mik dupont UA-70672535-1

17/06/2014

Vous avez dit démocratie?

parlement.pngLes recours du PTB concernant le recomptage à Charleroi et le refus d'un siège de sénateur illustrent à merveille que le régime représentatif est de fait une « oligarchie particratique» plutôt qu'une démocratie. Nous sommes évidemment loin du respect d'une volonté du peuple, puisque les voix pour le PTB comptent  pour bien moins que celles comptabilisées par les autres partis. Pas étonnant que tout soit fait pour faire barrage au parti des travailleurs.

Platon disait déjà " La démocratie advient quand les pauvres sont vainqueurs de leurs adversaires". Nous en sommes loin! Je n'irai pas jusqu'au point où ce philosophe prônait la mort ou l'exil des riches pour arriver à un partage équitable.

Aristote considérait aussi  la pauvreté et la richesse comme le critère principal de distinction entre démocratie et oligarchie, et le nombre de ceux qui gouvernent comme critère accidentel .

Pas tort les vieux sages! Nous le voyons encore bien aujourd'hui. Que reste-t-il comme démocratie quand l'écart entre riches et pauvres ne cesse de grandir? Que reste-t-il comme démocratie quand l'oligarchie des partis riches refuse une représentation parlementaire à des partis pauvres?

Il est simplement normal et de bon sens d'exiger une égalité de traitement entre les partis; de vouloir mettre en place pour se faire une instance juridictionnelle autre que celle d'un parlement, à la fois juge et partie.

Mais soit, personnellement, ne croyant plus depuis longtemps à la démocratie parlementaire, il est plus important que le combat des travailleurs se fasse, comme le montre d'ailleurs le PTB, dans l'action de la rue et le soutien aux luttes ouvrières.

Comme simple membre du PTB, je lui conseillerai de faire valoir ses droits électoraux, sans trop y accorder d'importance ou d énergie. Quelques sièges de plus ne changeraient pas grand-chose. L'essentiel est d'avoir pris place dans  les enceintes du pouvoir. Nous voyons, dès le départ, la force que nous pouvons avoir en dénonçant les petits jeux politiciens pour qui la lutte des places est prioritaire. Nous sommes, nous, pour la lutte des classes!

Et puis, à propos de démocratie parlementaire, ne voyons-nous pas, plus que jamais, que finalement les alliances entre partis se font par les puissants chefs de ceux-ci, qui eux ne sont pas élus en cette qualité par le  suffrage universel! Voter c'est bien, mais bien insuffisant pour faire vivre une démocratie. Lutter est nettement mieux…

 

12:28 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.