mik dupont UA-70672535-1

18/12/2013

"A TOUCH OF SIN": un film saisissant qui interroge.

 

A Touch of Sin.jpgUn film très dur. Une série de quatre personnages "fictifs", dont le portrait n'a de commun qu'une extrême violence pour garder leur dignité. A travers eux, on découvre l'évolution rapide d'une Chine contemporaine en proie à l'inégalité, à la corruption. L'écriture du film baigne dans l'hémoglobine de quatre faits divers nous faisant voyager dans quatre provinces de l'immensité chinoise. Nous sommes très éloignés des clichés lissés ou idéalisés de cet Empire. C'est une Chine, Etat communiste gangrenée lentement par le capitalisme et baignant dans la censure et la corruption. Une Chine qui creuse l'écart entre les riches et pauvres.

 

"A TOUCH OF SIN" est un film saisissant qui interroge. On en sort "secoué"'. La vision "politique" de l'auteur nous décrit une Chine qui nous renvoie à notre société. Une société où la pulsion l'emporte sur la réflexion et l'égoïsme sur la solidarité.

 

Cette vision est donc tronquée. Elle ne compile que tous les maux de la Chine d'aujourd'hui (corruption, prostitution, accidents du travail, familles déchirées, inégalités sociales,  mauvais entretien des trains à grande vitesse). L'alternative proposée n'a rien de vraiment politique. Elle n'offre, comme seule solution que le règlement de comptes individualiste. C'est du western! C'est une fiction autant qu'un documentaire.

 

J'ai aimé ce grand film malgré une certaine langueur. Les acteurs sont remarquables. N'allez évidemment pas le voir pour vous distraire! N'en sortez pas pro ou anti communiste, pro ou anti capitaliste. Ce film d'art n'est en fait qu'un témoignage remarquable d'une société en crise, celle de la Chine mais aussi du monde. C'est un signal d'alerte salutaire et une sorte d'hommage artistique violent et touchant  aux humiliés et offensés du monde entier.

 

08:09 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.