mik dupont UA-70672535-1

20/02/2014

Théologie et politique: bizarrerie doctrinale...

mitre et crosse.jpgrose.jpgLe pape, toujours célibataire, vient donc une fois de plus, devant le consistoire composé de tous les cardinaux, eux aussi tous célibataires, de rappeler la valeur intrinsèque de la famille qui représente "dans le monde comme le reflet de Dieu." Rappel aussi du "croissez et multipliez-vous".

Il en va parfois de ces bizarreries théologiques autant que celles de pensée politique. C'est le: "faites ce que je dis mais pas ce que je fais." A bien y réfléchir, comme les socialistes ont oublié l'exemple de leurs grands fondateurs, les chrétiens semblent oublier que la vierge Marie n'a pas été très féconde. Elle a formé une étrange famille recomposée avec un père qui n'était pas le père génétique. Vrai qu'à l'époque le test ADN n'existait pas… Etrange d'ailleurs cette espèce d'insémination artificielle d'un Saint Esprit incorporel! Puis, comble de malheur, voilà que le fiston Jésus ne se marie pas! Certains lui prêtent même un petit penchant gay pour son disciple Jean! Malgré les lumières traversant l'Eglise, l'Immaculée conception est même devenue le dernier dogme proclamé par l'infaillibilité de Pie IX. Il aurait été plus simple et plus correct d'avouer qu'à l'époque la mythologie voulait que la naissance de toute personne exceptionnelle  soit de nature très mystérieuse, tel Jean- Baptiste, aussi membre de cette étrange famille né d'une vieille femme stérile, Elisabeth, "cousine" de Marie… Les pauvres "révolutionnaires" du peuple subiront la mort, l'un sur une croix, l'autre par décapitation.

Les marchands du temple sont toujours bien là. La révolution de l'égalitaire du " tous frères" n'a duré que dans la théorie. La fondation de Jésus n'a duré que parce l'Eglise a eu l'art de l'opportunisme de se mettre du côté du plus fort. Les pauvres sont restés pauvres et sont même devenus le fonds de commerce d'une théologie ne promettant le paradis qu'après la mort. On n'est même parvenu à vendre des "ristournes" de purgatoire via la vente d'indulgences alors que l'éternité est la négation du temps!

Sans vouloir faire un rapide parallélisme, il en a été un peu de même avec la "religion socialiste". Le "dogme" égalitaire s'est progressivement éteint. La révolution a peu duré. L'alliance avec les marchands capitalistes n'a fait que progresser. Marx a fait place au dit réalisme qui exige compromis pour permettre aux détenteurs de la doctrine de se garder au chaud, non dans des chapelles vaticanes, mais dans des fauteuils de parlementaires grassement payés. Du haut des fauteuils dorés, on prêche la justice tout en appliquant l'injustice. Le service des fidèles passe après celui des éminences. Quelques collectes pour pauvres ou quelques mesures de sécurités sociales doivent maintenir l'ordre dans le peuple et éviter la révolution!

Le PS redevient vierge pour apparaitre aux électeurs crédules. Il oublie son insémination capitaliste et se présente, comme Joseph menuisier, proche du travailleur le premier mai et courtisan du paradis fiscal quelques jours plus tard! L'ingénierie politique vaut celle de la théologie! La science exclut le bon sens. Sa conceptualisation, ses arcanes, son savoir nous font croire au bien-fondé du pouvoir des experts théologiens ou politiques qui n'ont cessé de nous cocufier au cours des siècles, que ce soit par la mitre et la crosse ou par la rose au poing! Les permanences sociales du Vatican se font par quelques bains de foule du pape; celle des politiques par quelques bals, kermesses à boudin et meetings électoraux des députés. Tout cela très bien médiatisé.

Je concède que cette courte analyse est un peu simpliste et caricaturale, mais elle a au moins le mérite de lancer une "méditation" qui peut affiner le sens critique.

Blâmer ceux qui gardent la foi serait injuste, pour autant qu'elle ne soit pas celle qui aveugle. Cela vaut pour celle en Dieu ou en politique!

Merci d'avoir lu jusqu'au bout mon élucubration "philosothéolopolitico" très "vulgaire! LOL.  AMEN.

20:59 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.