mik dupont UA-70672535-1

22/09/2014

Les surdimensionnés du " moi"

sarkozy1.jpgEt moi, et moi, et moi et 65 millions de Français, j'y pense et puis j'oublie… Le revoilà donc, sans surprise, le Nicolas président. Le petit Napoléon du pouvoir veut finir son exil et revenir en sauveur des riches qu'un Hollande a pourtant bien protégés. Triste retour de l'habile boxeur sur le tapis rouge élyséen.

L'histoire politique devient ou redevient celle de la fausse démocratie des peuples qui espèrent toujours un sort meilleur remis dans les mains de dictateurs agitées par celles qui détiennent le beurre.

Ecœurant remake de ce théâtre que paient cher les spectateurs pour un piètre spectacle qui fera encore et toujours la Une de médias soumis à la pensée unique d'un libéralisme assassin.

La fausse guerre française gauche-droite, à l'image de la nôtre, se jouera encore en forme de drame national par des comédiens aux lourds cachets se foutant pas mal de leur public trompé.

Oh, morne plaine populaire où seul l'éclat des surdimensionnés du moi semblent gravir les collines du pouvoir et jouir du soleil doré offert par celles et ceux qui souffrent de la pluie misérable d'une démocratie de pacotille.

Vive la révolution!

08:23 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.