mik dupont UA-70672535-1

26/05/2014

Une météo électorale de vents contraires.

vent.jpgJe ne fais pas partie des mauvais météorologistes politiques qui annoncent tous avoir joui d'un ciel ensoleillé, même si ils se sont faits douchés. Je ne céderai pas à l'analyse narcissique de chaque parti.

L'objectivité, la raison et l'honnêteté intellectuelle veulent qu'une chose semble être confirmée: le vent de la droite à souffler très fort. La montée de la NVA, le bon score du MR, l'émergence de l'extrême droite via le PP sont significatives d'une recette individualiste qui paie face à celle de la solidarité. La gauche molle, la droite dite modérée et l'écologie en sont les premières coupables. L'austérité imposée à la masse a pour effet un accroissement de l'individualisme qui pense qu'à travers une compétitivité  de "mérites" et une attaque des étrangers, le Belge s'en sortira. Il s''apercevra évidemment très vite que la potion que leur a fait avaler la droite a un goût amer et rien du ciel bleu promis.

Face à ce vent renforcé de droite, la gauche molle semble bien décidée, et ce n'est pas une surprise, à faire les compromissions nécessaires au maintien de ses apparatchiks sur la plage dorée du pouvoir.

Le seul espoir est le souffle nouveau de la gauche radicale que représente le PTB-GO, qui sans atteindre des scores promis par des sondages, surtout en sièges, s'infiltrera enfin dans les parlements pour y relayer une lutte indispensable des travailleurs. C'est une première depuis un quart de siècle. Nous pouvons espérer que l'exemple de son gros succès en province de Liège soit précurseur pour l'avenir d'aussi bons résultats sur l'ensemble du pays. Espérons aussi que les résultats médiocres d'une gauche alternative qui a voulu jouer cavalier seul soit de nature à un rassemblement des forces.

L'avenir de ce souffle, enfin présent dans les dédales du pouvoir, dépendra de la continuité d'une résistance solidaire des travailleurs que la droite, autant que le socialisme libéral continuera à mieux diviser pour régner.

J'ai fêté, comme il se doit, le succès indiscutable et non triomphaliste du PTB-GO, mais sachant que cela n'est qu'un début de combat qu'il faudra poursuivre et amplifier quotidiennement et collectivement sur le terrain.

Voilà mon bref avis et à chaud sur les résultats non définitifs que nous connaissons.

00:26 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.