mik dupont UA-70672535-1

13/05/2014

Des commissions occultes sur le dos des retraités carolos

corruption.pngOn va encore nous accuser d’attaquer le PS. Sans jamais le citer, l'article de la LLB révèle aujourd'hui le scandale de la masse des cotisations des hôpitaux publics de la ville de Charleroi ou des cotisations de pension des fonctionnaires placée en France, en Suisse et aux Bahamas! Avec en prime quelque 3 millions d’euros de commissions, sans compter le million supplémentaire saisi juste à temps.

Il faut en tout cas constater que le partenariat du public et du privé, tant vanté et considéré comme indispensable par les partis traditionnels consacre bien l'appât du gain au mépris de la collectivité. Preuve une fois de plus que la porosité entre le pouvoir politique et les banques, comme je le soulignais encore hier dans mon post, n'est pas une accusation gratuite!

Qui croira encore que ce temps de corruption est révolu? Une chose est claire. Le partenariat que mène le secteur public avec le privé est catastrophique pour la collectivité. Le PPP est synonyme de Pauvres Plus Pauvres.

En considérant même que Monsieur Magnette est un mandataire plus honnête que son prédécesseur, c'est le système qu'il faut remettre en cause.

Quand le PTB propose d'en revenir à une étatisation plus importante de grands secteurs d'activité économique et de rendre sa noblesse aux services publics, plutôt que de les privatiser, il est dans le bon. Le libre marché et sa compétitivité tuent la solidarité et coûtent au peuple à qui on demande de faire des efforts au profit de quelques privilégiés.

Ce réseau financier pervers et corrompu échappera encore probablement à la justice, même si quelques têtes tombent. Nous pouvons, nous, en tout cas sanctionner toute cette politique le 25 mai. Si l'idéologie socialiste reste celle du meilleur service à la collectivité, sa pratique a rejoint celle du libéralisme. Au-delà des scandales qui demandent justice, c'est la légitimité la compétitivité et sa perversité libérale que nous devons sanctionner.

 

08:21 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.