mik dupont UA-70672535-1

15/12/2013

Music Awards 2014: Fort minable!

 

NRJ Music Awards.2.jpgTandis que je lisais avec délectation le livre de Raoul Hédebouw, je regardais d'un œil NRJ Music Awards. A part le formidable Stromae, TF1 nous a encore livré un spectacle fort minable. Aucune originalité. Une présentation lisse et pommadée de Nikos Aliagas. De l'humour raté, téléphoné et stéréotypé des artistes proclamant les prix. Lumières à gogo pour une mise en scène du marché international de la musique qui fabrique aujourd'hui les chanteurs et les vend comme des savonnettes. Des pseudos chorégraphies sans signification pour accompagner des artistes de mode en mal de popularité. Une salle chauffée artificiellement qui hurle et applaudit. Minable. Nul doute que parmi ses stars de la chanson, beaucoup seront comme les étoiles filantes et ne brilleront que quelques années. C'est ça le "capitalisme" de la chanson: le profit d'abord et l'art bien après. Ce qui compte est le show et l'art on s'en fout. L'important est de faire de l'audience. Le look a plus d'importance que la chanson. Les sur maquillages, les larges décolletés, les robes dévoilant les courbes, les paillettes valent plus pour faire rêver que les textes et la musique. Il faut électriser le jeune public et celui qui veut rêver faussement le rester.

 

Seule consolation, grandissime favori, Stromae a reçu sans surprise le NRJ Music Award du meilleur artiste masculin francophone de l'année et celui de la meilleure chanson française. Espérons que cet authentique artiste ne se perde dans les affres du marché et que ses névroses engendrent encore longtemps les mots et la musique de la fragilité humaine dans ses contradictions et incohérences.

 

08:12 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.