mik dupont UA-70672535-1

18/05/2014

Arena et arène politique.

arena.png" On  peut négocier avec De Wever si on est fort !", voilà une des dernières déclarations de Marie Arena , la candidate du Parti Socialiste aux élections européennes.

Que ne ferait donc pas le PS pour être au pouvoir? S'il se déculotte déjà en gouvernant avec les libéraux, il ne faut pas se demander ce qu'il en sera avec la droite pure et dure de la NVA. Nous ne sommes plus dans la compromis mais véritablement dans la compromission. De plus, on n'attaque pas la droite en se positionnant déjà comme partenaire futur. Il y a et erreur de fond et erreur de stratégie.

Dans l'arène politique, cette déclaration non-innocente, est significative. Elle démontre bien la faiblesse de cette gauche molle qui se présente comme un taureau sans couilles, ce qui est normal pour une dame qui sait pourtant se montrer très vache dans d'autres déclarations visant le PTB, mais pas pour un parti. Les banderilles bleues gouvernementales ont t'elles à ce point fait perdre la bravoure rouge?

La corrida des derniers jours de campagne pour obtenir les "oléés" d'un peuple déçu par les petits jeux politiciens semble de plus en plus révéler la panique d'un PS qui se perd dans déclarations contradictoires.

09:47 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.