mik dupont UA-70672535-1

30/05/2009

Alias Katia

alias Katia 2Cher ordi,

 

Je devais choisir hier entre deux programmes qui me plaisaient : soit écouter le débat des quatre présidents de parti sur la RTBF ou répondre à l’invitation de mon ami François pour aller voir ensemble une pièce dans un petit théâtre de mon quartier.

Le choix était vite fait : Théâtre Atlas !

De plus, grâce à toi, en rentrant j’écoutais nos édiles.

Très belle pièce que celle écrite et interprétée par Mathias Charlier. Au côté de l’auteur interprète, Laurence Fox (bien connue du public des revues du Trocadéro) qui entre de pleins pieds dans un rôle de comédienne avec grand talent, sensibilité et émotion.

Une histoire, simple et presque banale, entre un paumé et une prostituée.

Plus encore que la confrontation entre ces deux écorchés vifs de la vie en quête d’amour, c’est tout le paradoxe, l’incohérence entre vie publique, vie sociale et vie personnelle qui nous prend à la gorge. Une vérité qui nous parle à tous et nous touche.

Notre quête de cohérence n’est-elle pas source de souffrance ? Acceptons-nous toute cette fragilité entre ce que nous aimerions être (trop souvent construite par l’image d’un bonheur identifié chez l’autre et véhiculée par une culture et des clichés stéréotypés) et ce que nous ressentons en nous comme envie d’amour et de vérité ?

Belle réflexion que celle nous emmène « Alias Katia ». Pas de simplisme, mais de la simplicité, pas d’intellectualisme, mais de l’intelligence du cœur.

Belle et originale technique aussi que celle des images de Nicola Ciavarella qui alterne sur scènes des images extérieures avec l’intimité des deux personnages sur scène. Une espèce de chassé- croisé entre vie publique et vie privée.

Voilà en tout cas une pièce géniale, brillamment interprétée, qui nous fout devant les yeux une vérité capable de nous rendre plus humain, plus tolérant. Mais pas d’illusion : notre solitude restera fondamentale et plus que l’amour, nous devrons accepter et nous réjouir des simples moments de tendresse, de partage au gré de réalités quotidiennes moins glamour. Un défi permanent qui fait que notre vie, loin d’être monotone, demeure passionnée et passionnante.

 

alias katia

11:52 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Depuis quelques mois je refuse d'être celui qui justifie son choix de vie; cela Vis à vis des autres comme vis à vis de moi.
Expliquer, si besoin, mes choix est une chose, m'en excuser en est une autre que j'accomplis volontier s'ils sont nuisibles pour quelqu'un (les autres ou moi, encore et toujours).
Je ne suis pas loin de penser que nous n'avons pas besoin des autres pour souffrir...
Et puis quelle part de l'Autre perçoit-on? L'ombre ou la lumière... Et finalement avons-nous relevé nos propres défis du jour?
La course continue ici plus que jamais Mireille t'en parlera en direct quand elle aura récupéré son ordi.
Bizz amicales

Écrit par : Mireille&Pat. | 30/05/2009

bonjour Mik je passe te souhaiter un très bon week-end bien chaud...j'espère que je vais pouvoir récupérer mon blog
gros bisous, je pense non je suis sûre que tu as fait le bon choix

Écrit par : nays | 30/05/2009

KIKOU MIK comment ça va?moi suis un peu fatiguée mais normalavec ce boulot ou je n'ai pas une minute à moi,me faudrais des journées de 56 heures et encore je crois que je n'y arriverais pas,ai même pas su nettoyer aujourd'hui pourtant me suis leve à 6h et j'étais au boulot à 8h30 faut dire que j'ai glandé une demi heure pour boire mon kawa du matin ilk est sacré pour me mettre en route,allez je suis venue sortir mon toutou et je repars là
kisous

Écrit par : patricia | 30/05/2009

Coucou... Je viens te faire un tit coucou de Francorchamps et te souhaiter un excellent weekend avec comme ami le roi soleil..Mais malgré tout pas très chaud ici a cause du vent froid toute la journée ! !
Gros bisous

Écrit par : Chadou | 30/05/2009

Bonjour Mik Indiscutablement tu as fait le bon choix.Nos quatre pantins ont comme
d'habitude débité leurs aneries.
Bonne fin de we et amitiés.
Duke

Écrit par : DUKE | 31/05/2009

ton choix était judicieux ... il me rappelle un très beau souvenir ... il y a bien des années déjà ...
La maîtresse la plus fidèle que j'ai jamais eu, était une prostituée plus agée que moi ...
Je connu avec elle un amour sincère ....
Ce n'est que plus tard que je compris quel mauvais choix j'avais fait en me mariant !!!!
Mais la vie n'est faite que de choix ..
Bons ou mauvais... mais n'est pas ce qu'on appelle aussi l'expérience.
Marci pour ta visite
Bonne fin de week-end

Écrit par : aramis-echotier | 01/06/2009

Les commentaires sont fermés.