mik dupont UA-70672535-1

13/02/2008

Lettre 284 ( être amoureux, c'est quoi?)

Cher Ordi,

 

Et oui, demain donc sera le jour des amoureux, la saint Valentin.

Je t’ai un peu consulté pour tenter de définir ou de mieux cerner ce qui est et restera un mystère malgré tout ce que spécialistes ou pas nous disent sur le sujet.

J’ai trouvé le petit article qui suit bien fait et je suis assez d’accord sur ce qui y est décrit :

 

Qu'est ce qu'être amoureux ?

Le sentiment amoureux est une source de quantité d'illusions. Ce n'est pas une raison pour dire qu'il n'est qu'une illusion.

Les jeux de l'amour
Il arrive que l'on pense être amoureux et qu'on ne le soit pas. On pensait éprouver un sentiment sérieux. Un élan profond et durable. En fait, on s'était bercé d'illusions. Sans s'en rendre compte, on avait mythifié l'autre. On s'en était servi comme d'un portemanteau, afin d'y accrocher nos propres rêves. Avec parfois sa complicité plus ou moins avouée. Il arrive à l'inverse, qu'on soit amoureux sans s'en rendre compte. On pensait ne pas être attaché. Ne rien éprouvé de sérieux ni de profond. Et voilà qu'on se sent soudain pris d'une étrange tristesse à l'idée que l'autre n'est pas là. "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé", écrit Lamartine dans les Méditations poétiques.
Est-ce dire que l'amour nous échappe et que nous sommes toujours dans une illusion à son égard comme sur nous-mêmes ? Il est certain que l'on ne peut pas aimer et se regarder aimer. Car, autrement, ce n'est plus de l'amour, mais du calcul. Il est certain également que l'amour n'est jamais un sentiment isolé. On aime dans la nature et non hors d'elle, mus par l'énergie de la vie qui est en nous et qui chercher à s'unir pour se reproduire. On aime aussi la société et non hors d'elle, mus par un jeu complexe de relations avec les autres, selon qu'on veut leur plaire ou non. Est-ce dire que l'amour n'a aucun être propre ?

MOI ET TOI

Il paraît difficile de faire de l'amour quelque chose qui nous dépasse totalement. Comme il paraît difficile d'en faire une illusion. Quand on aime, on n'est pas un pantin inconscient. Justement, on cesse de l'être. On cesse de vivre d'une façon irresponsable et de jouer avec tout. Parce que l'autre qui nous attire est un être réel fait de chair et de sang et non une image, nous nous mettons à devenir nous mêmes des êtres réels de chair et de sang, en étant attentifs à ce que nous faisons et en mesurant nos actes.
De ce point de vue, il est bien superficiel de penser que l'amour évolue dans l'irrationnel. Platon, souligne dans Le Banquet que l'état amoureux nous rend sages et philosophes plutôt que bêtes et fous.
L'amour est la clé de la conscience et non de l'inconscience. Ou bien c'est qu’on n’aime pas et qu'on n'aimera jamais. Quand au fait que la nature comme la société seraient l'explication de nos relations amoureuses pour nous reproduire, il importe de rappeler que, quand l'amour surgit, la nature et la société se retirent. Car aimer, c'est aimer là encore une personne de chair et de sang et non un sexe ou une images sociale. De ce fait, l'amour est un passage à l'humanité. On ne le voit pas assez. Aussi les explications qu'on donne sont-elles fausses ?
On pense être lucide en disant que l'amour est un phénomène naturel et social qui dépasse notre conscience. En fait, c'est la nature et la société qui sont des phénomènes amoureux. L'amour a ce privilège de faire surgir la réalité de la personne, de la nature et de la société. Et c'est la raison pour laquelle il est une naissance à la vie qui ne cesse de nous émerveiller. On peut passer à côté de l'amour. C'est ce que nous disent des théories naturalistes ou sociales de l'amour qui expriment la peur d'aimer. Ou bien on peut accepter de le rencontrer. Alors l'autre devient celui à qui ont dit : "Merci d'exister. Et merci de m'avoir fait comprendre qu'aimer consiste à pouvoir remercier quelqu'un 'd’exister."


"Que le vent qui gémit,
le roseau qui soupire,
que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu'on entend,
que l'on voit ou l'on respire,
Tout dise :
ils ont aimé !"
Alphonse de Lamartine
Le Lac
 

Source : Petit précis de philosophie grave et légère de Bertrand Vergely

12:55 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

coucou J'ai bien tout lu m'sieur et je suis d'accord avec l'idée de mesurer et de peser et d'être sage et rationnel en amour et je vais même dire que pour une fois je pratique !!! alors qu'avant bonjour l'inconscience et le délire... bref ce n'était pas de l'amour mais de la passion je pense !! ;)

Écrit par : L'elfe | 13/02/2008

cher Mik, cela te dit un petit jeu blogosphérique? Le règlement se trouve chez moi, on écrit six choses sur soi et on "tague" six de ses lecteurs et ou amis de la blogosphère ! A leur tour de jouer, si le coeur leur en dit ! Bisoux !

Écrit par : Pivoine | 13/02/2008

kikou LOL QUELLE TARTINE...LOL....TU AS EU BEAUCOUP D'INSPIRATION ALORS...bonne fête ,j'espère que tu vas bien????bonne journée,kisous.

Écrit par : andora | 14/02/2008

Bonjour l'ami.... C’est munie de mon petit panier que je viens par ici semer quelques graines d'amour en cette Saint-Valentin.....
Joyeuses Saint-Valentin et gros bisous

Écrit par : Chadou | 14/02/2008

Ahhhhh l'amourrrrrr..... On dit que la St Valentin est juste un jour ou le commerce fait son affaire , certes mais l'amour reste toujours l'amour , alors pourquoi pas l'a fêter comme il se doit . Bisou à toi et Bonne St Valentin aussi , n'oublie pas de gâter la personne pour qui tu ressens des sentiments .

Écrit par : Christiane | 14/02/2008

bonjour heureusement qu'il y a plus qu'un jour !!! je te souhaite tout ce que ton coeur désire gros bisous et vive la fete de toute façon

Écrit par : nays | 14/02/2008

qu'en ce jour où on le fête l'amour réunisse les gens qui s'aiment, se découvrent à ceux qui ne le connaissent pas et soit dans le coeur de ceux qui l'on perdu. Amitié

Écrit par : jice | 14/02/2008

... Et bien cette année, la saint Valentin a pris tout son sens.
Nous avons travaillé ensemble, un bon petit resto à midi, terminer les livraisons, quelques emplettes, un repas léger fait de pain et de douceur et surtout un tête à tête, un bain à la lueur des bougies et une nuit de folie ;o)))
Bisous.

Écrit par : Mireille et Pat. | 15/02/2008

merci merci pour cette belle lettre d'amour...j'en sais plus sur mes sentiments aujourd'hui, grâce à vous ! Le sujet est loin d'être épuisé mais...c'est un bel éclairage !

Écrit par : fernand | 15/02/2008

Bonsoir avec un peu de retard ...moi aussi je viens te souhaiter une agréable fin de semaine ainsi qu'un excellent week-end d'amour, tendresse, douceur et d'amitiés.
Mille gros bisous et à bientôt

Marie

http://refletsdamour.skynetblogs.be

Écrit par : Marie | 17/02/2008

Les commentaires sont fermés.