mik dupont UA-70672535-1

13/02/2009

Saint Valentin

Nous voici dans la période des cœurs rouges en vitrine. Saint Valentin oblige.

Mon habitude de t’écrire devrait donc ce week-end se teinter de la tendresse dont chacun a besoin pour vivre les plus beaux moments d’un quotidien semé de trop peu de roses.

Ah le romantisme a un côté où il est tellement bon de se laisser aller, même si nous savons les pièges d’un sentimentalisme exagéré.

Ne plus penser, s’entrelacer et faire l’amour dans la tendresse et la douce violence enfouies en nos corps libérés, voilà qui dépassent tous les mots.

Tous les ordis seront certainement ce week-end remplis de déclarations, de rêves, d’élans doux, nostalgiques.

Mais derrière les écrans, derrière nos souvenirs et devant nos espérances, nos rêves, je sais aussi que des douleurs se réveilleront chez beaucoup d’entre-nous. Les souvenirs d’amours déçus, d’espérances éteintes viendront se glisser dans des draps de solitude et d’êtres aimés perdus.

La Saint Valentin amènera autant d’espérance que de désespérance.

C’est donc à toutes celles et ceux qui gardent la trace d’une blessure difficile à cicatriser que j’adresse aussi cette lettre.

Je partage avec eux la nostalgie et la blessure du souvenir. Le feu de l’amour semble tout illuminer et rend les temps pluvieux ensoleillés. Si aujourd’hui, nous ne découvrons plus que les nuages gris d’un hiver du cœur, réveillons en nous la sagesse des saisons qui passent et reviennent.

Sachons aussi que les amours sont multiples et que le temps amoureux n’est pas toujours de temps de l’amour.

Cher ordi, toi qui est témoin de ma vie, tu sais que mon week-end sera à nouveau comblé par la présence d’un aimé et d’un aimant, avec aussi en moi la conscience que les baisers reçus s’envoleront un jour vers d’autres lèvres.

D’autres saisons viendront encore dont il ne sert à rien d’imaginer les couleurs parce qu'elles ne sont jamais identiques à celles passées.

Que la fête de la saint Valentin soit pour vous, pour moi, un moment d’amour donné et reçu, bien plus qu’un instant amoureux bâti sur un émotionnel fragile et source de souffrance.

 

09:01 Écrit par mik dans Amour | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Vive la St V., celle à l'ULB !!! Sorry Tu comprends mieux que quiconque que nous Aimons la Personne que tu es, toi qui nous permets de vivre sans la moindre ambiguïté.
Nous Vous souhaitons un week-end enrichissant fait de ce respect mutuel,nourricier pour chacun, que vous savez entretenir ensemble.
Amicales pensées.

Écrit par : Mireille et Pat. | 13/02/2009

Bonjour Mik un p'tit passage pour te dire merci.
En ce jour de triste anniversaire pour moi çà me fait du bien de passer faire mon petit tour chez toi pour te dire bon week-end.
A vendredi prochain le cœur plus léger et bonne St Valentin.
Tendres bisous.
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 13/02/2009

La Saint Valentin devrait être d'abord la fête de l'amour plutôt que la fête des amoureux. Comme cela nous pourrions la fêter à toutes les personnes que nous aimons, que nous apprécions. C'est pourquoi je me permets de me joindre aux ami(e)s qui te souhaitent une bonne st valentin. Amitié

Écrit par : Jicé | 13/02/2009

Hello mik Nous devons fêter l'amour dans son sens le plus large. Avoir des gestes de tendresse envers tous ceux qui nous sont chers.
Je t'aime Mik :)

Écrit par : Christine | 14/02/2009

Bonjour Mik.. C’est munie de mon petit panier que je viens par ici semer quelques graines d'amour en cette Saint-Valentin.....C'est vrai que c'est d'abord la fête de l'Amour, alors fêtons-le royalement !
Bonne journée et gros bisous

Écrit par : Chadou | 14/02/2009

Les commentaires sont fermés.