mik dupont UA-70672535-1

16/05/2008

Lettre 318 ( neurones vieillisants...)

Cher ordi,

 

A l’heure où des tas de tes amis désertent ton clavier,me voici essentiellement en ta compagnie, mais non pour communiquer avec mes amis blogueurs ou encore dialoguer sur MSN, mais bien pour chercher documentation juridique et philosophique.

Un voisin, jeune indien, m’a demandé de l’aider pour étudier la matière bien complexe d’un cours d’histoire de la philosophie et du droit naturel, ainsi qu’un cours de méthodologie juridique.

Elle est bien loin ma formation philosophique, dont je n’ai pratiquement rien retenu, sinon qu’elle a formé mon esprit à jongler plus facilement avec la raison et des concepts.

Je m’aperçois de la difficulté de faire comprendre une matière dont le pré requis exige une bonne connaissance de notre langue.

Saisir le sens de chaque mot est bien moins évidente que nous ne pensons. Et que dire que de la compréhension d’une phrase  et des rapports entre elles.

Pas facile de comprendre une situation, une personne, un objet, une idée, une matière sans pouvoir la conceptualiser. Se détacher du concret pour mieux les cerner, les séparer de notre perception immédiate, de notre expérience personnelle, pour l’analyser, voilà la base de la démarche intellectuelle qui n’est pas innée mais le résultat d’un vrai travail de la pensée.

Me voilà donc aux prises avec mes neurones vieillissants.

Je ne vais pas me plaindre. J’aime réfléchir et communiquer mon petit savoir.

Je crains cependant que ce jeune homme bien sympathique puisse réussir sans ce pré requis de la connaissance de notre langue. Et je constate, une fois de plus, que sans avoir fait de grec et de latin, il est pratiquement impossible de bien maîtriser le sens des mots. Ceci est déjà vrai pour un langage courant, alors faut pas demander quand vous allez devoir parler d'épistémologie, de transcendance,d'empirisme, etc!!!!

Mik.

15:38 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Mik En effet;je n'ai jamais regretté d'avoir fait mes "Gréco-Latine".
Et cette merveilleuse langue française est si complexe .
Amicalement
Duke

Écrit par : DUKE | 16/05/2008

heuuu, je me souviens : hypo, cheval et thèque, bois. Hypothèque, cheval de bois.

Écrit par : biglodion | 16/05/2008

c'est juste.. j'aurrais aimé apprendre le latin mais les parents n'ont pas voulu .Une fille ca n'étudie pas, c'est bon pour rester à la maison Alors l'horthographe sans fait sentir J'insiste le latin et le grec c'est vraiment utile
salut à tous...

Écrit par : marie | 18/05/2008

Les commentaires sont fermés.