mik dupont UA-70672535-1

21/05/2012

Céline Dion : la star d’une machine à fric.

Si j’aime la grande voix indiscutable de Céline Dion, je n’aime vraiment pas sa personnalité. Ce n’est pas l’émission d’hier qui m’a fait changer d’avis. Elle et son amour de René avaient, soi-disant, accepté de livrer un peu d'eux-mêmes. Pour se faire, les caméras avaient suivi sans interruption Céline et son mari,  pendant plusieurs mois, dans les coulisses du show qu'elle préparait à Las Vegas, mais aussi en famille, à la maison, dans leur voiture, leur avion.

Autant j’ai aimé réécouter ses grands tubes, autant le dit « dévoilement » de sa vie professionnelle et de maman étaient d’une superficialité navrante. Dieu que c’était « lisse », « calculé ». Bref : du « cucul la praline » ! Cette compassion confiture, cette recherche d’émotion pour une « pauvre » maman baignant dans un luxe presque révoltant, gagné grâce à des millions de fans au cœur de midinettes, à défaut de me faire pleurer, m’ont plutôt fait rire !

Ah la Céline, vrai produit d’une vaste machine commerciale où rien n’est laissé à la vraie spontanéité. Oh, c’est un beau show, mais rien qu’un show ! Pourquoi alors en rajouter en étalant une vie espèce de vie privée qu’on tente de rendre ordinaire?

Ce document avec ses images de la maman parfaite, de ses préparations de spectacles grandioses ne révélaient que la très préparée commercialisation d’une chanteuse qui devenait simple esclave de lumières et paillettes de la non-culture de Las Vegas.

23:28 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Ah, car tu en doutais? Dans ce milieu, tout est fait pour atirer les regards et provoquer le buzz, terme d'ailleurs très récent alors que le phénomène existe depuis fort longtemps !

Bonne journée et merci du partage, je m'en vais faire du repassage pour ma part, à défaut d'avoir du succès, je serai populaire auprès de mes meubles ! xD

Marie

Écrit par : urssaf cesu | 22/05/2012

Les commentaires sont fermés.