mik dupont UA-70672535-1

03/02/2014

Partis et syndicats.

rolin.jpgdemelenne.jpg

 

 

 

 

 

Etonnant? Est-ce sous l'impulsion du PTB-GO que tout à coup les partis traditionnels se réveillent et tentent de mettre sur leur liste des gens plus proches du terrain, des syndicalistes.

La présence de Claude Rolin, le secrétaire général de la CSC, comme tête de liste à l'Europe, les déclarations de soutien au PS d'Anne Demelenne, Secrétaire générale de la FGTB et membre du bureau PS, semble bien indiquer, ce dont nous nous doutions: le double discours syndical qui se déclare face à ses affiliés, libres des partis politiques, mais qui en interne "fricotent" avec les hiérarchies de partis. Voilà mis en lumière la schizophrénie hiérarchique syndicale partagée entre les désirs  ou la sauvegarde de carrière de ses responsables et la défense réelle de leur base. Les idéaux passent vite à la trappe dès qu'il s'agit de bien "se placer".

J'ose espérer que le monde ouvrier saura en tirer les leçons. L'intention des partis n'est point de le défendre, mais bien une simple stratégie électorale et de pouvoir.

Au vu d'un large mouvement ouvrier qui se sent de plus en plus cocufié par ceux qui sont sensés les défendre et veut changer de relais politiques, les partis traditionnels ont pris conscience de leur coupure avec la base, de leur isolement bourgeois. Ils vont s'évertuer à faire diversion. La manœuvre est intelligente. Pas certain qu'elle soit payante.

Il va falloir batailler pour faire prendre conscience aux "moutons" syndiqués de cette trahison qui  a aujourd'hui le mérite  de la lumière.

La FGTB de Charleroi montre la voie. Il en va de même pour la défection ancienne du PS de Frédéric Gillot et la plus récente de la députée régionale bruxelloise et ex-sénatrice PS Sfia Bouarfa; idem pour le soutien de l'ex écolo Josy Dubié, du juge Panier, de l'ancien journaliste Hugues De Paige, etc. La voix de la défense réelle des ouvriers, des intellectuels de gauche, des enseignants, des fonctionnaires, des petits indépendants ne pourra se reconnaitre que dans une gauche de la gauche, telle que le PTB-GO. Espérons que ce monde le comprenne et donne un sérieux avertissement à tous les inféodés du système dont le seul moteur reste le fric.

17:47 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.