mik dupont UA-70672535-1

30/01/2010

I Capuleti e i Montecchi.

romeo et juliette
C’est sous le magnifique et luxueux chapiteau de l’opéra de Liège que mon ami et moi sommes allés voir ce jeudi Roméo et Juliette de Vincenzo Bellini. Cette dramatique histoire éternelle d’amour impossible qui  a connu de nombreuses adaptations non seulement pour l’opéra, mais aussi pour le cinéma et le ballet, était ici encore émouvante et pleine de sensibilité.

Un très bon moment de musique et de virtuosité. Le fait de Bellini d’avoir choisi une femme (mezzo) pour incarner Roméo m’a un peu dérangé. Mais les duos féminins sont très beaux. Très belle mise en scène aussi dans des décors sobres bien servis par les techniques modernes de projection sur écran vert.

Je ne suis pas un fan d’opéra, mais de temps en temps, cela fait du bien ! Faut avouer aussi que le prix des places n’est pas très démocratique…

18:10 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

25/01/2010

Origine du monde.

création

Je suis de ceux qui croient que nous pouvons vivre sans une quelconque référence ou croyance à une Transcendance (Dieu, Nature, Humanisme) sans pour autant tomber dans la platitude ou l’immoralité. Je respecte pourtant énormément les croyants.  Si je crois que ma raison me mène vers l’agnosticisme, j’admets que la science doit être humble et peut admettre la croyance comme « rationnel ».

Je constatais encore cela en écoutant dernièrement «  vous aurez le dernier mot » une émission bien faite sur fr2. De grands scientifiques se déclaraient croyants. Le débat était centré sur le  Darwinisme et le créationnisme. L’origine du monde et l’apparition de l’homme posent encore bien des questions. De là à adhérer littéralement à ce qu’en dit la bible, le coran ou tout autre écrit sacré est autre chose. Croire qu’un Etre supérieur soit intervenu reste cependant du domaine du possible. Reste à savoir quand, puisque la notion de temps est liée à l’intelligence de l’homme ! Les animaux ne semblent toujours pas avoir cette notion. Le débat, aussi intéressant soit-il, me semblait sincèrement ressembler à une bataille sur le sexe des anges.

Bref, pour ma part, je crois évidemment que les thèses créationnistes qui se réfèrent à une création en sept jours sont absolument absurdes et que les preuves scientifiques sur les milliards d’années qui ont précédé la naissance de l’univers tel que nous le concevons sont irréfutables.

La notion de dieu, du créateur ou du grand horloger nécessitent une intelligence. Quand nos descendants primates ont-ils eu celle-ci ?

En tout cas, les démonstrations sur l’existence ou non d’un Dieu n’en sont qu’au point mort et nos intelligences bien limitées. Les savants et philosophes ont encore du boulot devant eux ! En attendant, nous dérivons sur des explications spirituelles et immatérielles qui ne peuvent être qu’exprimées que par notre condition matérielle ; de quoi nous perdre dans des ombres infinies.

C’est beau le savoir,   la foi aussi pourvu qu’ils restent humbles. C’est en tout cas fatiguant pour le fainéant que je suis !

11:03 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

21/01/2010

Non au voile à l'école.

insoumise
Je suivais hier l’émission toujours bien faite, même si parfois quelque peu orientée, «  Questions à la Une ». Le port du voile islamique et les mariages forcés selon la coutume musulmane ne manquaient pas d’intérêt. L’intégrisme du nouvel archevêque Léonard n’est évidemment rien à côté de celui de ce prof de religion islamique vu au cours de l’émission. Beaucoup d’hypocrisie aussi de la part des diverses autorités.

Je suis un de ceux qui croient en la richesse de la multi culturalité et un opposé à une intégration qui soit simplement assimilation. Cela dit, il est des valeurs auxquelles nous ne pouvons déroger au nom d’une culture ou religion différente. La liberté et l’égalité entre sexes font partie de ces valeurs.

Le combat d’une femme comme Karima avec son association «  insoumise et dévoilée » démontre qu’il existe aussi, bien qu’encore très minoritaire, un Islam capable de s’adapter à la modernité et à l’évolution des mœurs.

La tolérance : oui. Mais non à ce qui est intolérable.

12:22 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

17/01/2010

Haïti.

haiti
Comment ne pas évoquer le drame humanitaire de la très lourde catastrophe d’Haïti ? Mais comment trouver les mots justes face à de tels événements qui frappent des populations déjà si pauvres ? Comment surtout se joindre à des actions de solidarité, sinon de verser selon nos petits ou grands moyens quelques euros au 000.0000012.012 ? Notre petit pays n’a probablement pas à rougir de ses efforts pour participer à résoudre un tel chaos. Saluons en tout cas toutes les initiatives qui font que la solidarité se concrétise. Il n’y a pas de pays maudits, mais il y a de maudits humains qui s’isolent encore et refusent de prendre conscience et de s’engager un minimum pour la défense d’un monde plus juste et d’un monde où la souffrance et la misère doivent trouver allégement pas uniquement par des collectes, aussi utiles soient-elles, mais bien par notre pouvoir de choisir des politiques qui osent une véritable solidarité en allant chercher chez ceux qui possèdent trop un peu de moyens pour ceux qui possèdent trop peu.

20:11 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

14/01/2010

Arthur et son i Show.

arthur
Avec mon ami, je suis allé voir le dernier spectacle d’Arthur «  i Show ». La vedette de TF1 fait sa tournée de répétition dans des petites salles belges, avant de le présenter à Paris.

Ce n’est pas mon animateur préféré, loin de là. Je n’avais pas vu son premier spectacle. Que dire de ce show ? Ma fois, je n’ai pas été déçu. Même si il y a beaucoup de lieux communs, Arthur se révèle assez bon comédien et humoriste. Bonne tenue de scène, textes assez bien construits avec une pointe de cynisme. Un regard incisif sur la vie avec une analyse comique et bien vue sur les nouvelles technologies comme Internet, GSM, etc. Mais il parle aussi de lui, avec pudeur et dérision. Les relations hommes-femmes tombent souvent dans la facilité caricaturale, mais on rit !

Loin de m’y ennuyer, j’ai passé un bon moment et beaucoup ri avec un spectacle distrayant, moins débile que ce qu’il a souvent présenté à TF1. Vraiment l’Arthur de la scène vaut mieux que celui de la télé.

10:59 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/01/2010

« Capiltalism a love story »

capitalisme love
Cher ordi,

Je lisais quelques critiques sur le nouveau film « Capiltalism a love story » du trublion américain Michaël Moore.

Le « rêve américain » n’est pas mort, ici comme là-bas. La crise financière mondiale n’a finalement révolté que peu de gens. Le cataclysme immobilier dérivé des « subprimes » semble déjà loin, si pas oublié. Le système libéral et ultra capitaliste reste à la mode. Les riches traders recommencent leurs spéculations financières. Notre nouveau président européen Van Rompuy inaugure sa fonction en faisant sonner la cloche de la Bourse !

Nous venons de terminer nos bons vœux. Dans ceux-ci, reviennent en permanence ceux de prospérité que nous lions à l’argent.

Le cinéaste avait matière à inspiration, réflexion et humour.

Le succès de notre loterie euro millions, comme celui des téléréalités, de notre intérêt pour les vedettes du busines et stars avec villas, piscines et luxe débordant, prouvent une forme de perversion de notre société, autant que celle de l’Amérique.

Nous ne nous révoltent guère contre les riches, sous peine de passer pour des jaloux ou des gauchos. Nous ne prenons pas la peine d’analyser un minimum les mécanismes qui créent une société terriblement inégalitaire. Pourquoi ? Sans doute, parce que nous restons des individualistes encore persuadés, à tort bien sûr, que la richesse et la réussite ne sont pas des privilèges de classe, mais restent à la portée de chacun. Tout nous incite, surtout à travers les médias, à y croire à travers quelques exceptions de fulgurantes réussites. Pauvres cons que nous sommes.

Le rêve de devenir riche, entretenu par tout un système idéologique, fait taire les revendications légitimes d’une meilleure répartition de la richesse entre classes. Pour qu’une minorité soit encore plus riches, la politique distribue des miettes pour faire taire la révolte de la majorité devenue silencieuse par l’espérance qu’elle a de faire un jour partie aussi des « grands ».

"Capitalisme, a love story", voilà probablement un film brillant mais aussi salutaire. Hélas, par qui sera-t-il vu? Par une minorité encore, face au succès assuré des grosses productions de débilités ou de mélodrames guimauves.

10:36 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

05/01/2010

La galette des rois

galette
Six janvier. Une tradition de plus, celle de la fête de l’épiphanie, dont notre société laïque ignore de plus en plus l’origine, mais garde la coutume du gâteau ou galette des rois. L’Eglise, elle, commémore une légende, qu’elle a tenté de rendre fait historique, de la visite des trois fameux rois mages, Melchior, Gaspard et Balthasar, venus porter de la myrrhe, de l’encens et de l’or.

Cette tradition chrétienne est certainement inspirée et de l’époque romaine où durant les sept jours des fêtes saturnales, chacun avait le droit de faire ce qu’il voulait et la tradition d’envoyer des gâteaux à ses amis. Sous l’Ancien Régime, on appela ça ‘le gâteau des rois’ car on le donnait au même moment que sa redevance (comme les impôts) et il fallait en offrir un à son seigneur.

Chez nous, la mode demeure à la galette feuilletée fourrée de frangipane, sorte de crème d'amande inventée par Frangipani, beau saucier florentin.

Voilà quelques précisions trouvées, cher ordi, sur ton inépuisable source de savoir !

Que cette galette vous régale donc. Et si vous ne cédez pas à cette coutume, cédez à celle de l’amitié partagée avec ou sans fève ! Et si vous collectionnez ces fèves en faïence, sachez que vous êtes un fabophile .

22:29 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

02/01/2010

Ca recommence...

2010
Cher ordi,

Me revoilà devant ton clavier, tout heureux que les fêtes soient passées. Les meilleures sont toujours pour moi celles qui sont improvisées et non imposées par des traditions souvent plus commerciales que conviviales. Mais l’occasion est là et difficile d’y échapper.

Après tous les souhaits qui évidemment ne se réaliseront pas tous, il est temps de reprendre le quotidien avec bonne humeur et joie au cœur.

12:21 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |