mik dupont UA-70672535-1

27/10/2009

vie publique-vie privée

drogue
Cher ordi,

Quoi de plus simple avec toi de faire un petit tour dans la presse quotidienne. Hier, j’ai été choqué et scandalisé de lire dans un journal dit « sérieux », en l’occurrence «  La libre Belgique » l’arrestation d’une fille d’une ministre, toute jeune encore puisque 17 ans, impliquée probablement dans un trafic ou consommation de drogue avec son petit ami.

J'ai lu des commentaires hondieux autant que débiles de lecteurs.

Je n’ai aucune affinité particulière pour ce ministre, mais je trouve infâme que la vie privée soit ainsi mise en pâture d’une opinion publique avide de « scandales ». Ce qui aurait à peine fait une ligne dans les faits divers ( et encore) fait l’objet d’un article par un journaliste probablement gourmand de scoops faciles et bons marchés. A t-il conscience que ce genre de "révélation" ne peut que nuire aux relations familiales et compliquer l'aide à apporter? Bonjour donc la compassion pour un journal qui est pourtant catho!! De la DH, on aurait encore pu un peu comprendre...

Ministre ou pas, chaque parent risque bien d’être confronté un jour avec la problématique de la drogue chez leurs ados. Nos enfants, malgré nos efforts d’éducation, ne sont pas à l’abri de dérapages divers. Ne jetons pas donc la pierre trop vite !

Je dis NON à la presse tapageuse, racoleuse. Vie publique et vie privée doivent rester bien cloisonnées. Nous ne demandons pas à nos politiciens d’être des saints, des parents et des époux sans reproche, nous leur demandons simplement de participer à la création d’une société plus juste, plus solidaire. Nous leur demandons de bien gérer les deniers publics, de respecter la démocratie, d’être honnêtes mais pas d’être moralistes, de veiller à l’intérêt général. C’est sur ces points qu’ils sont critiquables et critiqués avec raison ! Pour le reste et ce qui relève du champ privé, cela ne nous regarde pas.

Courage à la maman.

 

11:27 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

si chacun pouvait penser comme toi! ces media c'est comme les vampires, avides de sang.....la moindre étincelle et hop on étale tout sur la place du village .....pourtant nos gosses ont bien besoin qu'on les protègent!

kiss kiss

Écrit par : mnb | 27/10/2009

Churchill parlait de "the right man on the rhight place! Il y a un bon moment déjà que je me suis désabonné au Soir et aussi à feu "Le Pourquoi Pas". Autres temps autres moeurs et celles d'aujourd'hui sont par trop désolantes, en amont comme en aval. L'information est toxique, manipulatrice et corrompue activement comme passivement par des "starekes de l'audimat" tandis que des vrais journalistes, des vrais politiques accomplissent un travail ignoré, utile et sans écho. Internet s'avère peu à peu un contre pouvoir citoyen, pour combien de temps encore y trouverons-nous la réelle possibilité d'être critiques et de l'exprimer sans être fichés, répertoriés et sanctionnés?
A dans 3 semaines et d'ici là, nos pensées te salueront silencieuses , amicales et quotidiennes. Bonheur et sérénité pour Vous.
Pat.

Écrit par : Mireille&Pat. | 28/10/2009

tout est dit j'adhère à 100 %

gros betch....

:o)

Écrit par : pascal | 29/10/2009

Un p'tit mot... pour toi Mik
Pardon pour ce copié collé entier je souffre trop il paraît que je fais de la périarthrite sur la Fibromialgie des examens sont en cours je ne suis pas plus à plaindre qu’une autre chacun a son lot.
Comme je ne peux m’empêcher de rendre visite à mes amis le copié collé me permet de passer quand même en souffrant moins
Pardonnez moi
Bon week-end de Toussaint et agréable semaine dans le douceur du temps
Bisous chaleureux
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 30/10/2009

tu as peut-être raison mais qui sème le vent récolte la tempète ..
Le fait que la mère soit ministre n'enlève rien à la culpabilité de la jeune femme de 17 ans. D'autant que la mère n'a pas su assumer ses responsabilités éducatives ...
S'il s'était s'agit d'un quidam quelconque il serait en tôle .. ici elle est en liberté.
Les magouilles de la mère servent d'exemple à la fille.
Sorry d'avoir ainsi exprimé ma pensée à ce sujet.

Écrit par : aramis-dingo | 07/11/2009

la vie publique dit ce qu'elle dit ! PUBLIQUE et bien sûr la presse s'éclate de bon coeur sans tenir compte de la vie privée !!!
les personnes publiques en souffre évidemment plus que l'anonyme de la société.
Espérons juste que cette jeune fille, dont le problème est certainement dû entre autre à la position professionelle d'une maman fort absente, pourra très vite se remettre sur le droit chemin !
kissou

Écrit par : trucmuche | 10/11/2009

Le feu des projecteurs... Brûle parfois !
Les politiques savent, en descendant dans l'arène, qu'ils ne seront pas épargnés par la presse, d'où qu'elle vienne.
je crois que c'est le journal satirique 'Père Ubu'qui a lancé le pavé, j'allais écrire "pacson", pour se voir interdire et saisir peu après...cete interdiction envers une des dernières voix libre de la presse, malgré ses outrances, n'a pas fait l'objet de commentaires...bizarre non?
Quant à la mère incriminée...elle est une 'image de proue'...pour certains...proue ...presque 'poudre'...bizarre, vous avez dit bizarre? Comme c'est bizarre.

Écrit par : cassandre | 13/11/2009

Les commentaires sont fermés.