mik dupont UA-70672535-1

08/01/2009

Ah l'amour, mais qu'est-ce que c'est?

amour.jpgCher ordi,

 

Je t’écris souvent combien tu es un ami de référence. Source inépuisable de savoir et de connaissances, mais également source de relations.

Facile de t’interroger et de trouver chez toi pas mal de réponses.

Il y en une, en tout cas, à laquelle tu ne réponds jamais vraiment et complètement : qu’est-ce que l’amour ?

Bien sûr, tu me passes là-dessus des tas de textes, des plus romantiques et poétiques au plus cyniques ou comiques. Tu me fais circuler sur des blogs de personnes inconnues ou connues, qui tantôt crient leur bonheur d’aimer ou leur désespoir de ne plus l’être.

Disons que nous savons bien plus ce que n’est pas l’amour que ce qu’il est.

Osons tous avouer que lorsque nous disons à quelqu’un « je t’aime », nous serions bien embarrassés d’exprimer clairement ce que cela signifie vraiment. Sans doute parce que l’amour n’est pas une démarche de simples mots, d’esprit, de plaisir, de sexe, de sentiments. Mais voilà encore du «  n’est pas », comme du n’est pas jalousie, possession, compétition, domination.

Mais jamais, cher ordi, tu ne me dis ce qu’il est. Certes, tu me diras qu’il est parfum sublime et subtil, qu’il apporte énergie et joie de vivre, et bien de belles choses encore. Mais est-il bien cela ?

Et puis, je lis et parle assez souvent sur l’expérience de l’amour. Là ce n’est pas de la théorie. Mais que lis-je souvent ? Des expériences que nous gardons en mémoire, comme moi d’ailleurs, des blessures, des insultes, de la carapace que des tas de gens, d’amis, ont du se faire pour résister aux déceptions, conflits. Là encore pas de discours, mais des faits sur ce que l’amour n’est pas.

Par contre sur ce qu’il est, c’est nettement plus vague. Oh bien sûr, je lis et ai aussi expérimenté les plaisirs de l’amour. Les caresses, le sexe, l’impression d’être compris, épaulé, d’être utile. Bref, je dirais des époques « auréoles », où tout semble bleu, rose, avec un sentiment indescriptible de bien-être, et une capacité de se surpasser. Mais est-ce bien cela l’amour ? Faut-il se sentir émoussés, avoir l’impression de n’être plus seul, avoir l’obsession de l’autre, ne plus savoir s’en passer ?

Moi qui ai raté pas mal d’amours, qui a encore parfois tout cela en mémoire, puis-je dire vraiment ce qu’il est ? C’est que j’en ai eu des passions ! Tiens oui, étrange que ce mot originellement veut dire «  souffrance ». Ne disons - nous pas encore aujourd’hui « la passion du Christ » pour son calvaire et sa crucifixion !

Et vlan, me revoilà reparti dans ce qui n’est  pas ! Il n’est pas que passion.

Oh, je lis sûrement des choses sur ce qu’il est. Mais tu sais, ordi, ces choses sont remplies de préjugés, de clichés, d’images reçues ou crées.

Que veut dire d’ailleurs l’homme ou la femme de ma vie ? Il me semble que les relations amoureuses ou d’amour entre femmes et hommes ne sont pas très différentes.

Sans vouloir être cynique, qu’est-ce que je constate : que pour beaucoup l’amour n’est au fond qu’une recherche de sécurité.  Qu’après quelques années de vie commune, la plupart des couples se contentent de dormir dans le même lit, d’avoir et d’éduquer des enfants, de vivre sous le même toit sans plus vraiment être reliés. Ils ne sont plus que liés ! Constatation facile puisque j’ai vécu cela…

Heureusement, j’ai osé, franchir le cap de la solitude et en elle découvrir bien des choses, mais aussi devenir, je crois, un être plus aimant, avec cerise sur le gâteau, un être bien plus aimé que je ne le pensais.

Mais c’est une autre histoire.

Mon petit mot (que d’aucuns trouveront encore trop long) suffit pour aujourd’hui. Et puis sur ce éternel, mais combien essentiel sujet, j’y reviendrais encore et encore, selon inspiration, expérience, recherche et éclairage par tout ce que je peux lire chez toi et ailleurs, mais plus encore sur comment je le vis.

 

07:06 Écrit par mik dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Pourquoi faire court quand on a une belle plume pour exprimer son esprit ouvert.
Bsous longs !

Écrit par : Mireille et Pat. | 08/01/2009

Les commentaires sont fermés.