mik dupont UA-70672535-1

23/05/2014

"Tous les mêmes", mais...

10176130_683352198395330_466440270811371762_n.jpgA l'heure de la politique où nous entendons surtout: " tous les mêmes", le dernier baromètre d'intentions de votes semble bien confirmer combien une large part de l'électorat reste fidèle à celles et ceux que d'autre part les électeurs ne cessent de se plaindre.  A croire à une espèce de  masochisme politique! Souvent convaincus par des arguments pertinents qui leur prouvent pourtant l'origine du mal et les alternatives possibles à un mieux vivre individuel par une solidarité renforcée, les électeurs retournent vite dans leur petite bulle de conformité et de tradition. Le vote tradition, celui dit utile ou obligé refait surface, influencé par toute une pub qu'il dit et sait pourtant mensongère et hypocrite.

"Il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé", disait très justement Albert Einstein. A une objectivité de situation et aux possibilités de les changer, la plupart d'entre nous se réfugieraient-ils dans leur subjectivisme considéré comme une opinion?

Nombreux sont les avis que nous entendons sans véritable souci critique et de réflexion.

A décharge de l'électeur, il faut bien constater qu'une campagne électorale ne repose en rien sur un appel véritable de la raison. Elle appelle à une opinion instinctive, émotionnelle, de simple pensée admise comme vérité.

Je ne veux nullement m'insurger en juge et considérer l'électeur comme quelqu'un  ne possédant aucun fondement rationnel. Je ne fais que constater une constance de vote qui pose la question du pourquoi les électeurs rejettent tant ce qu'ils votent majoritairement. De plus, celui qui vote pour un parti traditionnel n'est pas pour autant dénuer de raison. Allez comprendre! Moi, je m'y perds.

Je puis en tout cas vous affirmer que mon vote pour le PTB-GO est un vote réfléchi et critique. Il ne me semble guider que par la raison qui veut que l'homme soit plus important que le profit. C'est un vote de conviction, influencé aussi par la déception envers les autres partis. C'est un vote de solidarité sans lequel nous resterons les esclaves d'une fausse liberté offerte par les seigneurs du capital et les nantis de leur politique.

Si le parti que j'ai choisi augmente de quelques pourcents et fait son entrée dans des parlements, je serai un électeur heureux. La force de cette voix sera celle d'un combat qui ne s'arrêtera pas ce dimanche et encore moins dans l'enceinte feutrée et fermée d'une assemblée dit démocratique. Elle trouvera sa force dans notre engagement constant de camarades qui veulent trouver la liberté dans une distribution équitable des biens matériels ne dépendant pas des trois foutus A édictés par des agences de notation!

A vous de choisir, mais en connaissance de cause!

 

06:01 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

coucou mon papy adoré, bisousssss

Écrit par : corine | 23/05/2014

Les commentaires sont fermés.