mik dupont UA-70672535-1

06/08/2014

Le monde du "raccourci" nous abêtit..

raccourci.jpgNous vivons dans un monde du "raccourci". Etonnant de voir autant d'informations courtes circuler. Est-il possible de connaître ce qui se passe dans le monde, dans notre pays, par quelques secondes ou minutes que consacre un JT à l'actualité? Quelques gros titres dans la presse peuvent-ils vraiment révéler une vérité de terrain? Le foisonnement anecdotique des "stars" politiques peut-il vraiment nous faire comprendre les rouages politiques et tout qui en découle concrètement dans notre quotidien?

J'ai l'impression que plus nous nous croyons informés, moins nous le sommes! Notre société est celle du zapping. Qui prend encore la peine d'écouter une conférence intéressante, de regarder une vidéo d'une heure sur un sujet précis, de lire un article de plus d'une page?

Toute la mécanique bien rôdée et non innocente de l'inculture des masses favorise bien évidemment le pouvoir d'une élite. Connaître, c'est prendre du pouvoir.

Dans un système où tout est fait pour que l'homme produise de plus en plus de profit, il n'y a plus de temps pour qu'il alimente sa réflexion et la fasse suivre d'une action autre que celle d'assurer ses besoins primaires et sa tendance bêtement narcissique encouragée par une compétitivité du paraître. Il maquille sa culture aussi rapidement qu'il veut bronzer. Il pense se personnaliser en adoptant tout un formatage bien établi par une publicité en flashs répétés. Il se veut original tout en adoptant des canons bien établis.

Se forger une personnalité capable de sortir du carcan de la routine, des blablas insignifiants, de la simple répétition de ce qu'on (ce "on" jamais réellement identifié), demande un minimum d'ascèse et de temps. Le surf permanent sur l'information est ennemi de la connaissance. L'art a toujours été une question de transpiration bien plus que d'inspiration! L'oreille absolue reste rare et il vaut mieux suer sur le solfège pour pouvoir jouer correctement de la musique.  

Twitter et Facebook sont symptomatiques de notre monde du "raccourci" et celles et ceux qui ne possèdent pas le sens nécessaire de la synthèse (qui prend du temps) s'y perdent dans une banalité navrante.

La vraie rencontre, celle qui enrichit, demande aussi du temps, de l'écoute. Amusant, si je puis dire, d'entendre souvent: " tu vois ce que je veux dire"! Et bien non, je ne vois pas, il vaut mieux que tu trouves les mots pour l'exprimer et je te connaîtrais mieux. Quelques sms, même avec smileys ne me suffiront pas non plus pour mieux te connaître! Prenons le temps d'un repas amical ensemble, autre que celui du fast-food, passons du temps en dégustant un bon vin et osons parler, non pour nous rendre intéressants mais pour nous intéresser à ce que nous sommes, à notre pensée, notre action, nos lectures, nos films, notre histoire, nos projets, à ce qui est ou peut devenir des intérêts communs.

J'arrête ici, sinon je sais que je serai trop long et resterai bien seul à me lire!!!

 

 

11:12 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.