mik dupont UA-70672535-1

28/08/2009

mort et vie

Cher ordi,

Tu abrites bien des textes, bien des chansons sur ce qui reste et restera l’énigme universelle de l’être humain : la mort.

Nous la rejoindrons tous. Comment, quand et surtout où ? Je ne crois ni au paradis, ni au ciel, ni  à des mondes auxquelles  rêvent le peuple, des théologiens, des sages…  Mais, pèlerin de terre, je ne puis perdre espoir que quelque chose nous conduit sans doute plus loin que le tombeau. Ce quelque chose peut être réalité autant que songe.  Seuls nos disparus ont dévoilé cette énigme par présence ou absence.

Les larmes ne rappelleront jamais à la vie ceux que nous avons aimés.

Aujourd’hui,  notre soleil darde ses rayons sur les tombes, sans leur sonner chaleur ; demain, la neige s’évanouira sur elles, sans leur donner froideur. Les fleurs déposées restent sans doute muettes mais si l’amour, lui, restait un murmure, un espoir logé  sous une paupière pas toujours fermée ?

Voilà, cher ordi, ce qui traverse aujourd’hui mes pensées et mon cœur encore tout  blessé de voir mon ami se débattre entre chagrin et volonté d’accepter l’inacceptable  et de poursuivre le chemin d’une vie qui a droit à la joie.

18:03 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

je ne sais plus qui a dit "Mais il faut apprendre à vivre tout au long de sa vie, et, ce qui t'étonnera davantage, il faut, sa vie durant, apprendre à mourir".

La vie c'est mourir aussi, Mik.
Laisse le temps faire les choses. On fini par passer au travers.
bise

Écrit par : HOPE | 28/08/2009

Mik La vie doit continuer Mik c'est une loterie bien souvent injuste mais personne ne rien y changer
gros bisous à toi et à ton compagnon, la vie doit reprendre le dessus

Écrit par : nays | 28/08/2009

Bonsoir Mik ! Le deuil est un chemin qui se fait seul. C'est une reconstruction personnelle et intérieure. L'ami, que tu es, souffre de ne pas pouvoir aider. Il suffit d'être là, simplement.
Laissez le temps au temps, poursuivez le chemin et viendra le jour ...
Pensées à vous deux Mik.
Je viens de rentrer de la Côte d'Opale et pour m'accueillir, une belle drache ! Je suis venue aux nouvelles. Viendras-tu à Hannut ?
Bises
Jo

Écrit par : jolily | 28/08/2009

très dur mais je pense sincèrement qu'il faut continuer à vivre.
Je pense que son frère n'aurait pas aimé les voir si malheureux.
Comme je pense à vous!
Courage à tout les deux
bisous

Écrit par : pascal | 28/08/2009

Quand souffre une personne la mort devient une délivrance (toute relative) par contre lorsqu'un être cher disparait brutalement la mort est jugée dégueulasse...
C'est vrai que ceux qui restent ont des tripes et du coeur, reste à trouver le bon équilibre dans le temps qui passe.
Bises amicales et affectueuses tendresses à vous deux.
La tribu de la Baraque

Écrit par : Mireille&Pat. | 29/08/2009

Les commentaires sont fermés.