mik dupont UA-70672535-1

14/03/2013

Habemus Papam...

pape.png Le nouveau pape me semble, pour l'Eglise, être un choix judicieux. Je suis agnostique mais reconnait que les vieux cardinaux sont malins à défaut, selon moi d'être inspirés par l'Esprit Saint. Nommer un pape argentin (qui est tout de même fils d'immigrés italiens..) est reconnaitre que la vieille Europe,  avec son catholicisme en déclin, n'est plus le centre de gravité de la foi.  Celui d'Amérique latine, par contre, est encore en expansion.

Le fait de choisir un "pasteur", plutôt qu'un "penseur"( quoique) apportera une image moins austère et plus charismatique que celle de Benoît XVI.

Mais que les chrétiens ne s'attendent pas à un grand renouveau doctrinal. L'Eglise n'est pas encore prête à faire le grand virage d'une nouvelle éthique et d'une ouverture doctrinale et politique. Ce sera un pape plus charismatique que progressiste et plus néolibéral  que socialiste.

L'Eglise n'est pas prête encore de faire le grand saut. Elle n'est pas prête de rejoindre et de défendre une théologie de la libération que ce nouveau pape a d'ailleurs combattue.

François ne sera certainement pas un pape progressiste, mais simplement sympathique.

 

07:24 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.