mik dupont UA-70672535-1

08/08/2007

Lettre 198 ( les marques)

GGFACK4000-1

Je t’apprécie bien, même si tu n’es pas de marque, mais simple produit blanc assemblé par un pote connaisseur qui t’a rendu solide, puisque depuis 5 ans tu as été d’une fidélité exemplaire !

Ah, les marques… Je pense aux enfants et jeunes intoxiqués par la pub, surtout en cette période qui sent petit à petit la rentrée scolaire.

 

Je lisais :

« -Les 11-14 sont sensibles aux marques qu'ils considèrent comme un facteur d'intégration au sein d'un groupe.

- Les 15-17 sont eux aussi très réceptifs à la notion de marque, mais elle leur sert surtout à affirmer leurs différences les uns par rapport aux autres. Leur consommation revêt un aspect ludique, tournée vers la mode, la musique, les loisirs.

- Les 18-24 sont étudiants ou commencent déjà à travailler. Leur personnalité s'affirme, ils prennent du recul par rapport aux marques. Ils sont plus sélectifs, plus réfléchis dans leur acte d'achat. Leurs mots d'ordre : indépendance et contestation.

- Filles ou garçons. Les adolescentes sont plus vite indépendantes et aussi plus raisonnables. Leur consommation est mieux gérée, moins impulsive que celle des garçons. »

 

Mais le phénomène n’est pas nouveau. Je me souviens bien avoir attaché une très grande importance aux vêtements que je portais pour aller au collège. Il ne s’agissait pas encore vraiment de marque, mais je tentais toujours de suivre ce qui était « mode ». On dit « fashion » maintenant !

Nos ados ont aussi un pouvoir d’achat non négligeable que met bien à profit le marketing, d’autant qu’il est prouvé que devenu adulte l’ado restera assez fidèle à ses marques préférées.

Je suis de ceux qui pensent (à tort peut-être) que les grandes marques offrent pourtant une meilleure qualité.

Je suis aussi souvent frappé par la différence des classes sociales. Plus les jeunes sont issus de milieux défavorisés, plus on dirait qu’ils veulent s’affirmer en portant des marques coûteuses.

Un jeune ami me disait tout à l’heure : il n’y a plus que les pauvres qui portent des vêtements de luxe. Le snobisme de la classe bourgeoise est inverse. Cela fait bien lorsque est issu de ce milieu de se montrer très décontracté et au dessus de tout cela.

Ah, cher ordi, l’image ! Si elle répond à ce que nous sommes, tant mieux. Je crois d’ailleurs que le monde n’est pas dupe, du moins je l’espère.

Ce n’est pas parce que le mec de ma fille se serait présenté avec du Ralph Lauren ou autres trucs du genre que je l’aurais mieux apprécié…

Morale de tout cela ? Osez dire que l’essentiel demeure dans ce que nous sommes, bien plus que dans ce que nous mettons !

Mik.

 

 

18:46 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Mik ... Il est bien vrai que celui qui veut ressembler à l'autre, n'a point ou perd sa personnalité ...
Je "marque" mon approbation vis-à-vis de ton post.
Amitiés.
Jean-Pierre

Écrit par : L'enthousiaste | 08/08/2007

hello! Entierement d'accord avec toi,mais va faire comprendre ca aux jeunes "d'asteure" ... Il est vrai que de notre époque,on en est restés aux jean's Levi's,et aux chemises aux cols "Mao" ou encore a celle a fleurs du copain Antoine...On ne devenait pas pour la cause un panneau publicitaire a pattes.... Autre temps,autres moeurs... Amitiés !

Écrit par : Libra | 08/08/2007

Et d'ajouter que l'habit ne fera jamais le moine !!!
De toute façon !
Bonne nuit Mik !

Écrit par : Jo | 08/08/2007

Ne trichons pas avec nous-mêmes Apprenons à nous assumer tels que nous sommes. Peu importe de quelle classe l'on provient, le principal est d'être, et aussi d'aller quelque part et ce, d'une certaine manière. L'être dure plus longtemps que le paraître. Nous sommes à une époque où les gens n'osent plus s'affirmer et encore moins s'assumer. Tout le monde veut entrer dans le moule... Mais les "fautifs" si l'on peut parler de faute, ne sont nullement les enfants, mais les parents qui ne leur expliquent pas qu'une marque, ce n'est parfois qu'un bout d'étoffe rajouté par la suite (si si, j'ai une fois racheté pour les marchés un lot de pièces sur lesquelles on avait simplement cousu le nom d'une marque) Maintenant, que les classes défavorisées mettent soi-disant des marques, d'accord; mais que les bien nantis fassent l'inverse est tout aussi débile : Si la mode des milliardaires devenait de s'habiller en clochard, cela deviendrait un rien plus débile, mais de quoi faut-il s'étonner ? Suffirait qu'une vedette le fasse pour qu'elles le fassent toutes, eh oui, toujours l'histoire du moule (et non de la moule, lol) Allez, t'embrasse bien amicalement, moi qui passe souvent devant ton gratte-ciel

Écrit par : marc | 09/08/2007

Tout à fait d'accord Ceci dit j'apprécie aussi de temps en temps l'achat d'une belle pièce d'une marque connue et quand il s'agit d'un achat d'importance (tv,pc,..) je préfère quand même une marque connue qu'une marque tout à fait inconnue pas pour la marque elle-même et le nom mais surtout en me disant que pour le service après-vente et le remplacement ou la répartation il y a quand même plus de chance que cela se passe bien dans une marque connue pour son sérieux et qui a du répondant que dans une marque non connue et pour laquelle on ne sait pas ce qu'il y a derrière.
Sinon pour le nom lui même, aucune importance en effet et je suis le premier à acheter souvent et à tester des produits blancs, N°1, produits à marque non connue et à les adopter si ils me conviennent.
Mais surtout ne pas juger les personnes sur ce qu'elles portent sur elles car comme le dit Jo, l'habit ne fait pas le moine et c'est dans le coeur des gens que se trouvent la vraie marque de qualité et pas sur leur aspect extérieur.
Bonne journée et merci de ta visite.
A un de ces jours j'espère.
Bises

Patrick

Écrit par : chaparal | 09/08/2007

Cher Papy Kikou mon papy,
T'inquiètes tout va bien !
Très occupée et quelques soucis, mais rien de grave, je te raconterai !
Gros bisous de Bruxelles !
Je t'aime !

Écrit par : Den5897 | 09/08/2007

kikou ici andora tu me demande mon fils,lol,mais didonc toi, quand je te vois je t'étrangle,lol,moi yen a marre du temps il pleut,il drache,j'ai de l'eau pleins mes slaches,alors les marques je m'enfou mais tout ce que je sais c'est que je ressemble a un nénuphar aujourd'hui,bixouxxxx

Écrit par : andora | 09/08/2007

Les commentaires sont fermés.