mik dupont UA-70672535-1

12/02/2014

Mon coup de gueule du jour.

320598_490273084350089_1532495994_n.jpgJe commence vraiment à en avoir marre de lire que l'immigration est la racine de nos maux économiques. Marre d'entendre gueuler que nous ne savons plus sortir en sécurité à cause de tous ces faux malheureux tricheurs. Marre d'entendre stigmatiser les maghrébins.

Cocteau le disait déjà « le drame c’est qu’aujourd’hui la bêtise pense ». Non seulement elle pense, mais elle écrit, elle proclame, elle envahit, jette des anathèmes, rugit, s’emporte, mène des offensives et finirait par régner dans une grande frange de population qui  a oublié que la solidarité vaut mieux que l'assistanat ou pire que l'exclusion. Cette frange se tait dans toutes les langues contre la loi de la jungle capitaliste. Elle a oublié que la justice sociale est le seul ciment qui fait tenir une société. Elle vitupère contre l'étranger et se réfugie dans l'acceptation d'une politique qu'elle dénonce tout en ne croyant pas à la gagne d'une bataille contre elle. Qui gueule qu’il y en a marre d’entendre parler d’assistanat là où il n’y a que de la solidarité ?

La gauche molle et complexée déserte bien trop l’arène du débat par peur de perdre des voix. Résultat: elle laisse le champ libre de la parole aux néo-fachos qui draguent à l'aise un électorat facilement influençable et qui ne perçoit pas que l’avancée d’une « infra pensée » haineuse pourrait bien faire renaître des remugles de la fin des années 30, lorsque les décomplexés de ce temps ciraient les bottes des racistes. Sous les discours simplistes de ceux qui pourtant se disent non-racistes tout en vitupérant contre le "mauvais" étranger, il n'y a pas de tolérance à avoir. Pas de quartier pour l'extrême droite. Il y va de la salubrité de nos sociétés.

19:20 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.