mik dupont UA-70672535-1

13/03/2014

Parole et parole et parole…Nouveau programme PS.

magnette2.jpgTexte largement inspiré!

Qui en entendant "parole, parole" de Dalida, ne penserait pas à l'histoire moins amoureuse, il est vrai, entre les électeurs et nos élus? Je viens d'entendre la chanson programme de Magnette.

Oh! Le beau PS a eu son histoire d'amour avec " ceux d'en-bas", mais ses souvenirs de combat se sont fanés parce qu'oubliés dans son agir. Et le voilà revenu pour faire, en ce temps, chanter les violons et le parfum de la rose emporté dans l'azur bleu du MR. Il revient encore avec des mots toujours des mots,  les mêmes mots. Bien trop beaux pour aujourd'hui être vrais quand ils ont été muets sur l'autel gouvernemental. Merci, pas pour moi. Tu peux toujours  et encore les offrir à celles et ceux qui aiment le vent mais plus à celles et ceux qui reconnaissent le vrai parfum des roses rouges. Caramels, bonbons et chocolats. Parole, parole, parole, parole, parole, encore des paroles que tu sèmes au vent.

Comme j´aimerais que tu me comprennes; que tu m´écoutes au moins une fois et que tu cesses tes mots magiques, tes mots tactiques  qui sonnent faux. Je me suis tourné vers celui qui n'a pas que la bouche, mais aussi le cœur et l'agir.

Marre des caramels, bonbons et chocolats, de tes attrapes voix, de tes discours prometteurs de merveilles suivis de vraie misère. Je te jure, tu m'y auras plus. A ton amant d'hier, je crois encore moins. Tu as beau vouloir y renoncer, je sais que tu retourneras vite dans ses bras! Parole, parole, parole, parole, parole,  encore des paroles que tu sèmes au vent.

Garde tes caramels, bonbons et chocolats, moi je veux l'essentiel du repas.

Tu n'es plus pour moi la seule musique qui fit espérer l'étoile. Tu nous as fait assez danser. Sur la dune de la misère où tu nous as placés, j'ai cueilli l'étincelle qui peut m'emmener dans un autre monde. Celui ou le profit se fait nuit pour donner jour à mes espoirs d'un monde meilleur.

17:53 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.