mik dupont UA-70672535-1

08/11/2012

Le cauchemar américain.

rêve américain.jpgOui, le sympathique et charismatique  Barack a gagné les élections. On est pourtant loin de l'espérance de 2006 et de l'Oba mania. 2012 est plutôt l'Obama sans la mania! Etrange de voir l'Europe, tant de gauche que de droite, se réjouir de cette réélection. Vrai que je préfère aussi cet homme au mormon ultra- conservateur de  Mitt Romney.

Hélas, le bilan du vainqueur, même si très paralysé par la majorité à la Chambre des Républicains, n'est guère ce que son peuple et nous espérions. Dans l'Amérique de 2012, frappée comme chez nous  par la crise, les riches sont toujours plus riches et les inégalités sociales ont atteint des niveaux historiques. En tout cas, je ne souhaite pas que l'on exporte sa politique économique et sociale  en Europe.

Le vieux rêve américain, avec son désir d'abondance et de liberté, n'est pourtant pas encore mort dans notre conscient ou inconscient collectif. C'est que les États-Unis  conservent une influence sur la manière de vivre du reste du monde, autant dans les pays développés que dans les autres. N'est- ce pas un grave problème? L'exportation de son individualisme à travers ses films et son pouvoir économique est un cadeau empoisonné. Si l'emballage est beau, l'intérieure nous livre comme aspect majeur de la vie la compétition. On l'enseigne aux enfants américains dès le jeune âge. Pas d'abondance sans cet esprit de compétition.

Ah la compétitivité, ça ne vous dit rien? On nous  casse les oreilles chaque jour avec des mesures douloureuses à prendre si nous voulons encore être compétitifs!   Rares sont ceux qui vous parlent de juste solidarité, de coopération. Nos politiciens agitent la peur et la crainte grâce à ce mécanisme de la compétition  par lequel nous sommes conditionnés.  Ce modèle de tous "égos" serait-il plus inné  en nous que celui de tous égaux? La solidarité ne serait-elle que chimère?  Le monde ne peut-il être vu autrement que comme un vaste terrain où l'on ne peut que se livrer au jeu du pouvoir et où les plus forts auraient le maximum de contrôle sur les règles du jeu?

Le rêve américain, tout comme le nôtre est devenu cauchemar. Nous avons peur, autant dans le domaine économique que dans la défense de valeurs nouvelles.

Au rêve et mythe  d'une vraie vie qui consisterait d'avoir une belle voiture, une grosse maison, une famille unie et des amis à profusion, je préfère l'illusion, sans doute, d'une vie où la solidarité donnerait à chacun son nécessaire confortable et trouverait sa  richesse dans la joie d'apprendre, de partager! Pourquoi ma "fabulation" serait-elle moins réaliste que le mythe de L'American dream?

Il est temps de créer, d'inventer et de soutenir d'autres modèles de société et donc de  politiques.

08:29 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

dis comment tu as fait pour les logo facebook à côté des commentaires ?? j'ai cherché et je ne sais pas comment faire :(
merci

sinon comment tu vas ? ça fait un bail qu'on s'est pas vu !

Écrit par : jojo | 08/11/2012

dsl Jojo, mais je ne sais pas te répondre!!! lol. Alzeimer est en bonne voie.

Écrit par : mik | 11/11/2012

Les commentaires sont fermés.