mik dupont UA-70672535-1

20/11/2009

Fragilité des relations

Cher ordi,

Que le temps passe vite ! Tu y es aussi pour quelque chose, toi mon compagnon fidèle. Source inépuisable d’informations, de distractions, de dialogues et de rencontres. C’est grâce à toi, que chaque jour je peux dialoguer avec mon ami, parfois le voir en cam. Tu es aussi à la source de cette nouvelle manière de créer à travers une blogosphère souvent sympathique et joyeuse.

Et pourtant, plus j’avance dans le temps, plus je constate combien les relations entre les êtres, y compris celles de notre famille, sont fragiles. Il suffit de bien peu de chose pour les voir se casser ou s’évanouir sans trop savoir le pourquoi. Rien n’est jamais définitif et les liens tissés peuvent vite s’effilocher. Alors je me dis que bienheureux le solitaire et celui qui sait avoir la sagesse du recul, de l’acceptation de notre sort à tous : celui de devoir vivre seul entouré et en communication avec autrui, mais fondamentalement seul ! Rien de dramatique car notre route nous fait parfois abandonner le parfum merveilleux de la rencontre pour en retrouver plus loin un autre à la fois différent et identique. Il faut laisser le temps au temps. Croire au bonheur que nous pouvons apporter aux autres n’est bien souvent qu’une forme égoïste de notre peur d’être voué à l’inutilité. C’est une sorte d’orgueil. Telle n’est pas la vérité, mais en tout cas celle à laquelle j’adhère.

Chacun est amené à tracer sa voie vers soi-même. Cette voie ne se fait pas sans douleur et découvre celle des autres. Il y a alors une espèce de compassion, si chère au bouddhisme, qui n’est ni pitié, ni sensiblerie, mais ouverture  attentive et tolérante aux situations des autres, à ce qu’ils disent, font et sont. C’est cette conscience qui passera du mental à l’acte bienveillant et ira du cœur au cœur.

Je n’ai sans doute rien d’un grand sage. Je vis, comme beaucoup, l’angoisse, la mélancolie et des moments de « mal être ». Je vis des moments dé déception, de colère voire de haine. Ma toute relative sagesse est de ne point les nier, de ne point faire semblant de les mettre à l’écart, car c’est le meilleur moyen qu’ils vous poursuivent ! Je tente simplement de laisser ce flux courir et il s’évanouit souvent plus vite que prévu. J’accepte mon déséquilibre de marcheur. Cela m’aide à accepter celui des autres.

Notre problème provient, du moins à mes yeux, que nous nous obstinons souvent à rechercher notre droit au bonheur et d’en faire presque une obligation métaphysique. Ne cherchons-nous pas aussi  trop de sens à l’extérieur de nous au lieu de le construire par soi-même?

Voilà, cher ordi, ma petite ( enfin non plus longue que prévue)  pensée du jour. Pensée bien incertaine mais qui me rend au moins confiant en moi !

Gif animé bon week end

18:03 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Je m'étonne toujours que la "recherche du Bonheur" puisse devenir une telle obsession pour nombre de personnes. Sans doute le besoin de se mettre sur les plateaux d'une balance et de toujours vouloir aller vers le haut, jamais vers le bas, même par rapport à ce qu'on a été soi-même.
Mon unique ambition est d'être là dans l'utilité tant que faire se peut.Mais cela tu le sais tout comme le fait que je me pose peu de questions et pense peu.Homme primaire pas loin du primate et heureux du temps qui passe, j'ai su recevoir, de par ma nature même, pas mal de privilèges dont celui de ta patiente Amitié.
Je te souhaite un heureux dimanche de tendresses et de sérénité.Bisous chaleureux.
Pat.

Écrit par : Mireille&Pat. | 22/11/2009

cher Mikkk, un bel petite chansson pour twa. Au revoir, Mikk Pour ne pas vivre seul
On vit avec un chien
On vit avec des roses
Ou avec une croix
Pour ne pas vivre seul
On s’fait du cinéma
On aime un souvenir
Une ombre, n’importe quoi
Pour ne pas vivre seul
On vit pour le printemps
Et quand le printemps meurt
Pour le prochain printemps
Pour ne pas vivre seul
Je t’aime et je t’attends pour avoir l’illusion
De ne pas vivre seule, de ne pas vivre seule

Pour ne pas vivre seules
Des filles aiment des filles
Et l’on voit des garçons
Epouser des garçons
Pour ne pas vivre seuls
D’autres font des enfants
Des enfants
Qui sont seuls
Comme tous les enfants
Pour ne pas vivre seul
On fait des cathédrales
Où tous ceux
Qui sont seuls
S’accrochent à une étoile
Pour ne pas vivre seule
Je t’aime et je t’attends pour avoir l’illusion
De ne pas vivre seule

Pour ne pas vivre seul,
On se fait des amis
Et on les réunit
Quand vient les soirs d’ennui
On vit pour son argent,
Ses rêves, ses palaces
Mais on n’a jamais fait
Un cercueil à deux places
Pour ne pas vivre seule,
Moi je vis avec toi
Je suis seule avec toi,
Tu es seul avec moi.
Pour ne pas vivre seul
On vit comme ceux qui veulent
Se donner l’illusion
De ne pas vivre seul.
an

Écrit par : psycholitique | 22/11/2009

cher Mikkk, un bel petite chansson pour twa. Au revoir, Mikk Pour ne pas vivre seul
On vit avec un chien
On vit avec des roses
Ou avec une croix
Pour ne pas vivre seul
On s’fait du cinéma
On aime un souvenir
Une ombre, n’importe quoi
Pour ne pas vivre seul
On vit pour le printemps
Et quand le printemps meurt
Pour le prochain printemps
Pour ne pas vivre seul
Je t’aime et je t’attends pour avoir l’illusion
De ne pas vivre seule, de ne pas vivre seule

Pour ne pas vivre seules
Des filles aiment des filles
Et l’on voit des garçons
Epouser des garçons
Pour ne pas vivre seuls
D’autres font des enfants
Des enfants
Qui sont seuls
Comme tous les enfants
Pour ne pas vivre seul
On fait des cathédrales
Où tous ceux
Qui sont seuls
S’accrochent à une étoile
Pour ne pas vivre seule
Je t’aime et je t’attends pour avoir l’illusion
De ne pas vivre seule

Pour ne pas vivre seul,
On se fait des amis
Et on les réunit
Quand vient les soirs d’ennui
On vit pour son argent,
Ses rêves, ses palaces
Mais on n’a jamais fait
Un cercueil à deux places
Pour ne pas vivre seule,
Moi je vis avec toi
Je suis seule avec toi,
Tu es seul avec moi.
Pour ne pas vivre seul
On vit comme ceux qui veulent
Se donner l’illusion
De ne pas vivre seul.
an

Écrit par : psycholitique | 22/11/2009

Je viens de découvrir votre blog. Sûrement j'y revien !!!

Écrit par : Kamilla | 13/12/2009

Les commentaires sont fermés.