mik dupont UA-70672535-1

01/02/2009

Un samedi studieux!

Cher Ordi,

 

Chose rare ce samedi, je commençais ma journée sans même prendre le temps de sonner chez toi ! Pour une fois, mon ami n’étant pas là ce week-end, j’avais pris la décision de me rendre au congrès du cdH à Liége sur le thème de la crise.

Cela faisait des lustres (au moins 10 ans !) que je n’avais plus été à une quelconque manifestation politique.

Mais voilà, je demeure un curieux. Je suis de ceux qui se méfient des idées et des critiques toutes faites. Autant parfois écouter un peu plus longtemps ceux qui nous gouvernent et cela en dehors des médias. Nous nous mouvons dans une production d’informations dans laquelle le brave consommateur que je suis a parfois beaucoup peine à y voir clair.

Faut dire que par toi, cher ordi, je vague souvent sur des opinions bien diffuses, éparpillées, simplistes aussi parfois, et qu’il est bon de mettre en concurrence avec la raison de praticiens et d’experts, sans prendre comme évangile une bureaucratie qui prouve souvent son incompétence.

Le tout est toujours pour moi une question d’équilibre.

Sans être toujours d’accord avec ce parti, je reste un convaincu de l’utilité d’une pensée et d’une action du «  centre ». Nous venons encore de le constater.

La chute et l’échec actuel du néolibéralisme, inspirée par la théorie de la « main invisible », càd du « tout-marché », succède à celle du socialisme trop ancré dans le « tout-Etat ».

Il est donc temps de retrouver des politiques plus équilibrées. Je ne suis pas de ceux qui pensent et caricaturent le « Centre », comme une pensée qui va une fois vers la gauche et une autre fois vers la droite.

J’ai donc écouté avec attention tout un panel de personnalités, pas forcément politiques au sens strict, débattre des causes et des remèdes possibles à une crise dont on doit s’attendre à ce qu’elle soit plus longue que prévue.

J’ai entendu des responsables politiques qui avaient l’humilité de dire qu’il était bien difficile de prévoir des budgets en tenant compte de toute une série de paramètres qui varient presque de jour en jour.

N’annonçait-on pas que le prix du baril de pétrole allait aller jusqu’à 200 dollars ? Il est aujourd’hui à moins de 50 ! Les prévisions de la croissance ou plutôt de la décroissance font du yoyo en permanence…

Je ne vais pas ennuyer le lecteur de nos lettres, cher ordi, par une conférence sur ce que j’ai appris, ou plutôt qui m’a éclairé sur ce que nous savons un peu tous.

Bon nombre d’entre-nous partagent sur la complexité de l’économie et de toute la politique qui en découle un sentiment d’impuissance. Les problèmes de société font jaser, réveille les passions, mais peu de citoyens ont le courage de participer activement à la vie citoyenne.

Et pourtant, ne pensons pas que l’opinion publique, si utile, est quelque chose qui existe ainsi. Elle est quelque chose qui se construit.

Et oui, cher ordi, les blogs, les sites de réseaux sociaux ont le vent en poupe dans ce qui fait notre opinion.

Mes écrits, en tout cas, ne veulent, en aucun cas, se faire trop exhibitionniste sur ma vie personnelle et sociale, et encore moins entrer dans le flux des mises en scène qui permettent d'imposer du prêt à penser ou participent au vedettariat de qui ou que quoi que ce soit.

Je veux simplement contribuer un peu à la raison qui trop souvent se laisser envahir par l’émotion. Se forger une opinion reste un travail ardu et qui demande du temps.

10:03 Écrit par mik dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

comme toujours un bon texte Que cet ordi a de la chance d'avoir un ami comme toi.
Ta réflexion est objective.
Nous vivons une période, comme beaucoup d'autres périodes depuis des siècles.
les révolutions industrielles, nous devrions appeller celle que nous vivons, la révolution de la finance.
Mais si la révolution industrielle apporte souvent des mieux, la finance engendre plus de pauvreté et de mal être.
Grace à internet, je me promène sur différents sites d'opinions et ce qu'on peut y lire n'est pas reluisant pour l'avenir.
Amicalement et bonsoir

Écrit par : aramis-le-rimailleur | 01/02/2009

halala mon petit Mike en célibataire ce week end,quelle cata,tu dois être bien triste toi qui à tant à donner.
je te souhaite une bonne fin de dimanche
gros kisoussssss

Écrit par : patricia | 01/02/2009

hello un samedi studieux pour certains un samedi fievreux pour d'autres :-(

bonne semaine Mik

gros bisous

Écrit par : mnb | 02/02/2009

Bonjour Mik Pour ce qui concerne la politique mon opinion est faite,rien de bon à en retirer.
La vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain,le jeu est malsain.
Je la suis(la politique) mais je préfère mon jazz,il ne me déçoit jamais.
Avec toute mon amitié.
Duke

Écrit par : DUKE | 02/02/2009

coucouuu ouai les politiques quand tu les entend parler parfois ça va
mais c'est du côté actions ,en général leurs actes ne sont jamais raccord avec leurs blablas ,dommage :/

sinon j'ai vu l'émission sur les chiens ,super :)
d'ailleurs nous on apprend au toutou de ma pote à reconnaitre ses jouets par leur nom et ça fonctionne ;)

gros kisss

Écrit par : bio | 02/02/2009

bonjour Mik la politique est tellement changeante dans notre petit pays, pas toujours facile de se faire une opinion
merci pour ton comm, c'est un plaisir pour moi de vous faire découvrir Bruxelles
une bonne journée a toi
a bientot

Écrit par : Jilou | 03/02/2009

Les commentaires sont fermés.