mik dupont UA-70672535-1

27/05/2014

Mon coup de gueule du jour: Marcourt et Fernandez

Jean-Claude-Marcourt.jpgfernandez2.jpgLe sieur Jean-Claude Marcourt, rêvant d'avoir son territoire royal au boulevard de l'empereur par l'arme des quotas de voix, se permet de traiter Raoul Hedebouw de léniniste qui devrait s'assumer. Il en remet une couche en définissant le vote PTB-GO comme uniquement un vote de contestation. Cet homme, dit intelligent, se trompe de cible. Son argument, toujours le même pour bon nombre de socialistes, va bien évidemment à l'encontre de la vérité. Personnellement, je ne suis pas léniniste et bien que contestant votre politique, Monsieur Marcourt, j'ai la conviction que le progrès social se trouve dans le programme et l'action du PTB. Mais qui êtes-vous pour oser ainsi juger? Nous pourrions, par contre, vous demander d'avouer que vous êtes un pur capitaliste qui n'a plus rien de socialiste. Que votre suffisance et la confiance en votre haute intelligence vous ont éloigné du peuple devenu votre prétexte a placer caviar en frigo et pognon en banque. Que connaissez-vous vraiment du terrain? Depuis 1989 vous n'avez été que seigneur de cabinet ( W. Claes, G. Mathot, B.  Anselme, JC  Van Cauwenberghe,  E.Di Rupo, L. Onkelinx). Ce CV d'homme de l'ombre, préparant sa mise lumière, ressemble bien plus à un parcours de stratégie qu'à celui d'une vraie compétence à partir du terreau populaire que vous utilisez comme une chose mise à la disposition du capitalisme. La preuve en a été faite quand, sous de fausses larmes, vous avez lâché les travailleurs d'Arcelor-Mittal. Tout compte fait, un léniniste aurait certainement mieux convenu pour faire face au géant capitaliste et considérer l'humain autrement que comme profit! Votre obsession de compétitivité nous mène à la ruine et à l'accroissement de la précarité.

Après vous, c'est au tour de fausse duchesse Fernandez de s'y mettre pour caricaturer un parti qui dérange les petits et gros lobbys de la classe dirigeante du PS. Cette députée et échevine, à la longue carrière politique, ose dire préférer le travail dit législatif (préparé d'ailleurs par d'autres) que de soutenir les travailleurs en grève sur le terrain! Celle que j'avais entendu un jour de débat pour les élections communales, déclarer à son "ami" Raoul qu'elle préférerait nettement s'allier au PTB qu'au MR si l'arithmétique d'une majorité le permettait, oublie vite ses dits affinités! Plus faux-cul encore que ça, tu meurs! Tout compte fait, la compétence de l'Etat-civil qu'elle occupe à la ville, avec surtout les cimetières, lui convient parfaitement. Laissons cette échevine s'occuper des morts. Cela sera moins dangereux que de s'occuper des vivants!

 

07:34 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.