mik dupont UA-70672535-1

18/02/2009

Susceptibilité

Afficher l'image en taille réelleCher ordi,

Rarement tu es une occasion de longs débats avec des blogueurs. Pourtant ces derniers temps, tu m’as un peu obligé à m’opposer aux idées d’une dame respectable et respectée qui croit sans doute détenir la vérité.

Je suis toujours surpris par la susceptibilité de certaines personnes.

Pourquoi ramener un débat, un échange d’idées à sa personne ? Or, c’est souvent le cas. Nous quittons le cadre des idées, des opinions et nous nous sentons comme inférieurs ou supérieurs et atteints dans notre personne.

Aux arguments avancés, nous mettons notre personne en avant au lieu de répondre bien simplement à ceux développés par l’autre.

Si nous devons prendre au sérieux ce que nous défendons, faut-il pour cela se prendre au sérieux ?

J’ai encore constaté cela dans un échange que certains ont peut-être suivi ( sur mon blog la bêtise) avec une conseillère conjugale qui, pour tout argument met sa compétence et son expérience en avant.

En ce qui concerne l’expérience, je redirais le proverbe bien connu «  la lanterne de l’expérience n’éclaire que celui qui la porte », et pour ce qui est de la qualification et du diplôme, je dirais que ceux-ci n’ont de valeur que dans la mesure où il nous rendent humbles puisque plus nous connaissons, plus nous prenons conscience de ce que nous ne connaissons pas.

Je crois que parfois le réveil de souffrances anciennes, de projets avortés, non réalisés, nous rendent certainement plus susceptibles et empêchent une forme d’objectivité. Voilà qui est compréhensible et respectable.

La bêtise vient alors d’un manque d’éclairage sur nos mécanismes de défense qui se sentent mis à mal par la contradiction.

Je persiste aussi et signe qu’une relation «  aidant » et « aidé » ne peut être que stérile si elle se situe dans une espèce de relation de pouvoir qui place l’aidé dans une situation infantilisante.  La véritable aide est sans doute celle que nous donnons sans trop le savoir. En fin de compte, je serais toujours responsable de ce qui m’arrive, avec ou sans l’aide d’un autre, en étant éveillé ou endormi ! L’attitude de l’aidé ne peut jamais être celle du mendiant face au prince ou princesse que serait l’aidant. C’est sans doute pour cela, contrairement à ce que dit la conseillère, que le patient paie l’aidant professionnel. C’est justement pour établir une relation égalitaire.

Prendre conscience des choses ne doit jamais être un but, mais un simple moyen de mieux vivre. Dès que nous en faisons un but, nous cherchons à promouvoir notre ego, à le glorifier.

J’ai bien senti combien j’ai mis à mal l’ego de mon interlocutrice, sans pourtant le vouloir.

Ses réponses à mes questionnements n’ont été que défense de sa personne. Elle a tenté de résister, du moins je le crois, non par la simplicité  et l’ouverture d’esprit mais par la défense d’un ego. Cette résistance que tous nous faisons parfois, y compris moi, ne fait souvent qu’amplifier nos problèmes de communication.

Le doute a bien plus de force que la faiblesse du savoir. Je déplore souvent ne pas être entouré de personnes suffisamment lucides dans leurs attitudes et convictions.

Voilà pour clore une polémique que je n’ai jamais souhaitée.

C’est dommage car ce que j’avais pu lire sur le livre de cette dame m’avait bien plu, me disant que celui-ci méritait d’ailleurs meilleure édition que la méconnue et petite maison d’édition qui l’avait publié. Je suis donc déçu mais point trop étonné face à des réactions de susceptibilité qui, je crois, sont sincères mais démontrent combien la fixation sur l’ego ne peut jamais être source de partages ouverts.

Si le dialogue doit tourner au conflit, autant alors l'éviter.

08:07 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

J'ai suivi avec intérêt ces conversations bloggestes et ça m'amène à confirmer : pas facile les relations humaines. Quand il n'y a rien à faire, il faut fuir !

Écrit par : raymonde/ québec | 18/02/2009

Hello mik Il est vrai qu'on ramène bien souvent tout à soi. Hier encore, j'en ai fait l'expérience au bureau. Je racontais un fait survenu il y a peu et d'un coup une collègue s'est mêlée de la conversation avec des "moi je...", "moi j'aurais...", pffff elle m'a coupé la parole et je l'ai laissée débiter des inepties. Il y a vraiment des spécialistes en la matière :) Intéressant parfois de partager ses expériences ou de donner conseil, mais pas à tout moment. Faut parfois savoir se taire et écouter !

Écrit par : Manureva | 19/02/2009

Bonjour Mik oui c'est vrai qu'on ramène souvent à soi c'est peut-être instinctif d'une certaine manière mais certainement pas un besoin de paraître et encore moins d'imposer ses idées aux autres ah ça non et non et non ...l'ordi c'est pas évident c'est comme son journal alors forcément on y raconte un peu sa propre histoire et c'est ce qui fait aussi qu'on peut se dire " tiens cette personne là me plaît ou inversement ...suis d'accord pas d'accord mais toujours avec respect des convictions et opinions d'autrui
PS chez nous on a encore le droit de brûler ds son jardin à 100 m de toute habitation mais que des déchets de tailles mais sûrement ça va pas durer mais tout le monde s'en FOU !!!!!! et ne respecte pas, nous sommes tous les 2 avec nos airs de ..très légalistes
bisessssssssss

Écrit par : nays | 19/02/2009

Tu me dis que je dessine bien mais dans ton genre, le développement de tes idées, vaut bien plus que le dessin que je place dans un blog. tes mots sont sages et souvent empreints d'une humilité profonde.
Comme j'ai beaucoup aimé la sagesse dans le texte que je viens de lire.
Le moi je ... et pourtant as-tu déjà entendu parler de la méthode GORDON ???
La thecnique du relationnel :I feel well, you feel well
A-te relire ici bientôt, amitiés

Écrit par : aramis-dingo | 19/02/2009

Bonne journée... Mik merci pour tes mots de réconfort chez mon ange j'apprécie beaucoup comme tu le sais.
Je pense que tu vas bien.
Pour moi légère éclaircie à l’horizon de mon cœur j’en profite pour passer te souhaiter bon dimanche ainsi qu’un semaine agréable. D’autres soucis importants sont là mais je vais faire avec.
J’ai un petit message pour toi.
Big Bisous tous doux !
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 20/02/2009

Ouverture! RRRRhhhaaaaaa que nous "avons bon" c'est jubilatoire même. Mais ne le répète pas, nous les sans diplôme de la tête, on compte les poings. Mais nous admirons surtout ton jeux de jambes aérien et ton éthique vaporeuse (!) car sans contrainte pour l'autre.
Laisse bien ta fenêtre ouverte sur le monde de Mik, nous aimons venir t'y retrouver avec l'Amitié que tu sais nourrir sans la domestiquer.

Écrit par : Mireille et Pat. | 20/02/2009

Je suis la dame dont il est question, plus conseillère conjugale depuis longtemps mais riche de cette expérience et de bien d'autres, une vieille dame de 81 ans qui n'a pas -encore- perdu la tête.

Écrit par : Marie-Claire | 21/02/2009

réponses merci Pat et Mireille, et le "éhthique vaporeuse" m'a bien fait rire!!
à Marie Claire, je n'ai jamais dit qu'elle avait perdu la tête, loin de là et j'espère avoir encore l'esprit aussi à son âge.
Merci à aramis, nays et manu
à coco, je redis combien son ange me touche toujours à travers sa maman.

Écrit par : mik | 21/02/2009

Les commentaires sont fermés.