mik dupont UA-70672535-1

08/01/2010

« Capiltalism a love story »

capitalisme love
Cher ordi,

Je lisais quelques critiques sur le nouveau film « Capiltalism a love story » du trublion américain Michaël Moore.

Le « rêve américain » n’est pas mort, ici comme là-bas. La crise financière mondiale n’a finalement révolté que peu de gens. Le cataclysme immobilier dérivé des « subprimes » semble déjà loin, si pas oublié. Le système libéral et ultra capitaliste reste à la mode. Les riches traders recommencent leurs spéculations financières. Notre nouveau président européen Van Rompuy inaugure sa fonction en faisant sonner la cloche de la Bourse !

Nous venons de terminer nos bons vœux. Dans ceux-ci, reviennent en permanence ceux de prospérité que nous lions à l’argent.

Le cinéaste avait matière à inspiration, réflexion et humour.

Le succès de notre loterie euro millions, comme celui des téléréalités, de notre intérêt pour les vedettes du busines et stars avec villas, piscines et luxe débordant, prouvent une forme de perversion de notre société, autant que celle de l’Amérique.

Nous ne nous révoltent guère contre les riches, sous peine de passer pour des jaloux ou des gauchos. Nous ne prenons pas la peine d’analyser un minimum les mécanismes qui créent une société terriblement inégalitaire. Pourquoi ? Sans doute, parce que nous restons des individualistes encore persuadés, à tort bien sûr, que la richesse et la réussite ne sont pas des privilèges de classe, mais restent à la portée de chacun. Tout nous incite, surtout à travers les médias, à y croire à travers quelques exceptions de fulgurantes réussites. Pauvres cons que nous sommes.

Le rêve de devenir riche, entretenu par tout un système idéologique, fait taire les revendications légitimes d’une meilleure répartition de la richesse entre classes. Pour qu’une minorité soit encore plus riches, la politique distribue des miettes pour faire taire la révolte de la majorité devenue silencieuse par l’espérance qu’elle a de faire un jour partie aussi des « grands ».

"Capitalisme, a love story", voilà probablement un film brillant mais aussi salutaire. Hélas, par qui sera-t-il vu? Par une minorité encore, face au succès assuré des grosses productions de débilités ou de mélodrames guimauves.

10:36 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Plus ou moins nous sommes tous et chacun manipulateurs et manipulés. Nos pensées et nos actes sont comme nos révoltes, affirme-t'on, depuis la plus tendre enfance soumis à nos environnements.
Donc j'en suis devenu un mec serein. Mais oui, un de ces incolores, inodores et insipides qui gardent sur la vie un regard naïf et optimiste. Bien sur je ne prendrai aucune arme, même pas celle des mots pour une conviction philosophique ou politique,par contre une simple pelle me donne le courage de défendre les miens. C'est cela ma dernière ambition.
Allez bises d'un mec égoïste donc.

Écrit par : Mireille&Pat. | 08/01/2010

j'approuve à 100 % Notre peuple s'appauvrit de + en +.
Des autres s'enrichissent de + en +.
La loi du plus fort est d'application.
Comme elle a toujours été il ne faut pas se leurrer.
Il y a longtemps que je ne crois plus en nos politiques ou politiciens .
D'ailleurs nous pouvons voter pour qui l'ont veux c'est toujours les mêmes qui sont au pouvoir (coalition) .
Démocratie dit-on?
Justice ? égalité? fraternité ?
Bisous et merveilleuse journée à toi

:o)

Écrit par : pascal de la vie est belle | 08/01/2010

bonjour Mik j'en ai entendu parler du film en bien si j'ai l'occasion je le regarderai mais ici pas de cinoch ou pas envie de faire des kms
oui ça me fait rigoler façon de parler cette histoire de banques !! tout ça était bien prévu et le gaspillage de vaccin pour une grippe bidon !! a qui profite !!!
toute façon le système est foutu il agonise lentement nous sommes en période de transition mais que réservera cette transition, je ne serais plus là pour le voir et le savoir
People villa piscine rien à foutre si une incompréhension surtout de l'inutile du superflus qui ne rend pas heureux de toute façon
bisous Mik et bon week-end

Écrit par : nays | 08/01/2010

Je suis comme toi, notre société me révolte bien souvent... mais elle est faite d'hommes et de femmes qui nous ressemblent... et je crois en l'être humain, capable il est vrai des pires choses mais également des meilleurs.
Mon crédo : pense par toi même.
Mon mode de vie : ne fais rien que tu ne voudrais que l'on te fasse.

Écrit par : ghislaine | 08/01/2010

Ah si j'étais riche .!!.. (Ivan Rebroff) il suffit d'entendre cette chanson pour comprendre combien to texte n'est qu' une vérité ...
L'argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue ..
Et l'argent ça-va ça-vient .. et quand ça vient ça-va ...
N'es-tu pas d'accord ...
Bon dimanche, amitiés

Écrit par : aramis-echotier | 10/01/2010

j'ai moi aussi mon rêve américain trouver mes ravisseurs et leur rendre la monnaie de leur pièce
:)))

Écrit par : Cat the cat | 12/01/2010

Bonjour Mik Je partage avec toi le dégoût de cette société basée uniquement
sur le profit.Magouilles et égoïsme règnent en maître.
Très amicalement.
Duke

Écrit par : DUKE | 12/01/2010

allons zenfants de la patriehiehe le jour de paye est arrivé tralala !
mais pas dans nos poches
:)
bonne nuit

Écrit par : salade de fruits | 12/01/2010

Les commentaires sont fermés.