mik dupont UA-70672535-1

05/07/2014

Inspiré par la belle chanson de Trenet:Que reste-t-il de nos amours ?

panini.pngCe soir, les déceptions frappent à ma porte

Me parlent des ballons morts

Devant: klaxons, bras levés qui s'éteignent.

Ce soir, devant la défaite de diables

C'est une chanson qui se tait

Dans les maisons qui frissonnaient de joie

Et je pense aux jours prochains.

 

Que reste-t-il des ballons ronds

Que reste-t-il des cris éphémères

Devant les feux qui s'éteignent.

 

Un album panini de mes héros

De quelques jours, de quelques soirs.

Un drapeau fané d'un pays vite oublié.

 

Que reste-t-il de nos amours de foot

Des rendez-vous tricolores de juin.

Que reste-t-il de ces beaux jours

Une photo, quelques selfies de joues

Maquillées de couleurs vite effacées.

 

Que reste-t-il de mes ardeurs d'ivresse

Du mois de juin brésilien

Un souvenir qui me poursuit

Sans cesse dans ma vie revenue

Sans l'ivresse de cette artificielle liesse.

 

20:00 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Joliment revisitée et tellement vrai.
A bientôt
Bisous
Mireille

Écrit par : petit_verglas | 05/07/2014

Les commentaires sont fermés.