mik dupont UA-70672535-1

29/03/2013

Une Europe qui rapporte gros à ses fonctionnaires.

 Ce n'est évidemment pas la crise pour tout le monde. Cette année, 340 " hauts" fonctionnaires de l'Union européenne partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9.000 Euros par mois.

 Exemples:

 -Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de "contrôleur adjoint de la protection des données", aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 € / mois. L'équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié belge ou français du secteur privé après une carrière complète de 40 ans.

- Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé.

 Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000 euros de retraite par mois.

-Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12.500 € de retraite par mois.

- Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12.900 € par mois.

-Ruiz-Jarabo Colomer, avocat général, 14.000 € par mois.

Si vous n'êtes pas encore trop écoeurés, suite de la liste sur:

http://www.sauvegarde-retraites.org/docs/Retraite_Hauts_fonctionnaires_europeens_Annexe_3_Etude_27.pdf

 

Cela ressemble plus à une mafia qu'à une institution publique au service des citoyens!

19:53 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/03/2013

Habemus Papam...

pape.png Le nouveau pape me semble, pour l'Eglise, être un choix judicieux. Je suis agnostique mais reconnait que les vieux cardinaux sont malins à défaut, selon moi d'être inspirés par l'Esprit Saint. Nommer un pape argentin (qui est tout de même fils d'immigrés italiens..) est reconnaitre que la vieille Europe,  avec son catholicisme en déclin, n'est plus le centre de gravité de la foi.  Celui d'Amérique latine, par contre, est encore en expansion.

Le fait de choisir un "pasteur", plutôt qu'un "penseur"( quoique) apportera une image moins austère et plus charismatique que celle de Benoît XVI.

Mais que les chrétiens ne s'attendent pas à un grand renouveau doctrinal. L'Eglise n'est pas encore prête à faire le grand virage d'une nouvelle éthique et d'une ouverture doctrinale et politique. Ce sera un pape plus charismatique que progressiste et plus néolibéral  que socialiste.

L'Eglise n'est pas prête encore de faire le grand saut. Elle n'est pas prête de rejoindre et de défendre une théologie de la libération que ce nouveau pape a d'ailleurs combattue.

François ne sera certainement pas un pape progressiste, mais simplement sympathique.

 

07:24 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |