mik dupont UA-70672535-1

17/05/2014

Attention à la démocratie du 25 mai.

chambre.pngLe succès croissant des dits petits partis peut s'expliquer, en partie, par le dégoût de la politique. Cela ne suffit évidemment pas à faire changer notre démocratie.

Si j'adhère au PTB-GO, c'est parce que c'est le seul parti qui me semble le mieux correspondre à une vision de la démocratie qui ne s'exprime pas qu'au moment des élections. La vision d'une démocratie, souvent confondue avec un système parlementaire, n'est pas celle du parti radicalement à gauche.

Finalement le nombre d'élus PTB-GO, que je souhaite le plus important possible, ne sera qu'une manière pragmatique, de mieux défendre et de mettre en place un système qui ne délègue pas notre pouvoir de citoyen à quelques représentants qui nous font croire à un " tous ensemble."

A bien y regarder, le dégoût des gens est au fond un dégoût pour la démocratie parlementaire. Et ils ont bien raison. Cette forme de démocratie ne fait, en réalité, qu'entériner un pouvoir d'une élite bourgeoise de naissance ou d'arrivisme. Elle n'est que le relais de ceux qui possèdent les moyens de production et font  pratiquement ce qu'ils veulent, c'est-à-dire: accroître les profits pour lutter efficacement dans le cadre de la compétitivité économique. La représentativité parlementaire est une tricherie de démocratie. Comme Coluche le disait très bien, si voter servait à quelque chose, il y a longtemps qu'on l'aurait interdit!

Voilà pourquoi voter pour un parti traditionnel n'a donc rien d'utile et peu importe celui qui sera au pouvoir, rien de fondamental ne changera.

Le vote PTB-GO sera le seul à pouvoir changer le système. Je l'espère du moins. En effet, je crois en la sincérité de ses intentions et surtout à l'engagement de ses membres et adhérents. Le parti me semble bien conscient que sa présentation aux élections n'est qu'un moyen très pragmatique de faire évoluer notre archaïsme de pouvoir représentatif via des parlements. Il ne nie pas ses racines marxistes. Les élus de demain n'exerceront leurs mandats que s'ils sont porteurs des vraies organisations ou collectifs de travailleurs et de leurs revendications.

"Les gens d'abord, pas le profit" n'est pas qu'un simple slogan. Le parti, et je le vois fréquemment, n'est pas uniquement, à l'instar des autres, celui qui met seulement en avant des "bonnes "revendications populaires et qui proclame qu'il lui faut le plus d'élus possible pour les porter. C'est un parti de mobilisation qui tente avant tout de changer les mécanismes de décisions en les confiant à des collectivités et non à quelques élus.

Pas question donc d'entrer  dans une démocratie comme gouvernement dit du peuple. Celle-là ne fonctionne pratiquement d'ailleurs que comme gouvernement qui exclut le peuple réel du pouvoir.

Si je vote pour ce parti, c'est parce que je veux exercer mon rôle de citoyen, pas uniquement le 25 mai, mais le poursuivre dans des engagements collectifs qui seront non seulement écoutés et relayés, mais qui auront le pouvoir de s'exercer ailleurs que dans les fauteuils feutrés de ceux qui prétendent avoir les bonnes références parce que baptisés élus du peuple!

Il ne s'agit pas de simples concepts idéalistes. Je l'illustrerai par un exemple concret qui vient de se passer. L'arrestation administrative des manifestants à Bruxelles contre le traité transatlantique. Elle a prouvé ce qu'étaient nos appareils politiques qui veulent chapeauter, voire empêcher les mouvements de masse, alors que les représentants de ceux-ci se plaignent du désintérêt des gens pour la politique et qu'ils ne se mobilisent pas!

Dimanche: allez voter surtout, mais votez  18, en sachant que le combat pour une autre démocratie que celle de rougir votre petit point ne se résumera pas à cela !

 

 

00:53 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.