mik dupont UA-70672535-1

16/08/2007

Lettre 203 ( Fête du 15 août en Outremeuse)

Cher Ordi,

 

Tous les liégeois connaissent évidemment les trois jours de liesse de la fête du 15 août dans le quartier populaire et jadis populeux d’Outremeuse.

Un petit tour sur la source informative qu’est la tienne, cher ordi, et je lis que la fête qui était à l’origine religieuse est devenue un rendez-vous touristique important.

A vrai dire, bien que liégeois, je n’ai jamais été très friand de ces grands rassemblements de foules venues chercher un défoulement à mes yeux assez débile. Vrai que plus on est de fous, plus on s’amuse !

Une ancienne voisine avec laquelle je garde grande amitié m’avait invité au resto Tchantchès (François en dialecte) pour le fameux boulets-frites. Nous nous y retrouvions avec un petit groupe d’amies et amis, dont sa sœur Lucienne Troka (actrice de théâtre bien connue rentrée de Paris pour l’occasion). Bonne ambiance.

Mais à la sortie,nous savions à peine nous suivre dans des ruelles noires de monde. La pluie était de la partie et c’est trempés comme des canards que nous finissions à nous arracher de cette foule pour nous retrouver dans un café pour goûter au fameux pékè que moi je n’aime pas ! Anecdote : voulant aider le garçon à débarrasser son plateau chargé, je déséquilibrais le bazar et lui faisais renverser le liquide précieux !!

Nous décidions de mettre fin à cette soirée sympa à une heure déjà avancée de la nuit.

Mon sens de l’orientation m’envoyait à contre sens et je me retrouvais bien loin en sens opposé de ma rive d’habitation. Conclusion, deux heures de marche pour rejoindre mes pénates. Voyage de retour agrémenté de rencontres de gens bien bourrés qui pissaient ou dégobillaient un peu partout, sur des trottoirs envahis de canettes en tout genre. Je voyais certains jeunes, probablement proches du coma éthylique se coucher là où ils le pouvaient !

Et oui, la fête quoi !!

Sans jouer au rabat- joie, je me demande ce que viennent bien chercher les gens dans des événements de ce type. Si ces fêtes populaires constituent, pour une majorité, des moments de détente ou de rencontres, tant mieux. En Outremeuse, je crois que c’est le cas pour le folklore de la journée où la majorité des gens y viennent en famille. Occasion d’ailleurs de mettre à l’honneur ceux qui furent les grands habitants du quartier, comme Simenon ou Grétry.

Je crains que la nuit avec sa consommation  immodérée d’alcool n’offre plus qu’un tableau de débordements illustrant un mal aise profond d’une société moins conviviale qu’en apparence.

Mik.

10:13 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

ben oui chercher à oublier sa misère quotidienne par tous les moyens. Malaise social certain. Au temps des romains déjà on donnait le vin et les jeux au peuple pour leur faire oublier le reste.
bonne fin de semaine Mik

Écrit par : jojo | 16/08/2007

Bonjour Mik ! J'aime tes billets d'humeur et je crois te l'avoir déjà dit.
Aujourd'hui, j'apprends un peu des traditions liégeoises et que "Tchantchès" c'est "François". J'ai un fils qui se prénomme ainsi et qui ne dénoterait pas dans ces folies nocturnes !!!!
J'ai goûté, il y a deux ans, ces fameux "boulets" à la liégeoises. Il faudrait que je trouve la vraie recette pour que je puisse un jour m'en cuisiner ...
Belle journée à toi Mik et à te lire bientôt !

Écrit par : Jo | 16/08/2007

Bonjour Mik En tant que liègeois et fier de l'être,merci de parler de cette fête
à nulle autre pareille.
Un petit bémol,je remplacerais mal aise par mal être.
Et je t'avoue que je n'aime pas non plus le pékè.
Amicalement.
Duke

Écrit par : DUKE | 16/08/2007

Bonjour Mik Belle soirée.

Écrit par : Rita | 16/08/2007

Lut Mik ! Nous y sommes passés durant la journée et l'ambiance était conviviale; mais c'est vrai que c'est bon pour le commerce de boissons; quand je vois ce que certains, et certaines ingurgitent, j'me demande si je ne serais pas une petite nature, à côté, lol. Maintenant, c'est vrai qu'il n'y a rien d'exceptionnel le soir, à part les jeunes complètement bourrés (non, pas dans cette acception là, pense à autre chose,..) Mdrrr
Grosse bizz amicale

Écrit par : marc | 17/08/2007

:-) Si je comprends bien, l'after ressemble au carnaval de Binche avec ses ruelles qui puent la pisse :-)

vais me faire tuer par les binchous moi!

bon week-end
kiss kiss

Écrit par : mnb | 17/08/2007

Les commentaires sont fermés.