mik dupont UA-70672535-1

20/08/2007

Lettre 205 ( Belgique)

Drapeau de la WallonieCher ordi,

 

Je sais, je ne te consulte que en français, jamais en flamand ! Je suis un sous doué, que veux-tu !!

De toute façon, je ne vais pas trouver la formule miracle à la place des représentants du nord qui commencent vraiment à me faire chier, pour parler platement et sincèrement !

S’ils veulent l’indépendance de la Flandre, qu’ils l’affichent clairement, plutôt que de grappiller constamment un peu plus d’autonomie. Il y en a marre. Si ils ne veulent plus de la solidarité parce que, pour l’instant, elle leur est (encore à voir dans quel secteur) défavorable et oublie que cela n’a pas toujours été le cas, et bien qu’ils la proclament leur indépendance !

A ceux qui croient que les élections ne servent à rien, voilà une preuve de plus qu’ils se trompent. Le Leterme avec ses 800.000 voix se trouve en position de force et se croit tout permis avec ses alliés séparatistes.

Si il n’y avait Bruxelles, longtemps que la Belgique aurait éclaté.

Le nationalisme flamand est ancré dans l’esprit germanique. Le droit du sol compte plus que tout !

A quand la prise en main des vrais problèmes que l’on prétend résoudre par l’institutionnel ?

Pensez-vous vraiment que le moment est venu d’accroître des inégalités entre sud et nord du pays ? L’économie libérale fait déjà assez de dégâts en ce sens.

Vous me faites bien rire avec aussi vos flexibilités. Le monde ouvrier et technique doit s’adapter, mais vous ? Et puis le médecin devra t’il devenir ingénieur commercial, l’avocat troquer sa toge contre une blousse blanche et le député flamand enseigner la philologie latine ? De qui se moque t-on dans ce monde où seule la rentabilité compte pour remplir les poches de quelques privilégiés ?

Votre terrorisme communautaire va-t-il mieux résoudre la pauvreté croissante d’une classe moyenne qui disparaît, d’une classe ouvrière qui perd son combat dans une Europe aux mains d’un ultra libéralisme qui ne vénère que l’économique et ne croit que dans la consommation en se foutant pas mal de l’humain et de la poursuite grandissante des inégalités.

L’orange bleu aura pour la majorité un goût communautaire amer, mais donnera aussi un jus réservé aux plus nantis.

Combien de temps va encore résister la pasionaria et bavarde Milquet face à la pression du tord boyau flamand ? On a déjà compris que Reynders est prêt à céder du moment que les riches deviennent plus riches.

Les balais des limousines deviennent ridicules et les jeux de cache- cache enfantins !

Ne suffit-il pas que le citoyen soit considéré comme simple objet de consommation, mis en statistiques, pour ajouter à celles-ci l’appartenance linguistique et donner pouvoir à une Flandre moins sociale et plus liée aux puissances économiques.

Le coup de pied au cul a toujours mieux marché et fait travailler les germains. Chez les latins la méthode forte provoque la grève !!

Je suis pour la grève… Et si vraiment les Flamands veulent nous faire marcher selon leurs dictats et bien vive la Wallonie indépendante aussi !

Mik.

09:04 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : leterme, actualite |  Facebook |

Commentaires

t'es en forme ce matin dis donc mais je suis d'accord avec toi quand tu dis qua sans Bxl la Belgique ne serait plus. Et c'est bien là notre force, Bruxelles doit rester dans les mains francophones ! pour ce qui est de la wallonnie indépendante...faut pas trop rêver hein Mik, déjà comme ça elle s'en sort pas...
alley, bon lundi
biz

Écrit par : jojo | 20/08/2007

Autant je suis d'accord avec le fond de ton article, autant, je ne partage pas l'idée d'une wallonie indépendante car elle ne survivrait pas en étant seule...

Si séparation il y a ( ce qui va arriver à mon sens), notre seul secours est un rattachement avec la France...

Écrit par : François | 20/08/2007

Bonjour Mik... D'accord aussi mais j'ai peur car qu'allons nous devenir si nous nous retrouvons seuls!
Bonne semaine à toi

Écrit par : baby | 20/08/2007

De retour de vacances je te fais juste un petit coucou en espérant que tu vas bien . Pas beaucoup le temps vraiment pour mon blog pour l'instant car beaucoup de travail à la maison m'attend

Écrit par : christiane | 20/08/2007

oh là là !!!!!!!!! Eh bien dis donc, Mik, quelle sortie ! (Wouawh! tu devrais te déchaîner plus souvent ;-) (j'adore!)

Par esprit de contradiction, je te dirais bien que chez ces voisins du nord, il y a eu les primitifs euh, flamands, désolée, mais c'est comme ça qu'on les appelle en peinture... D'accord, c'était il y a plusieurs siècles, mais tout de même...

Soit. tout ça est idiot, en effet, ce désagréable et misérable jeu politique, qui enchante les médias et nous fout en rogne (j'explose aussi parfois...) et va nous mettre sur la paille et Bruxelles en très mauvaise posture.

Bruxelles, rester francophone? Voire... Déjà, on trouve pas de boulot si on est pas perfekt tweetalig (sauf dans certaines institutions, séparées, comme l'enseignement), et quelle est la mesure du bilinguisme? Là, il y a déjà beaucoup à dire.

Ensuite, il y a eu un exode démentiel des Bruxellois francophones vers le Brabant wallon. Parce que l'immigration ne revient pas à beaucoup (je schématise), la partie favorisée des Bruxellois a fichu le camp à Lasne et Ohain (et autres lieux). Ce qui fait qu'on est passé de plus de 90% de francophones à 80%...

par contre, le quartier Ste Catherine et rue Dansaert s'est fort flamandisé (tout en restant branché gay et écolo). Il y a des campagnes ministérielles très importantes depuis dix ans au moins pour donner envie aux "Flandriens" de venir habiter à Bruxelles. Mais ils n'aiment pas Bruxelles (et les Brusseleers comme ils disent).

Et pourtant, ma famille est aux 3/4 flamande d'origine. Mais comme ils ont appris le français, du coup, le flamand s'est perdu et voilà, je suis unilingue francophone avec pourtant, un nom qui ne trompe personne. Et je déteste le nationalisme.

Mais quand même ;-) avec les Germains, tu y vas un peu fort. Je te comprends, mais bon, je ne sais pas si toute vérité est bonne à dire ;-) enfin, non quand même, tous les flamands ne sont pas pareils aux Germains et même là, ça se discute ;-)

Ceci dit, ça me fait penser à un copain français qui emploie parfois le terme de "jacobin"... Je trouve ça amusant, (j'aime bien cette expression), parce que c'est vraiment un état d'esprit qui nous est totalement étranger. Nous, il faut 1830 ans pour faire une révolution. Et encore ! Quelle révolution. Même pas sociale, simplement nationale.

Bon, je ne vais pas réécrire l'histoire de la Belgique, mais cet article ne pouvait évidemment pas me laisser indifférente.

J'ai pas envie de me métamorphoser, de pivoine blanche en orange bleue... Ca me ferait mal au ventre...

Biz !

(ps, je peux pas sacquer le reynders non plus...)

Écrit par : Pivoine | 20/08/2007

3/4 flamande et 1/4 wallonne, (pour sauver et compliquer la mise ;-) (des environs d'Andenne)

Ca déchire !

;-)

Écrit par : Pivoine | 20/08/2007

Les commentaires sont fermés.