mik dupont UA-70672535-1

26/05/2014

La victoire de l'austérité

austérité.jpgCelles et ceux qui ont voté les partis traditionnels risquent bien d'avoir voté l'austérité que pourtant ils craignaient. En craignant pour leur sort individuel, ils ont apporté leurs voix à un libéralisme de compétitivité où le pauvre ressort toujours plus pauvre et le riche plus riche. Le vote PS va, au fond, se montrer identique à celui du MR. Il est très probable qu'après avoir leurré les électeurs sur leur divorce, ils se remarieront, avec en plus une habitation commune à la Région. Le PS se dira encore éviter le pire en ne présentant que quelques sparadraps sociaux. PS et MR ajouteront probablement à la corbeille un cdH, toujours avide de partager un peu le gâteau nuptial.

Une fois de plus, j'ai été frappé dans cette élection par le manque d' informations sérieuses de la majorité d'entre nous. Du coup, le vote se focalise sur des accessoires en oubliant totalement l'essentiel. Encore une fois, chacun voit son petit avantage à protéger, tombe dans les clichés éculés ou dans les promesses clientélistes de candidats prêts à tout pour obtenir du naïf son vote préférentiel.

L'éducation à la politique est souvent oubliée et le maintien du peuple dans l'ignorance de la chose publique favorise évidemment celles et ceux qui en détiennent le savoir pour mieux exercer leur pouvoir. L'information n'a pourtant jamais été aussi large et accessible. Elle reste cependant très parcellaire. Dans la plupart des cas, comme dans les réseaux sociaux, elle se dilue et s'exprime dans des raccourcis qui se veulent intelligents et documentés, alors que fondée sur du sable. Les innovations scientifiques et technologiques qui sont à l’origine de modifications profondes de la société sont devenues des relais  de plus en plus abêtissants de la politique. Elle donne l'occasion à toutes et tous d'affirmer une connaissance qui n'est pourtant que très superficielle. Une fois le verni un peu gratté, il ne reste qu'une vague approximation, voire une méconnaissance totale.

A côté de cette ignorance, je voudrais aussi souligner combien l'action politique reste le meilleur moyen d'information et de formation. Je le vois à travers l'engagement du mouvement des jeunes du PTB-GO (Comac). Encourageant. C'est par ce type d'engagement collectif que nous parviendrons à faire barrage aux thèses simplistes d'une extrême droite, mais aussi à une droite qui se reproduit à travers son élite et à une gauche molle d'un PS plus soucieux de ses ténors que de l'orchestre populaire auquel il doit pourtant son succès.

Sans cette éducation politique, nous devrons subir la puissance des grands qui nous imposent l'austérité via leurs discours hypocritement sociaux.

10:34 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.