendre que le meilleur . ce qui n'est pas toujours évident pour tout le monde . Enfin , je te souhaite encore pleins de moments heureux et je te fais de tout gros bisous .

Écrit par : christiane | 23/07/2007

Bonsoir, comment va par ici?
Bisous

Écrit par : Soledad | 24/07/2007

... une page qui se tourne... une nouvelle page à lire.
une rupture n'est jamais facile, qu'elle soit gay (et non gaie) ou hetero.
feuillette les livres, tourne les pages. je suis sûre que tu y trouveras un héros qui saura faire battre à nouveau ton coeur...
et si tu veux un de ces jours une sortie ensemble (promis, je te pique pas ce que tu mates!!) je suis partante... suis déjà sortie de temps en temps à l'open bar... et j'adore... donc... a bon entendeur.
je sais qu'on ne s'est pas vu souvent, mais tu es une personne que j'apprécie énormément. Un fêtard pas con... ca change :-)
bises Mik!

Écrit par : superlolo | 24/07/2007

bonjour papy la vie est ainsi faite....de grands bonheurs et puis toujours des ruptures, des souffrances...mais fermer une porte en ouvrira surement une autre

gros bisous mon papy adoré

Écrit par : coco | 25/07/2007

Avance droit devant et surtout ne garder que de bon souvenirs c'est la que réside le secret.

bonne journée

Écrit par : Pascal de la vie est belle | 26/07/2007

Les commentaires sont fermés.