mik dupont UA-70672535-1

28/05/2014

L'art de tromper ses électeurs.

modrikamen2.jpgJ'espère que les électeurs du PP prendront conscience de leur erreur. Celui qui se dit populaire, proche des délaissés, est à l'image du FN en France.

Monsieur Modrikamen vient à nouveau de montrer son vrai visage et comment il envisage de consolider son château. Décidemment les châtelains français et belges s'entendent bien.

Le président du PP sort du bois. Prétendant partager avec ses électeurs son point de vue socio-économique, il souhaite la réussite de Bart De Wever! Il se dit vouloir également affronter les syndicats et conservatismes de gauche. Pas certain, moi, que ce discours rejoint ce que ses électeurs naïfs ont voulu exprimer. Le vote a souvent été en ce qui les concerne un cri de détresse, un ras le bol d'un PS qui les oublie et surtout une croyance que l'étranger mange le pain des belges. C'est un électorat qui ne sait plus à quel saint se vouer, cherche un bouc émissaire de la crise dans la politique d'immigration. A part quelques bourgeois très repliés sur eux-mêmes et en panique de perdre leur petit confort, la majorité des électeurs du PP doit peu s'y retrouver dans les propositions du PP. Ce qui proclamé comme profitable au pays, ne le sera que pour quelques-uns qui profitent de la misère pour grossir leur fortune.

Pas facile de convaincre toutes celles et ceux qui dès qu'il a grève voient leurs petites habitudes quelque peu bousculées, râlent sans réfléchir à un système qui les pénalisent bien plus à long terme que leur petit moment de dérangement. Pas facile de convaincre qu'une femme voilée n'est pas une terroriste et un danger pour notre culture.

On m'a même raconté avoir entendu un électeur du PP prétendre que la croix verte indicative d'une pharmacie allait être interdite par la pression menée par les arabes!! Voilà bien illustré ce glaive ridicule levé par un populisme écœurant. Ce populisme qui sème la discorde, la haine de l'autre et qui par amalgames malhonnêtes veut diviser la classe ouvrière pour mieux la contrôler et empêcher sa solidarité en dehors du soutien inconditionnel à leur " sainte et pure" personne.

Heureusement qu'existe encore une autre masse populaire qui, à l'image de la manifestation de ce jour contre Marine Le Pen, ose sortir de leurs pantoufles pour faire obstacle à la vague noire.

Si je suis évidemment contre le délit de gueule, j'ose avouer que celle de Modrikamen reflète bien la suffisance d'une élite qui mériterait une grande claque! Sans parler de celle de sa compagne, candidate aussi, qui ne vaut pas mieux! Mais laissons là leurs gueules en cul de poule pour dire un grand non à leur ponte d'œufs pourris! En tout cas, le message apporté par Peter Mertens était, lui, fidèle à l'électorat PTB et conforme à une météo constante!

22:35 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.