mik dupont UA-70672535-1

08/07/2009

à propos des obsèques de Michaël Jackson.

coffin-at-michael-jackson-public-memorial
J’ai parcouru quelques uns des articles sur Michaël Jackson. Faut dire que la surmédiatisation de cet événement continue à me poser question sur les valeurs de notre société. Les stars planétaires actuelles véhiculent une idolâtrie se basant au fait sur quoi ?

La forme même de l’hommage rendu hier au Staples Center d’un Los Angeles mis sous haute sécurité tenait plus du show que d’un véritable recueillement. Je ne suis évidemment pas resté de marbre et ai été touché par cette petite fille de la star poussée vers le micro pour déclarer son amour à ce père resté lui-même enfant. J’ose en tout cas espérer que les enfants du père prodige ne seront pas, à leur tour, victime de l’avidité familiale et de tout un entourage prêts à tout sacrifier à la rentabilité.

Ce cercueil doré était le signe de l’enfermement vénal dans lequel le talentueux chanteur fut placé dès son vivant. Comment vraiment croire à l’humanité de tout cet entourage servile qui a profité des largesses d’un homme qu’il a coupé du réel ? Comment croire à la belle unanimité d’une famille perdue dans la débauche du succès d’un être génial que l’on a perdu dans des paradis artificiels en lieu et place de racines familiales réelles qui auraient du l’aider à vivre en adulte et pas en Peter Pan.

Les proches qui pleuraient leur « chéri » et s’employaient à prêcher la grandeur du disparu sont sans doute ceux qui ont précipité sa mort. Mais ils ne sont pas les seuls. La folie des hommes a aussi sa responsabilité. Les fans ont aussi participé aux extravagances de celui qui ne savait plus s’il était personne ou personnage.

Si cette disparation est « historique », elle ne l’est, à mes yeux, non par le talent musical et chorégraphique du roi de la pop, mais bien par la consécration d’une moins belle image qu’est celle qui place au dessus de tout la réussite du marketing des paillettes et du fric à gogo.  

Est-ce ce modèle d’idole auquel notre société doit adhérer ? Non, et voilà ce qui m’empêche de me sentir en phase avec l’élan émotionnel ressenti hier par des millions de gens. Ce n’est pas par ce type d’identification que notre monde grandira et se fera meilleur. Nous avons besoin d’autres lumières que celles des spots qui viennent de clore la carrière et la vie de quelqu’un qui n’a rien d’un guide, sinon, et en cela je m’incline, d’avoir pu fédérer des gens de toutes races.

Le Panthéon de la musique retiendra t-il d’ailleurs dans les siècles futurs celui qui fut certainement un artiste et créateur indiscutable, mais n’égalant probablement d’autres grands noms ?

Comme je ne crois pas aux paradis artificiels, qu’ils soient d’ici-bas ou dans l’au-delà, j’ose seulement espérer que nos doutes, nos angoisses, nos envies et passions trouvent réponse ailleurs que dans des contes de Walt Disney !

Ceci ne m’empêche pas de tirer un grand coup de chapeau au « maître » de « Triller » et de bien d’autres chorégraphies et musiques géniales de ce « Bambi malheureux ».

 

19:07 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

cOucOu Mik moi aussi je trouve que c'est beaucoup exagéré quans on voit tant de gens qui meurent de fain à côté... M'enfin quoi dire de plus ?
Pendant ces vacances bien démarrées je passe te souhaiter un bon week-end du 14 juillet et agréable semaine ensuite
Les pages sont un peu désertes mais bien normal l’été on est bien mieux dehors profitons en.
Bisous…Tous doux
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 10/07/2009

bonsoir Mik du débile de chez débile, je comprends rien !!! enfin encore une fois les médias à la con s'en sont donnés à coeur joie, mais je ne comprends pas j'ai aussi été jeune et un peu très même fofolle mais quand même là ça dépasse mon entendement... c'est du fétichisme de la dévotion malsaine..

bisous Mik et bon week-end

Écrit par : nays | 10/07/2009

Les commentaires sont fermés.