mik dupont UA-70672535-1

09/07/2014

Rêve brisé et retour à la réalité. Vive le Brésil.

brésil1.jpgTriste Brésil. La leçon, non footballistique mais politique est à retenir par tout un chacun, là-bas comme ici. Le sport-système ne peut mettre en sourdine les revendications sociales d'un pays.  Les " «  Dilma va te faire en…  ! » qui résonnaient dans les tribunes risquent bien de peser lourd dans les prochaines élections et ce sera encore la droite qui tirera les marrons du feu d'un spectacle qui n'a pourtant rapporté qu'aux mieux-nantis.

Ici aussi, nos couleurs nationales paraderont moins ce 21 juillet et les divisions politiques et communautaires ne manqueront pas pour oublier la fête.  Après les jeux, il faudra se battre pour le pain! A la belle solidarité festive succédera la compétitivité économique dans laquelle chacun voudra protéger son score individuel en oubliant que la victoire est toujours collective.

Non, vraiment ce mundial ne me convaincra pas que ce sport populaire puisse contribuer à une quelconque élévation sociale d'un pays. Il demeure pour moi un piège à cons posé par un système qui veut endormir le peuple en lui offrant un opium de rêve vendu très cher et au profit des quelques bénéficiaires organisateurs de ce non-événement!

 

08:35 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.